effacé

définitions

effacé ​​​ , effacée ​​​ adjectif

Qui a disparu ou presque disparu. Une inscription effacée.
Qui a peu d'éclat, qui a passé. Des teintes effacées.
Qui ne se fait pas voir, reste dans l'ombre. ➙ modeste. Jouer un rôle effacé.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma plume a longtemps hésité ; j'ai raturé bien des lignes, j'ai même effacé un mot sous des larmes que je n'ai pu retenir.Jules Vallès (1832-1885)
Ce rôle effacé, ou plutôt cette absence de toute action efficace attribuée aux idées, nous paraît une exagération des naturalistes contemporains, que nous avons déjà signalée.Alfred Fouillée (1838-1912)
Moi, je m'étonne d'avoir pu vivre loin d'eux, et c'est ma vie réelle qui alors me semble un rêve à demi effacé.George Sand (1804-1876)
Cette dernière, son travail terminé, laisse sa galerie toute grande ouverte, après en avoir uni la paroi et effacé toute trace des cellules.Jean Pérez (1833-1914)
Malheureusement, au cours des négociations, le sentiment de ce défi s'est effacé devant les raisonnements techniques.Europarl
Ils avaient effacé de leurs cœurs tous les sentiments fins et nobles : il effaçait du cœur tous les sentiments nobles et fins.Hippolyte Taine (1828-1893)
L'inventeur se frappa le front, comme une personne qui retrouve au fond de sa pensée un souvenir très effacé.Georges Ohnet (1848-1918)
Je me souviens bien qu'il m'avait parlé, dans ce temps-là, d'un élève plus jeune que lui qui lui avait plu, mais votre nom s'était naturellement effacé de ma mémoire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais notre hostilité contre nos bourreaux ne nous empêche pas de manifester notre reconnaissance à ceux qui nous font du bien : la haine n'a pas effacé dans notre âme l'amour.Jean Massart (1865-1925)
La session fut ouverte, le 23 décembre 1839, par un discours du trône assez effacé.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Mais elle avait effacé dans un autre tournoi tous ses exploits et tous ceux des guerriers les plus célèbres.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
On reconnaît le travail qui a effacé, et ce qui fut substitué en caractères de dimension moins grande.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il était couvert d'un vieil uniforme ; sur une des manches s'étendait transversalement un vieux galon effacé.Claude Tillier (1801-1844)
Ce cadre qui avait entouré ma vie turque est à jamais détruit – et cela recule tout dans un lointain plus effacé.Pierre Loti (1850-1923)
Cet acte avait été bientôt effacé par la suite des actes sensés, habiles et vigoureux, qui signalaient le nouveau gouvernement.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les habitants s'exaspèrent tous les jours davantage, le peu de succès que j'avais obtenu est effacé tous les jours.Albert Du Casse (1813-1893)
N'était la voix de la cloche, on pouvait croire que le brouillard avait effacé l'humanité sur cette pointe de terre.Marc Elder (1884-1933)
Vous eussiez vu et entendu là des choses qui vous eussent glacée d'effroi, et dont le souvenir ne se fût jamais effacé de votre mémoire.George Sand (1804-1876)
La crise de la maladie et le miracle du bonheur avaient tout effacé de l'esprit du prince.George Sand (1804-1876)
Deux ans de larmes n'ont point effacé son image de mon cœur, quoique j'aie perdu le sien.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/09/2021