duvet

définitions

duvet ​​​ nom masculin

Petites plumes molles et très légères des oisillons, et que l'on trouve chez les oiseaux adultes sur le ventre et le dessous des ailes. Le duvet des poussins. Duvet de cygne. Couette de duvet.
Sac de couchage bourré de duvet ou d'une matière analogue.
Poils fins et doux (chez certains animaux et certaines plantes). Tiges couvertes de duvet.
(chez l'être humain) Avoir un léger duvet sur la lèvre supérieure.

synonymes

duvet nom masculin

édredon, couette

sac de couchage

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le jarre du lièvre adhère, comme nous l'avons déjà dit, bien plus à la peau que le duvet.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Nous vivons des jours gris perle, ouatés d'un éternel duvet qui nous donne la nostalgie des cailloux et des épines.Pierre Loti (1850-1923)
Il y a huit jours, j'étais encore chez moi, à six heures du matin, comme un enfant dans son lit, au fond du duvet, au fond du sommeil.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Danton a là vingt ans, un duvet de jeunesse, un air de joie confiante et de juvénile langueur.Alphonse Aulard (1849-1928)
Mais les petits oiseaux qui sont encore au nid mènent, dans le duvet et dans la mousse, une existence paisible et peu romanesque.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Un instant, mes yeux les suivirent tournoyant le long des corniches, leurs becs chargés de pâture, de brindilles de paille, ou de plume, ou de duvet.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ce n'était pas une illusion, ce n'est pas un bout de duvet, mais bel et bien un vermisseau !Jean Pérez (1833-1914)
Mais sa voix était plus suave que le miel sauvage, qui tombe goutte à goutte des arbres, et sa peau plus douce que le duvet.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Les lapins angoras, peignés avec soin, nous donnèrent une petite provision de duvet pour notre manufacture de chapeaux.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ils étaient faits de plumes, de duvet et de filaments de plantes rassemblés sans beaucoup d'art.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Et il n'est que temps de les vêtir, car voici qu'ils perdent le duvet qui leur restait après leur métamorphose.Anatole France (1844-1924)
Les femelles avaient de longs cheveux plats sur la tête, mais non sur la figure, ni rien sur tout le reste du corps qu'une sorte de duvet.Hippolyte Taine (1828-1893)
Tous deux passèrent la nuit debout pour veiller sur mon repos ; et moi, je dormis serré contre leurs marmots, comme sur un lit du plus moelleux duvet.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'heureux vieillard suivit avec les sentiments d'une mère les progrès de cette chevelure blonde, d'abord duvet, puis soie, puis cheveux légers et fins, si caressants aux doigts qui les caressent.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'ai vu, avec un microscope, sur ces mamelons, de petits poils ou espèce de duvet ; entre les mamelons étaient des pyramides qui formaient, par le bout, comme de petits pinceaux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Dès la nuit tombée, ils descendaient, ils restaient toute la soirée, à se tenir chaud, heureux des mollesses de cette couche, avec du duvet par-dessus les yeux.Émile Zola (1840-1902)
Il est nécessaire de dire que le dessous du nez est légèrement estompé par un duvet plein de grâce.Honoré de Balzac (1799-1850)
Dans l'arçonnage, il y a moins de poussière avec le pur duvet, moins de poils qui voltigent, et qui, respirés par l'ouvrier, nuisent à sa santé.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Tel ne sent pas les dents de fer qui mordent sa chair, tel autre est offensé par un oreiller de duvet.Anatole France (1844-1924)
C'était là qu'ils dormaient plus tranquillement que leurs persécuteurs ne le firent jamais sur le duvet.Bathild Bouniol (1815-1877)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DUVET » s. m.

La plume des oiseaux la plus delicate, qui vient à leur col & à leur estomac. Ce mot vient de tufetum, qui a été fait de tufa, herbe qui croist dans les marais, dont la fleur est veluë, & servoit aux Anciens à mettre dans les coites & matelats. Menage. Du Cange dit qu'il vient de duma ou duvae, dont s'est servi l'Empereur Frederic II. en son Livre de la Venerie, pour signifier les petites plumes des oiseaux.
 
DUVET, est aussi un petit cotton, un poil follet qui vient dans l'adolescence, quand la barbe vient à poindre au menton. Un mol duvet luy ombrageoit encore les jouës.