Email catcher

effroyable

Définition

Définition de effroyable ​​​ adjectif

Très effrayant. Une effroyable catastrophe. ➙ effrayant, terrible.
au figuré Extrême, excessif. ➙ effrayant (2).

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot effroyable

Dans ce contexte, je ne crois pas que les événements effroyables d'automne dernier nécessitent un cadre entièrement nouveau pour le dialogue et la coopération transatlantique.Europarl
Je gémis– en moi-même– vers cette effroyable foule.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Comment intégrer cette odeur effroyable dans la thèse théorique sur le génocide ?Revue internationale des sciences sociales, 2002, Véronique Nahoum-Grappe (Cairn.info)
Les autres personnes présentes sur place ont mis plusieurs minutes avant de découvrir l'effroyable scène.Ouest-France, 08/04/2021
Dans la plainte victimaire, nous sommes interpellés par la part d'effroyable que celle-ci véhicule.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2002, Bruno Deswaene (Cairn.info)
Rien pour les exilés qui ont déjà parcouru, dans des conditions souvent effroyables, des milliers de kilomètres.Ouest-France, Carine JANIN, 25/06/2020
J'y apporte le désespoir, la peur, la folie ; elles s'y acharnent souvent après moi, et m'y livrent une lutte effroyable.George Sand (1804-1876)
Elle ancre son roman à partir d'un fait réel, la vague de froid de 1709, qui va déclencher une famine effroyable.Ouest-France, 25/08/2018
Ceux qui effectuaient consciencieusement leurs effroyables tâches s'attirèrent des éloges.Revue d'Histoire de la Shoah, 2012, Peter Black, Claire Drevon (Cairn.info)
D'après les témoignages des premiers intéressés, les conditions de travail et de vie des travailleurs détachés sont effectivement effroyables.Plein droit, 2017, Lola Isidro (Cairn.info)
Les combats effroyables, qui s'étendent à toute la région, durent six semaines jusqu'à la victoire alliée fin janvier 1945.Ouest-France, 16/12/2019
Son pilotage, par contre, risque de s'avérer d'une effroyable complexité.Capital, 02/07/2009, « Faut-il craindre le retour de l’inflation ? »
Nous en avions ici des peurs effroyables, ainsi que dans tous les villages voisins.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
L'esprit ne pouvait deviner l'effroyable changement qui se produisait en eux, lorsqu'ils s'enfermaient dans la chambre à coucher.Émile Zola (1840-1902)
Une guerre où nous serions seuls contre tout le monde, cela est effroyable.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Mais, regarde-moi, je meurs de cet effroyable secret...Paul Bourget (1852-1935)
Cependant, pour ces couples endeuillés, l'enfermement dans la douleur n'est pas la seule issue possible même si celle-ci est immense, effroyable et indescriptible.Le Carnet PSY, 2014, Marie-José Soubieux (Cairn.info)
L'exhumation des victimes avait été interdite dès 1914, après les premiers chocs aux bilans effroyables et la fin de l'illusion d'une guerre courte.Ouest-France, Olivier RENAULT, 09/04/2021
Confrontés à un choix effroyable, les parents se tournent parfois vers nous, neuropédiatres, pour demander quelle serait notre décision ou solliciter des conseils.LAENNEC, 2012, Thierry Billette deVillemeur, Marie-Laure Moutard (Cairn.info)
Les blessures sont effroyables, sa jambe gauche est quasiment broyée.Ouest-France, Kevin GRETHEN, 03/06/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EFFROYABLE adj. m. & f.

Qui donne de la peur, de l'espouvante, de l'horreur. L'Hydre estoit un monstre effroyable. Les peines de l'Enfer sont effroyables. Le parricide est un crime effroyable, qui fait horreur. Cette femme est d'une laideur effroyable.
 
EFFROYABLE, se dit aussi de ce qui est prodigieux, qui surprend, qui cause de l'admiration. L'étenduë des cieux est effroyable. Cela est effroyable, que rien ne puisse corriger ce jeune homme. Les grains de sable de la mer sont en un nombre effroyable. Cet homme a une memoire effroyable.
 
EFFROYABLE, se dit aussi de ce qui est excessif, demesuré. Ce Seigneur fait une dépense effroyable, il se ruine. Cette fille est d'une grandeur effroyable.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine