Email catcher

timide

Définition

Définition de timide ​​​ adjectif et nom

Qui manque d'audace et de décision. ➙ timoré. Protestation timide.
Qui manque d'aisance et d'assurance dans ses rapports avec autrui. Un amoureux timide. nom C'est une grande timide.

Synonymes

Synonymes de timide adjectif

craintif, complexé, effarouchable, effarouché, gauche, gêné, introverti, mal à l'aise, peureux, réservé, timoré, coincé (familier), pogné (familier, Québec), pusillanime (littéraire), [amoureux] transi

faible, frileux, hésitant, indécis, mou

Contraires : Retrouvez les contraires du mot timide sur le site du dictionnaire Orthodidacte.

Exemples

Phrases avec le mot timide

Dans la parole de ces femmes, l'élaboration d'une mémoire historique des luttes féminines demeurait timide, voire quasi inexistante.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2015, Ophélie Rillon (Cairn.info)
Il ne faisait pas nuit encore, et j'entrai d'un pas léger et timide.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
D'ailleurs, les féministes s'inquiètent du peu d'impact de cette législation et jugent cette loi trop timide.Cahiers Jaurès, 2002, Nathalie Chambelland-Liébault (Cairn.info)
Le succès, d'abord timide, devient fulgurant dès lors que des tags sont ajoutés aux photos.Capital, 13/02/2019, « Flickr : comment un échec s'est transformé en un site… »
Le printemps c'est une renaissance timide, et mon projet lui aussi subit le poids des saisons.Ouest-France, Thomas LURTON, 21/06/2021
Elle a fait quelques démarches timides pour se rapprocher d'un public non psychanalytique, mais ces démarches ont été trop tièdes.TOPIQUE, 2007, Roberto M. goldstein (Cairn.info)
Des traces de cette orientation se retrouvent – assez timides – dans l'arrêté du 5 mai 1926.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1969, Jean Neuville (Cairn.info)
Enfin, après avoir été longtemps timides, nos grands groupes ont compris tout l'intérêt d'investir dans des start-up innovantes et de s'ouvrir ainsi de nouveaux marchés.Capital, 03/10/2019, « Les inventions françaises pourraient étonner le monde »
Leur entrée dans le monde de la santé occidentale est récente et timide.Ça m'intéresse, 20/12/2021, « Gym douce : laquelle est pour vous ? »
Quelque froid qu'il fasse et quelques affamés qu'ils soient, les timides oiseaux nous fuient ; mais elle, ils ne la fuyaient jamais.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Ils quittent parcs et jardins publics et leurs points d'eau pour se hasarder dans les rues, où ils se font timides en temps normal.Ouest-France, 30/03/2020
La manière dont se fabrique une personnalité timide est complexe.Capital, 06/07/2010, « Sachez vous affirmer au travail »
Un peu comme un animal sauvage, le timide a besoin d'être apprivoisé.Capital, 06/07/2010, « Sachez vous affirmer au travail »
Il est vrai que les réformes annoncées vont dans la bonne direction, mais seulement de manière très timide.Europarl
Cette question, à laquelle mai 68 n'a pas trouvé de réponse, reste donc une question d'actualité, même s'il y a quelques timides évolutions.Savoir/Agir, 2008, Bernard Pudal, Gérard Mauger, Claude Polak (Cairn.info)
Nombreuses demandes de prises de parole pour beaucoup de reproches, et de timides soutiens.Ouest-France, Christophe JAUNET, Stéphanie LAMBERT, 08/12/2018
Des tentatives timides pour une équipe sarthoise qui jouait avant tout la carte de la prudence.Ouest-France, Stéphane BOIS, 01/09/2020
Parfois trop timide, il a montré plus d'assurance dans ses choix et a pris plus de risques.Ouest-France, 29/08/2021
La voix douce et le regard timide, la jeune fille est réservée.Ouest-France, 24/04/2018
D'une manière fort timide encore, des prévisions se font jour en d'autres domaines que le domaine strictement économique.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1964 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TIMIDE adj. m. & f.

Foible, peureux, qui craint tout. Les cerfs, les moutons, sont des animaux timides. Toutes les bestes qui s'enfuyent sont timides. On dit qu'un homme est timide, quand il est lasche & poltron, ou honteux, quand il n'ose pas entrer en compagnie, se produire. On appelle aussi un esprit timide, celuy qui manque de hardiesse pour entreprendre quelque chose de grand, de penible, ou de difficile.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine