humble

 

définitions

humble ​​​ adjectif et nom

Qui s'abaisse volontiers, par modestie ou par déférence. ➙ effacé, modeste.
Qui est d'une condition sociale modeste. ➙ obscur, pauvre, simple. —  nom pluriel vieilli Les humbles.
(choses)
Qui marque de l'humilité, de la déférence. Air humble. ➙ embarrassé, timide. —  (Par modestie réelle ou affectée) À mon humble avis, tu te trompes.
littéraire Qui est sans éclat, sans prétention. ➙ modeste. Une humble demeure. ➙ pauvre.
 

synonymes

humble adjectif

effacé, modeste, réservé

petit, médiocre, obscur, pauvre, simple

soumis, servile (péjoratif)

se faire humble

s'aplatir, s'humilier, ramper (péjoratif)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mon humble rapport, ainsi que la résolution proposée, ne susciteront certainement pas le même débat.Europarl
Sédentaire et faite pour une vie discrète, humble, cachée, la femme se trouve tout d'abord à son aise au couvent.Anatole France (1844-1924)
Et puis l'existence morne et humble des ouvrières, des filles du peuple, lui semblait un peu honteuse, indigne d'elle.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle le cultive seulement et encore c'est la nature seule qui lui fournit les éléments de cette culture, et nous ne sommes jamais que son humble collaboratrice.Remy de Gourmont (1858-1915)
Par ailleurs, l'agenda pour la politique sociale ne devrait pas, à mon humble avis, être traité en ce qui concerne sa mise en ?œuvre comme un programme inaltéré et inaltérable.Europarl
Après avoir mangé il se retira dans sa chambre où il passa la nuit à relire l'humble livre de l'auberge.Jules Noriac (1827-1882)
Et cependant je ne saurais dire pourquoi, tout en me trouvant fort inférieure à lui, je ne me sens pas humble.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
À mon humble avis, la transparence de votre propre institution serait inestimable, en particulier lorsque des décisions difficiles doivent être prises.Europarl
Je le répète, je me sens toujours très humble face au problème qui nous occupe ici.Europarl
Adieu, monsieur, votre conduite va m'apprendre avec quels sentiments je dois être, pour la vie, votre très humble, etc.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
C'est que je t'aime plus que jamais, c'est que je t'admire d'être si simple, d'être si humble.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Abandonnons donc, sans murmurer, ce luxe qui rend tant de gens misérables, et cherchons, dans une condition plus humble, cette paix avec laquelle tous peuvent être heureux.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Oui, je suis mariée, et mon mari m'ordonne de le suivre sous l'humble toit qui doit désormais nous servir de demeure.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Donnons à l'édifice dont nos semblables regardent la façade une large assise de simplicité, de fidélité humble.Charles Wagner (1852-1918)
Aucune classe n'a le privilège de la simplicité, aucun costume, quelque humble qu'il paraisse, n'en est le signe assuré.Charles Wagner (1852-1918)
Elle consistait à regarder nos diverses copies au point de vue le plus humble, celui de l'orthographe.Paul Bourget (1852-1935)
Enfin, n'y voyant plus guère, la jeune fille venait d'allumer sa lampe électrique, et sa tendre lettre, illuminée ainsi, ne lui paraissait plus que faible, enfantine et humble.Marcel Boulenger (1873-1932)
Il n'était plus tout jeune, le pauvre homme : et le veuvage, et la pauvreté, et une humble ambition toujours contrariée, tout cela n'était point fait pour le rajeunir !Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
À mon humble avis, ces questions sont relativement anodines – peut-être aussi anodines que ces carottes.Europarl
Le soleil matinal brillait à travers l'humble réduit, et la lumière du jour, pure comme l'âme de l'enfant, éveilla ses regards sympathiques.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HUMBLE » adj. m. & f.

Qui a de la soûmission, du respect, qui est sans orgueil, sans fierté. Il est allé rendre de tres-humbles respects à son Maistre, à son bienfacteur. on finit toutes les lettres avec cette formule, Vostre tres-humble serviteur. Ce mot vient du Latin humilis, c'est à dire, humi jacens, qui est à terre, ou qui n'est guere élevé au dessus.
 
HUMBLE, se dit aussi parmi les Chrestiens, de cette soûmission interieure que fait le coeur par l'aneantissement & le mespris de soy-même. La Vierge dit dans son Cantique, que Dieu a humilié les puissants, & qu'il a eslevé les humbles.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020