Email catcher

débauche débauché

Définition

Définition de débauche ​​​ nom féminin

Usage excessif des plaisirs sensuels. ➙ dépravation, dévergondage, luxure. Vivre dans la débauche. Droit Incitation des mineurs à la débauche.
au figuré Usage excessif.
Profusion. Une débauche de couleurs.

Définition de débauché ​​​ , débauchée ​​​ adjectif et nom

Qui vit dans la débauche. nom Un débauché, une débauchée. ➙ coureur, dévergondé, libertin, noceur.

Synonymes

Synonymes de débauche nom féminin

dépravation, dévergondage, écarts (de conduite), libertinage, licence, luxure, paillardise, vice, gaudriole (familier), déportements (littéraire), inconduite (littéraire), stupre (littéraire), turpitude (littéraire), dissolution (vieilli), ribauderie (vieux)

Synonymes de débauché, débauchée

adjectif

corrompu, dépravé, dissolu, immoral, libertin, perverti, vicieux

nom

libertin, coureur, bambocheur (familier, vieilli), perverti (vieux), roué (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot débauche

Des hommes et des femmes en sortent au compte-gouttes à l'heure de la débauche.Les temps modernes, 2015, Jean-Pierre Martin (Cairn.info)
De même, mendiants et vagabonds fourniraient un mauvais exemple et favoriseraient la débauche.Histoire urbaine, 2019, Delphine Piétu (Cairn.info)
Vous oubliez ainsi dans la débauche l'heure qui vous rappelait auprès de moi.Eugène Sue (1804-1857)
La débauche d'énergie est impressionnante, et fait parfois plus penser à un marathon qu'à un concert de musique.Ouest-France, 06/07/2017
Autre aspect et pas des moindres : l'orgie qui est souvent synonyme de débauche et d'excès est ici très contrôlée.Ça m'intéresse, 09/06/2021, « Le mukbang, phénomène viral d'orgies culinaires en ligne »
Dans son étymologie latine, il renvoie à la débauche, à l'excès, suggérant que les biens de cette famille requièrent de gaspiller les ressources pour produire cette expérience client.Capital, 07/02/2020, « Basket vegan, tissus recyclés... les marques de luxe se mettent… »
Ou des figurines pornographiques, signes de la débauche supposée des sociétés préhistoriques ?Géo, 08/03/2022, « Préhistoire : quelle place pour les femmes ? »
Une débauche de moyens et d'argent pour des résultats incertains.Ça m'intéresse, 19/09/2021, « Le grand mystère de la matière noire »
Dans ces conditions, l'expérience de la débauche, bien sûr, est condamnée par lui, pour des raisons proprement individuelles de conservation de soi.L'Année balzacienne, 2001, Régine Borderie (Cairn.info)
Une grosse débauche d'énergie pour gicler dans les pieds du porteur de balle grenoblois.Ouest-France, Baptiste COGNÉ, 29/11/2019
Dans un cas, elle se traduit par la débauche désordonnée d'activité intellectuelle, dans l'autre par la débauche ordonnée d'activité intellectuelle.Le philosophoire, 2003, Nicolas Go (Cairn.info)
Mobile, il a créé des différences dans le jeu et sur ses coups francs, avec une belle débauche d'énergie.Ouest-France, Victor WEULERSSE, 24/01/2021
Grâce à cette débauche de moyens et à cette prise de conscience internationale, le monde a donc pu sortir de la récession et éviter une dépression dramatique.Capital, 09/11/2018, « Une nouvelle crise a débuté : y a-t-il un pilote… »
Ce marché de dupe éclate, dans la débauche et la fête effrénée.Ouest-France, Agnès LE MORVAN, 01/06/2016
Reste comme motif d'espoir cette débauche d'énergie déployée en défense, cette solidarité affichée, cette volonté de ne jamais renoncer.Ouest-France, 03/02/2018
Les pays en développement sont devenus un lieu de débauche pour de nombreux pays développés.Europarl
Comment passe-t-on de rumeurs diffuses sur la débauche de la famille royale à une opinion anti-monarchiste ?Le Mouvement Social, 2007, Brigitte GAÏTI (Cairn.info)
Demande apparemment non-spécifique, car une famille qui n'est pas tranquille n'est pas forcément un lieu de débauche.Revue internationale de psychosociologie, 2004, Radu Clit (Cairn.info)
Avait-il pressenti que, depuis plusieurs semaines, son entourage proche complotait, cherchant à le faire disparaître pour continuer à mener une vie de débauche ?Ouest-France, 18/08/2017
Le roux serait selon lui le signe d'un appétit pour la débauche !Ça m'intéresse, 28/03/2020, « Pourquoi les roux sont-ils moqués ? »
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot débauché

Image fantastique au premier abord, la vision de cette tour de 30 m nous refroidit lorsque l'on apprend qu'on y enfermait les filles débauchées.Ouest-France, Pierre JULIENNE, 19/08/2018
Le rend mène une vie de débauché : il passe le plus clair de son temps dans les lieux malfamés et les kharâbât (tavernes).Revue philosophique, 2012, Souâd Ayada (Cairn.info)
Certes, le projet de persécution est attribué à un souverain présenté dans toutes les sources comme débauché et dégénéré.Recherches de science religieuse, 2007, Katell Berthelot (Cairn.info)
Si j'étois un débauché, un furieux, comme ma femme le suppose, pourquoi l'a-t-elle souffert pendant vingt ans sans se plaindre ?Robert Estienne (1723-1794)
L'usage qu'il fait de cet épisode est restreint à la seule interdiction d'être débauché.Études théologiques et religieuses, 2019, Anna Van den Kerchove (Cairn.info)
Un avocat doit être capable de défendre tout le monde, de se mettre aussi bien dans la situation du puritain que dans celle du débauché.Ouest-France, Benoît LE BRETON, 12/08/2020
Quasi tous les autres rois ont été malheureux ou débauchés.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il sera alors adressé à un oncle paternel, érudit et débauché, qu'il sera contraint de suivre dans ses nombreux déplacements.L'information psychiatrique, 2012, Gérard Oppenheim (Cairn.info)
Parallèlement se construisait en cette mitan du siècle une représentation sociale de l'ouvrier comme être imprévoyant, débauché, ivrogne.Le Mouvement Social, 2005, Caroline Moriceau (Cairn.info)
Elle se sépare en 1723 de ce mari débauché et violent.Dix-huitième siècle, 2014, Marie-Laure Girou Swiderski (Cairn.info)
L'usage de la flagellation dans l'antiquité était bien connu de tous les débauchés, qui l'appelaient en aide pour se préparer aux plaisirs de l'amour.Paul Lacroix (1806-1884)
Un peu débauché et pour les femmes et pour le jeu.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
J'ai vu une foule de gens, d'abord très estimables, et qui, après leur ordination, sont devenus avares, paresseux et débauchés.Alcide Bonneau (1836-1904)
La terre y est tout, celle qu'on peut acheter au noble débauché pour sortir de sa condition de métayer.Ouest-France, 16/07/2014
Il s'acoquine avec des révoltés, parias, débauchés ou hors-la-loi dont il fréquente les lieux de la marginalité urbaine.Germanica, 2020, Jean Baumgarten (Cairn.info)
Ses premiers camarades se trouvèrent, pour son malheur, être de jeunes débauchés.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
À cela s'ajoutent l'ivresse, les fréquentations avec des filles débauchées, l'effémination ainsi que le désintérêt pour les affaires publiques.Dialogues d'histoire ancienne, 2013, Anthony Gouëssan (Cairn.info)
Chaque nuit, je soupais en compagnie de jeunes débauchés et de joueuses de flûte, et je ramenais chez moi celle qui m'avait plu davantage.Anatole France (1844-1924)
On parle d'infamia facti lorsqu'elle touche de façon automatique les débauchés, certains condamnés et certaines professions.L'Homme et la Société, 2020, Pierre Pocard (Cairn.info)
Elles furent accusées d'être des femmes frivoles, hypocrites, mondaines, débauchées et avides de pouvoir – accusations habituellement adressées aux jésuites.Études, 2020, Marion Dapsance (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DESBAUCHÉ, ÉE s. m. & f.

Qui aime la desbauche. On appelle un vieux desbauché, celuy qui s'est plû toute sa vie à la desbauche. Les desbauchez sont ordinairement libertins. Une femme, ou fille desbauchée, c'est une fille de joye, une courtisane, une garce.

Définition ancienne de DESBAUCHE s. f.

Habitude vicieuse, abandonnement au vin, aux femmes, au jeu, & aux autres vices. Ce jeune homme s'est jetté dans la vilaine desbauche, il est toûjours avec des yvrognes, des garces, des berlandiers, des filous & bretteurs. On dit particulierement, Faire desbauche de vin, de femmes, pour dire, en user avec excés. Les gouttes, les vilaines maladies sont les suites & la recompense de la desbauche.
 
DESBAUCHE, en termes de Marine, se dit du déreglement qui arrive quelquefois aux marées. Les vents d'Oüest portent les marées de la riviere de Bourdeaux en estrange desbauche ; jusques là qu'on voit souvent deux ou trois fois la pleine mer en une même marée.
 
DESBAUCHE, se prend quelquefois en bonne part, d'une petite rejouïssance qui se fait entre honnestes gens, d'un repas, d'une promenade, d'une partie de divertissement. Faisons une petite desbauche, allons joüer le soupper, allons nous promener Dimanche, manger un poulet par desbauche.
 
DESBAUCHE, se dit aussi de ce qui se fait au delà de l'ordinaire. Cet homme est sobre & reglé, c'est une desbauche pour luy de boire une chopine de vin. Cet Auteur ne sort point de son cabinet, c'est une desbauche pour luy d'aller à Vaugirard. J'ay fait desbauche de melons, de muscats, c'est à dire, j'en ay mangé beaucoup.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022