Email catcher

émulation

Définition

Définition de émulation ​​​ nom féminin

Sentiment qui porte à égaler ou à surpasser qqn.
Informatique Action d'émuler (un programme, un périphérique, un système d'exploitation).

Synonymes

Synonymes de émulation nom féminin

concurrence, compétition, lutte, rivalité

Exemples

Phrases avec le mot émulation

Ils peuvent permettre dynamisme, émulation, avec, en définitive, baisse des prix et meilleure qualité des produits ou des services.Europarl
Une ville où les lieux pour jouer sont nombreux et où se crée une formidable émulation.Ouest-France, 03/04/2019
Dans la conception de la parure, joua une intense émulation.Revue du Mauss, 2014, Henri Raynal (Cairn.info)
Cette émulation devra être pérennisée afin d'ancrer la démarche dans la durée.Responsabilité et environnement, 2012, Pierre Garçon (Cairn.info)
Leur méthode, c'est la mise en compétition des élèves pour créer une émulation bénéfique.Ça m'intéresse, 14/09/2017, « D'où vient le bulletin de notes ? »
Un canot qui pourrait faire des petits, dans une logique d'émulation.Ouest-France, Marion GONIDEC, 05/01/2020
Il y a une véritable émulation pour faire vivre tout ce petit monde.Ouest-France, 24/02/2020
Un changement de paradigme qui repose aussi sur l'émulation du groupe afin de se rendre compte que l'on n'est pas seul dans cette situation.Ouest-France, Jean-Loïc GUERIN, 22/04/2021
Cette éducation procède de l'association, de l'imitation, de l'observation, de l'émulation sélective, de l'échange réciproque des savoirs.Carrefours de l'éducation, 2017, Bruno Garnier (Cairn.info)
Cette émulation trouve des motifs relativement hétérogènes dont on repère néanmoins une communauté entre ces deux pathologies.Revue française de psychanalyse, 2013, Pierre Brokmann (Cairn.info)
Cette fiction vise à la fois à susciter l'émulation et à stimuler l'engagement des participants en proposant une trame aux activités à venir.Participations, 2017, Maxime Vanhoenacker, Thomas Vroylandt (Cairn.info)
Du coup, il ne peut organiser d'exercices en commun, tant pis pour l'esprit d'émulation.Ça m'intéresse, 05/03/2019, « Qui a inventé le tableau noir ? »
Cette émulation permet de tisser des liens de confiance entre jeunes et entrepreneurs.Les Cahiers du Développement Social Urbain, 2020, Loïc Chasson (Cairn.info)
Les jalousies théâtrales existaient, existeront toujours, mais l'émulation avait quelque chose de plus noble ; on désirait faire mieux que son prédécesseur, on travaillait sérieusement.Mademoiselle George (1787-1867)
Tous forment une tribu soudée, où règne une saine émulation.Capital, 08/08/2011, « Le cadre noir : deux siècles d'excellence pour l'élite des… »
La désaffection s'empare de chacun, et là où on avait trouvé émulation, zèle, dévouement, bravoure et vigueur, on rencontre faiblesse, indifférence et lâcheté.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il sera toujours pour moi un grand sujet d'encouragement, et pour eux une source d'émulation et d'instruction continuelle.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Certains y voient une source de motivation, voire d'émulation entre collègues.Capital, 30/10/2019, « La charge mentale, ça peut aussi peser au boulot »
Créant une saine émulation entre les meilleurs tumbleurs et tumbleuses du pays.Ouest-France, Kévin GUISNEL, 28/11/2019
Une agitation, une émulation, une frénésie que l'on n'avait plus vue depuis un moment.Ouest-France, Julien FRANÇOIS, 31/05/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉMULATION s. f.

Noble jalousie entre les gens de sçavoir ou de vertu, qui les fait disputer à qui acquerra le plus de gloire. L'émulation est souvent cause des grandes actions.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine