effacé

 

définitions

effacé ​​​ , effacée ​​​ adjectif

Qui a disparu ou presque disparu. Une inscription effacée.
Qui a peu d'éclat, qui a passé. Des teintes effacées.
Qui ne se fait pas voir, reste dans l'ombre. ➙ modeste. Jouer un rôle effacé.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma plume a longtemps hésité ; j'ai raturé bien des lignes, j'ai même effacé un mot sous des larmes que je n'ai pu retenir.Jules Vallès (1832-1885)
Ce rôle effacé, ou plutôt cette absence de toute action efficace attribuée aux idées, nous paraît une exagération des naturalistes contemporains, que nous avons déjà signalée.Alfred Fouillée (1838-1912)
Moi, je m'étonne d'avoir pu vivre loin d'eux, et c'est ma vie réelle qui alors me semble un rêve à demi effacé.George Sand (1804-1876)
Cette dernière, son travail terminé, laisse sa galerie toute grande ouverte, après en avoir uni la paroi et effacé toute trace des cellules.Jean Pérez (1833-1914)
Malheureusement, au cours des négociations, le sentiment de ce défi s'est effacé devant les raisonnements techniques.Europarl
Ils avaient effacé de leurs cœurs tous les sentiments fins et nobles : il effaçait du cœur tous les sentiments nobles et fins.Hippolyte Taine (1828-1893)
L'inventeur se frappa le front, comme une personne qui retrouve au fond de sa pensée un souvenir très effacé.Georges Ohnet (1848-1918)
Je me souviens bien qu'il m'avait parlé, dans ce temps-là, d'un élève plus jeune que lui qui lui avait plu, mais votre nom s'était naturellement effacé de ma mémoire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Mais notre hostilité contre nos bourreaux ne nous empêche pas de manifester notre reconnaissance à ceux qui nous font du bien : la haine n'a pas effacé dans notre âme l'amour.Jean Massart (1865-1925)
La session fut ouverte, le 23 décembre 1839, par un discours du trône assez effacé.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Mais elle avait effacé dans un autre tournoi tous ses exploits et tous ceux des guerriers les plus célèbres.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
On reconnaît le travail qui a effacé, et ce qui fut substitué en caractères de dimension moins grande.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il était couvert d'un vieil uniforme ; sur une des manches s'étendait transversalement un vieux galon effacé.Claude Tillier (1801-1844)
Ce cadre qui avait entouré ma vie turque est à jamais détruit – et cela recule tout dans un lointain plus effacé.Pierre Loti (1850-1923)
Cet acte avait été bientôt effacé par la suite des actes sensés, habiles et vigoureux, qui signalaient le nouveau gouvernement.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les habitants s'exaspèrent tous les jours davantage, le peu de succès que j'avais obtenu est effacé tous les jours.Albert Du Casse (1813-1893)
N'était la voix de la cloche, on pouvait croire que le brouillard avait effacé l'humanité sur cette pointe de terre.Marc Elder (1884-1933)
Vous eussiez vu et entendu là des choses qui vous eussent glacée d'effroi, et dont le souvenir ne se fût jamais effacé de votre mémoire.George Sand (1804-1876)
La crise de la maladie et le miracle du bonheur avaient tout effacé de l'esprit du prince.George Sand (1804-1876)
Deux ans de larmes n'ont point effacé son image de mon cœur, quoique j'aie perdu le sien.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020