effrontément

définitions

effrontément ​​​ adverbe

D'une manière effrontée.

synonymes

effrontément adverbe

impudemment, insolemment, grossièrement

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jusqu'à mon garde champêtre qui me soutient effrontément n'avoir jamais vu la trace d'un lièvre sur nos guérets.George Sand (1804-1876)
Elle était entrée tremblante, l'œil fixé effrontément sur lui, et elle ne se demandait même pas s'il était beau, élégant ou jeune.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bien que célibataire à cette époque (et encore maintenant, d'ailleurs), je déclarai effrontément être consort et j'obtins mon autorisation.Alphonse Allais (1854-1905)
Nous fûmes étonnés de voir des moineaux nichés effrontément au beau milieu de cette société d'oiseaux de proie, toujours en chasse par centaines autour d'eux.George Sand (1804-1876)
Là, je fus témoin d'une scène révoltante : on trompait effrontément la pauvre femme, et j'étais forcé de me taire.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Du reste, ce n'est pas pour l'argent qu'elle est fâchée, quoique tu l'aies effrontément exploitée.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Alors, cet homme chaste, qui avait reçu sans plier le coup de massue de sa disgrâce, souffrit beaucoup du collier qu'elle portait si effrontément.Émile Zola (1840-1902)
Elle nia effrontément ce que j'avais vu et entendu et me soutint que tout cela était une invention de la fièvre.Albert le Roy (1856-1905)
D'un côté de cette place deux polyèdres composés de constructions gothiques, surplombant, penchés, grimaçant, et se tenant effrontément debout contre toute géométrie et tout équilibre.Victor Hugo (1802-1885)
La plus grande, une brune très maquillée, – le type de la fille de restaurant nocturne, – connaissait un de mes compagnons ; elle nous demanda effrontément de lui payer à boire.François Coppée (1842-1908)
Un petit bonhomme à l'air éveillé, moitié commis et moitié domestique, se présenta, tout hors d'haleine, mais en me regardant effrontément, comme pour me défier d'en apporter la preuve légale.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il soulevait la table, au risque de casser la lampe ; il trichait effrontément, se défendant à l'aide de mensonges énormes, pour la farce, disait-il ensuite.Émile Zola (1840-1902)
Ils descendirent tous de cheval et attachèrent effrontément leurs montures chargées de foin aux anneaux qui étaient au mur du cabaret.Paul Féval (1816-1887)
Et, en effet, des nuées d'insectes très voraces, qu'attirait peut-être la lueur des lanternes, commençaient à tourbillonner effrontément autour de la chaise.Jules Verne (1828-1905)
Ce gentilhomme breton, effrontément dépravé, passait sa vie sous le coup d'accusations et même de condamnations capitales.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
La route suivie précédemment par les embarcations lui avait permis de reconnaître le chenal, et il s'y était effrontément engagé.Jules Verne (1828-1905)
Chouteau mentait effrontément, jurait que le paquet devait s'être détaché de son sac, sans qu'il s'en aperçût.Émile Zola (1840-1902)
Si quelques-unes de ces jeunes filles détournent les yeux, d'autres regardent effrontément, échangent tout haut d'ignobles réflexions, et osent même étudier les infâmes leçons qui leur sont présentées !Clarisse Bader (1840-1902)
L'odieux despote gagnait chaque jour en importance ; il empiétait effrontément sur les attributions de la régente, et cette altière et vindicative princesse affectait de ne pas voir ces usurpations.Octave Féré (1815-1875)
Mais, effrontément, tranquillement, elle plantait dans ses yeux son large regard noir, riant d'un rire de gorge.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EFFRONTÉMENT » adv.

D'une maniere effrontée. On a pendu les filous qui venoient effrontément dans les maisons se faire donner de l'argent.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans...

Albin Wagener 19/05/2021