emplâtre

 

définitions

emplâtre ​​​ nom masculin

Médicament externe se ramollissant légèrement à la chaleur et devenant alors adhérent.
familier Individu sans énergie, bon à rien. ➙ empoté.
 

synonymes

emplâtre nom masculin

cataplasme, compresse, diachylon, sparadrap, magdaléon (vieux)

colle

[vieilli] maladroit, empoté (familier), mollasson (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On a souri de l'emplâtre, qui a fait souvenir de celui qui a fait tant de bruit.Madame de Sévigné (1626-1696)
Le lendemain, elle partant, il alla se mettre au passage, sous la jaquette d'un postillon, s'étant appliqué, pour mieux s'embellir, un emplâtre sur l'œil.Jules Michelet (1798-1874)
On l'appelait vulgairement emplâtre d'arnoglosse, à cause du plantain nommé arnoglossum, d'après une vague ressemblance de sa feuille avec la langue de l'agneau.Charles Anglada (1806-?)
Tel infaillible que fût cet emplâtre, on l'ôta cinq jours après son application, n'ayant eu d'autre résultat que d'augmenter les souffrances du roi.Joseph Adrien Le Roi (1797-1873)
Tout cela n'a en fait été qu'un emplâtre sur une jambe de bois et n'apporte, en réalité, aucune aide.Europarl
Parmi les figures qui s'agitaient dans ce sabbat, il crut distinguer une tête de hibou et une emplâtre de dimension inusitée.Paul Féval (1816-1887)
Deuxièmement, le budget n'est qu'un emplâtre sur la jambe de bois de la politique énergétique européenne.Europarl
Alors, même si cette résolution n'aura pas plus d'effet qu'un emplâtre sur une jambe de bois, nous votons en sa faveur.Europarl
J'ai bien peur que l'étiquetage en question ne soit qu'un emplâtre sur une jambe de bois.Europarl
Elle envoie quérir médecins et chirurgiens, et, pour la satisfaire, il lui fallut mettre un emplâtre.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Tu as demeuré dans son château et tu n'as jamais entendu parler de son emplâtre ?Denis Diderot (1713-1784)
Chacun connaît l'emplâtre de dimension inusitée qu'il porte sur sont visage pour éloigner tous les soupçons.Paul Féval (1816-1887)
Il y en avait tant qu'un jour je m'étais trompé – je m'étais collé du sirop sur l'estomac et j'avais avalé un emplâtre.Alphonse Allais (1854-1905)
Se figurer qu'on porte au cœur une plaie vive, quand on n'a peut-être sur la poitrine que l'emplâtre menteur d'un estropié à la flan !Georges Darien (1862-1921)
La mode alla plus loin : un moment, les femmes portèrent à la tempe droite des mouches de velours de la grandeur d'un petit emplâtre.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et malgré cela, nous persistons à vouloir poser un emplâtre sur une jambe de bois.Europarl
Tu te fais chef de révolte, et pour un bout d'oreille tu demandes une emplâtre ?Édouard Corbière (1793-1875)
Le docteur proposa un second emplâtre pareil à l'autre et chargea la vieille de l'appliquer sur le côté du malade.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'emplâtre qui lui couvroit la moitié du visage ne l'empêcha point de faire voir qu'il etoit excellent comedien.Paul Scarron (1610-1660)
Quand je fus pour me mettre au lit, je posai l'emplâtre, un superbe emplâtre de dix-huit pouces carrés, sur la table de nuit, à ma portée.Émile Blémont (1839-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPLASTRE » s. m.

Chez les Medecins le peuple le fait feminin. Remede topique qu'on applique sur quelque playe ou tumeur, composé ordinairement d'onguent étendu sur du linge ou du cuir. On fait des emplastres stomachiques, cephaliques, stiptiques, hepatiques, diaphoretiques, resolutifs, detersifs, remollitifs, incarnatifs, astringens, & conglutinatifs, &c. L'emplastre le plus commun est celuy de diapalma, qui est ainsi nommé, à cause qu'on le remuë avec une spatule de palmier, ou qu'on y mêle quelque rameau incisé de palme. L'emplastre blanc ou de diachylon est ainsi nommé à cause de sa couleur, & des mucilages qui y entrent : l'emplastre de polichreste, à cause qu'il guerit toute sorte d'ulceres, & même la bruslure : l'emplastre divin ou de manus Dei, qui est pour les pauvres : l'emplastre magnetique d'André de Sala & de Paracelse. On fait même des emplastres de charpi, de safran, & de vinaigre, qu'on appelle oxicroceum, pour les maux de matrice. Un emplastre de ranis pour l'encloüeure des chevaux, & d'une infinité d'autres sortes. Ce mot vient du Grec emplatto, qui signifie mettre en masse, enduire par dessus, parce que l'emplastre se fait de diverses sortes de simples amassez en un corps espais & gluant.
 
On dit figurément, Mettre un emplastre à une affaire, quand on trouve quelque remede pour couvrir & excuser quelque faute qu'on a faite.
 
On dit figurément & proverbialement d'une personne qui n'a ni vigueur ni santé, qui est incapable d'agir, que c'est une bonne emplastre, une pauvre emplastre.
Les mots croisés du Robert Les mots de la gastronomie Les mots de la gastronomie

Fin gourmet ou débutant aux fourneaux, testez votre connaissance du lexique culinaire avec notre grille de mots croisés dédiée aux mots de la gastronomie ! Attention : niveau difficile !

03/12/2020