Email catcher

élocution

Définition

Définition de élocution ​​​ nom féminin

Manière de s'exprimer oralement, d'articuler et d'enchaîner les phrases. ➙ articulation, diction. Défaut d'élocution. ➙ prononciation.

Synonymes

Synonymes de élocution nom féminin

diction, articulation, débit, prononciation

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec élocution

élocution + adjectif

Exemples

Phrases avec le mot élocution

Il l'a sauvée mais elle a gardé des séquelles, de fréquents maux de tête et des difficultés d'élocution.Ouest-France, 08/05/2014
Elle engendre plus généralement des difficultés de motricité, de concentration, d'élocution, des mouvements incontrôlés et involontaires, des troubles de l'humeur.Ouest-France, Catherine JAOUEN, 14/04/2016
Théodore possédait une grande facilité d'élocution ; il était insinuant et il savait mentir avec cet aplomb et cette force de persuasion qui en impose.André Le Glay (1785-1863)
Absolument muet jusqu'à l'âge de sept ans, il conserva toute sa vie une grande difficulté d'élocution.Joseph Bertrand (1822-1900)
Il a son bagage de lieux communs encore très neufs pour la province, ses élégances d'élocution, ses recherches, ses raffinements d'écrivain.Victor Hugo (1802-1885)
Je voudrais vous demander de respecter une vitesse d'élocution normale.Europarl
Ancien polytoxicomane, ce trentenaire à l'élocution parfaite a agi ainsi pour finir d'éponger ses dettes.Ouest-France, 23/08/2019
C'est l'occasion pour certains de vaincre leur timidité, et d'améliorer leur élocution.Ouest-France, 18/09/2015
La sexagénaire souffrait de perte d'équilibre et de problèmes d'élocution.Ouest-France, 11/09/2018
Dans la seconde moitié des années 1940, ses capacités motrices comme son élocution étaient ralenties, et il tenait de plus en plus de propos incohérents.Politix, 2005, Stephen Lovell (Cairn.info)
Bonaparte n'avait pas d'éloquence, mais une élocution facile, une dialectique puissante, une grande force de raisonnement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Ses séquelles sont nombreuses, comme ses graves troubles d'élocution qui l'empêche de s'exprimer.Ouest-France, Élodie SARTOUX, 22/06/2018
On y analyse non seulement vos réponses mais aussi votre élocution, vos réactions face aux questions.Capital, 08/12/2021, « Recrutement : ces évolutions technologiques à prendre en compte pour… »
Chacun décrit à sa manière l'objet observé, avec sa propre qualité de voix, d'élocution, de pensée en devenir.Le genre humain, 2019, Arnaud Petit (Cairn.info)
Elle atteint ainsi un point d'équilibre, toujours en mouvement, entre le familier et l'inattendu, l'orchestre et la voix, le chant et l'élocution.Études, 2012, Élizabeth Giuliani (Cairn.info)
De là cette facilité d'élocution, cette abondance de parole, – je n'ose dire ce bavardage, – qui se remarque dès le plus jeune âge.Charles Turgeon (1855-1934)
De plus, à l'inverse de l'enquête par entretien, le questionnaire ne constitue pas un frein pour les personnes ayant des difficultés d'élocution.EMPAN, 2013, Laurence Montcharmont (Cairn.info)
Chacun d'eux possède son vocabulaire et son élocution : on reconnaît le mondain, le pédant, le vulgaire.Revue de littérature comparée, 2009, Olga CAMEL (Cairn.info)
Cette inspiration, servie par une voix grave et par une élocution intarissable, s'était nourrie des plus purs souvenirs de la tribune antique.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cette élocution posée manifeste que le chamane parle en toute connaissance de cause et donne le temps au patient d'assimiler le sens de ses paroles.Cahiers d'anthropologie sociale, 2009, William F. Hanks, Julien Bonhomme (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉLOCUTION s. f.

Paroles avec lesquelles on exprime sa pensée. L'Orateur doit avoir grand soin de l'élocution, du choix des paroles. La beauté du stile vient de la beauté de l'élocution. L'élocution doit être facile & naturelle. Cet Auteur a une élocution barbare & embrouillée.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ? Faut-il réformer l’orthographe des consonnes doubles ?

Parmi les principales difficultés qui rendent l’exercice de la dictée si périlleux pour les francophones, on retrouve immanquablement la question des...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 25/01/2023