embrasement

définitions

embrasement ​​​ nom masculin

littéraire
Incendie.
Illumination ; clarté ardente. L'embrasement de l'horizon par le couchant.
au figuré Agitation, troubles sociaux.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les symptômes pathognomoniques sont, en résumé, la toux, l'ardeur et, pour ainsi dire, l'embrasement des yeux, la raucité de la voix, la jactation.Charles Anglada (1806-?)
Tous les trois vinrent au bord de la fenêtre ; par bonheur, l'embrasement n'était pas de ce côté-là.Victor Hugo (1802-1885)
Il resplendissait comme dans l'embrasement d'un immense incendie, et cette rougeur paraissait devenir de plus en plus intense.Amédée Delorme (1850-1936)
Ceux qui la connaissaient ne s'en inquiétaient pas, sachant que le premier éclair qui jaillirait d'elle amènerait l'embrasement du public.George Sand (1804-1876)
Une montagne couleur de feu dans toute sa partie supérieure, tandis que sur les bas flancs les teintes d'un bleu sombre dominent, mettant en vigueur l'embrasement du sommet.Dorothée Chellier (1860-1930)
Sachons nous servir de ce vaste embrasement des principes et des vertus qui pétille, éclate et frissonne à de certaines heures.Victor Hugo (1802-1885)
Partout où il loge il fait tourner la tête à toutes les dames et princesses du canton ; cest un vrai tison damour, qui va causant partout un embrasement général.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
L'embrasement de la mâture et des manœuvres s'éteint et la radieuse apparition s'enfonce derrière la muraille dentelée qui forme l'horizon polaire.Louis Boussenard (1847-1910)
Le soir tomba sous un embrasement pesant, et nous fûmes réveillés par la lumière bleue et pâle du matin dans les mers australes.Marcel Schwob (1867-1905)
La tradition nous a conservé quelques unes des strophes de l'hymne barbare que dans cet accès de démence elle chanta au milieu de cette scène de carnage et d'embrasement.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Une confiance nouvelle s'empare de son frère : n'est-il pas irrésistible, ce soir, l'embrasement qui se ranime en tout lui-même ?Hector Bernier (1886-1947)
En effet, cette femme égoïste, froide, ambitieuse, n'avait pas senti se fondre les glaces de son cœur à l'embrasement de l'amour passionné qu'elle avait allumé.Eugène Sue (1804-1857)
Atkins l'appelle un amas pyramidal de rocs bruts, qui ont été comme incrustés ensemble par quelque embrasement souterrain qui dure encore.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Dans tous les cas, il s'agit de jouer le rôle du pompier et de parer au plus pressé en attendant le prochain «embrasement».Europarl
Il s'éleva un orage, qui répandit les flammes dans toute la ville avec une rapidité dévorante, et rendit l'embrasement général.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Et parmi ces architectures, entre l'embrasement des catastrophes, sous les yeux droits et mâles, d'étranges femmes passent.Émile Hennequin (1858-1888)
S'il avait fait nuit, cet embrasement eût été aperçu à dix lieues à la ronde.Jules Verne (1828-1905)
Ce fut un embrasement général, une guerre qui, pendant dix-huit ans, conduite et soutenue avec des succès divers, fatigua, épuisa les troupes de la république.Pierre Daru (1767-1829)
Où même,– car cette pensée traversa mon cerveau,– la main de l'homme intervenait-elle dans cet embrasement ?Jules Verne (1828-1905)
Ou même – car cette pensée traversa mon cerveau – la main de l'homme intervenait-elle dans cet embrasement ?Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMBRASEMENT » s. m.

Incendie. Neron fit accuser les Chrêtiens de l'embrasement de Rome qu'il avoit fait faire luy-même.
 
EMBRASEMENT, se dit aussi figurément, des seditions, des guerres, & des passions. Il faut appaiser les troubles le plustost qu'on peut, car une petite estincelle peut causer un grand embrasement. L'amour divin cause dans nos coeurs un saint embrasement.
 
Les Ouvriers appellent aussi embrasement, les embrasures ou les ouvertures des portes & des fenestres.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020