rivalité

 

définitions

rivalité ​​​ nom féminin

Situation de personnes rivales, d'une personne rivale d'une autre (dans un domaine). ➙ compétition, concurrence. Rivalité politique, amoureuse. —  (Une, des rivalités) ➙ opposition. Des rivalités d'intérêts.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand nous chassons ou péchons, nous attaquons une classe d'animaux que vous ne pouvez atteindre, de telle sorte que nous vous avons délivré de notre rivalité.Frédéric Bastiat (1801-1850)
N'y pense donc pas : je ne voudrais pas par une étourderie vous avoir mis en rivalité.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
C'était une belle rivalité qui nous animait, car des deux côtés on mettait toute son énergie à jouer des jambes.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Par l'effet de cette rivalité, le ministre se trouvait intéressé au développement de l'administration civile.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Par conséquent, sur les questions les plus importantes, nous avons besoin d'accords appropriés afin d'éviter que cette rivalité nous divise.Europarl
La camaraderie, le besoin de s'aider les unes les autres pour se divertir en commun, engendrèrent la bienveillance, la condescendance, une indulgence mutuelle, l'absence de toute rivalité.George Sand (1804-1876)
La rivalité d'âge, de grâce et de figure, le désir commun de briller devant les femmes, pouvaient, d'une amitié douteuse, faire une haine solide et profonde.Jules Michelet (1798-1874)
C’est ainsi qu’il arrive malheureusement que les questions bilatérales soient assombries par le nuage du revanchisme et de la rivalité régionale.Europarl
Les deux hommes ne crièrent plus, devenus aigres et mauvais, gagnés par le froid de leur rivalité.Émile Zola (1840-1902)
Réunie au gouvernement, cette autorité deviendrait le despotisme des sultans ; séparée, hostile peut-être, elle produirait une rivalité affreuse, intolérable.Adolphe Thiers (1797-1877)
La discussion s'échauffant, la rivalité s'accentuant, les congénères méridionaux prirent en abomination la coutume de leurs ancêtres.Élie Reclus (1827-1904)
Ce mérite est très-grand, mais j'ai le bonheur qu'il ne me soit pas indispensable, et je le leur abandonne : c'est détruire la seule rivalité qui pût subsister entre nous.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
C'est même à la rivalité de ses voisins, plus encore qu'à sa propre énergie, que la nation italienne doit d'avoir recouvré son indépendance.Élisée Reclus (1830-1905)
Rita le sentit, et, quoiqu'elle eût assez d'esprit et de conscience de sa beauté pour ne craindre aucune rivalité, elle se sentit assez mal disposée pour la nouvelle venue.Alfred Assollant (1827-1886)
Une partie de la foule se rendait bien compte qu'il y avait rivalité entre les deux hommes et qu'ils cherchaient à se nuire l'un à l'autre.Jean Aicard (1848-1921)
La rivalité entre les deux peuples se répercutait dans les moindres cités, dans les cantons, dans les clans, dans les familles mêmes.Camille Jullian (1859-1933)
En réalité, ils se disputaient avec une énergie qui prenait son origine dans leur ancienne rivalité.Jules Verne (1828-1905)
Nous travaillions avec une ardeur et une rivalité incroyables deux ou trois heures de chaque après-midi.Stendhal (1783-1842)
Il est clair, en effet, que plus le progrès est rapide, plus les instruments anciens ont de peine à soutenir la rivalité des instruments nouveaux.Frédéric Bastiat (1801-1850)
En la considérant comme école pour les ouvriers, elle devrait favoriser par tous les moyens les établissements particuliers et ne pas leur présenter souvent une rivalité funeste.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Bamboche Bamboche

« La bamboche, c’est terminé ! » (Pierre Pouëssel, préfet de la région Centre-Val de Loire, 22 octobre 2020, sur France 3 Centre-Val de Loire).

Laélia Véron 10/11/2020