Email catcher

disgracié

Définition

Définition de disgracié ​​​ , disgraciée ​​​ adjectif et nom

Qui est tombé en disgrâce. Ministre disgracié.
au figuré Peu favorisé. ➙ défavorisé. Être disgracié de la nature, par la nature. sans complément Visage disgracié. ➙ disgracieux. nom Les disgraciés, les pauvres.

Synonymes

Synonymes de disgracié, disgraciée adjectif

laid, disgracieux, ingrat

Exemples

Phrases avec le mot disgracié

Par une ridicule affectation de générosité, dès qu'un homme étoit disgracié, il le vouloit connoître, et lui alloit faire offre de services.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Napoléon n'abandonna jamais une de ses fautes ; comme un père tendre, il préfère celui de ses enfants qui est le plus disgracié.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le pauvre homme en fut disgracié quinze jours.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Autoportrait rêvé, transfiguré par le contraste avec un présent disgracié, sans doute incomplet du point de vue de la vérité historique, et pratiquant l'occultation.Le Moyen Âge, 2016, Jean Garapon (Cairn.info)
Alors tout le monde lui tourne le dos et il est disgracié.Commentaire, 2010, Emmanuel Le Roy Ladurie, Guy Chaussinand-Nogaret (Cairn.info)
Peut-être est-ce là le secret de la prédilection des mères pour leurs enfants faibles, disgraciés ou malheureux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Entre l'ambassadeur, qui constitue l'idéal du courtisan, le dévot ou encore le disgracié, se dessine une diversité des carrières et des parcours individuels.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2003, Frédérique Leferme-Falguières (Cairn.info)
Se sentir, ou se savoir, condamné à vivre dans une zone disgraciée, loin de l'emploi, du logement, de l'éducation, engendre nécessairement le repli communautaire.Administration et Éducation, 2015 (Cairn.info)
La philanthropie royale semble également être pour le roi l'occasion de ménager les disgraciés de lèse-majesté.Genèses, 2017, Nagisa Mitsushima (Cairn.info)
Le page disgracié apparaît dès lors comme le double littéraire de l'auteur lui-même et le récit de ses aventures comme le moyen d'exprimer des émotions ou des opinions actuelles.L'information littéraire, 2007, Sandrine Berrégard (Cairn.info)
Il fut pourtant disgracié une fois pour long-temps, et il ne profita guère de son rétablissement.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Tel courtisan n'auroit jamais été disgracié, s'il eût fait l'aveugle à propos.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Que résulte-t-il de cette protection inintelligente accordée exclusivement aux faibles, aux infirmes, aux incurables, aux méchants eux-mêmes, enfin à tous les disgraciés de la nature ?Raisons politiques, 2007, Pierre-André Taguieff (Cairn.info)
Elles étaient une quinzaine, dont dix jolies ; les autres, à part une ou deux disgraciées, assez élégantes, assez provocantes pour gagner des courtisans.Marcel Prévost (1862-1941)
C'était un disgracié, à l'âme tendre, aux effusions sentimentales.Albert le Roy (1856-1905)
Cet homme était borgne, et la pupille blanche de son œil dansait toujours et rendait son visage disgracié encore plus repoussant.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Ce geste, s'il fut salutaire pour l'enfant disgracié, fut aussi traumatique parce que sans médiation.Psychanalyse, 2020, Isabelle Morin (Cairn.info)
Cependant il les supportait sans se plaindre, car il craignait par-dessus tout d'être disgracié.Gaston Maugras (1850-1927)
Tout ce paysage est d'une écrasante tristesse ; mais il est si chétif d'apparence, si disgracié, si misérable, qu'on finit presque par l'aimer.Jules Legras (1866-1939)
L'un d'eux, professeur de grec, a parlé si profondément de l'inspiration, de la création et des causes finales, qu'on l'a disgracié.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.