Email catcher

enchanter

Définition

Définition de enchanter ​​​ verbe transitif

Soumettre à une action surnaturelle par magie. ➙ ensorceler, envoûter. au figuré Soumettre à un charme irrésistible et inexplicable.
Remplir d'un vif plaisir, satisfaire au plus haut point. ➙ ravir. Cette histoire m'enchante.

Conjugaison

Conjugaison du verbe enchanter

actif

indicatif
présent

j'enchante

tu enchantes

il enchante / elle enchante

nous enchantons

vous enchantez

ils enchantent / elles enchantent

imparfait

j'enchantais

tu enchantais

il enchantait / elle enchantait

nous enchantions

vous enchantiez

ils enchantaient / elles enchantaient

passé simple

j'enchantai

tu enchantas

il enchanta / elle enchanta

nous enchantâmes

vous enchantâtes

ils enchantèrent / elles enchantèrent

futur simple

j'enchanterai

tu enchanteras

il enchantera / elle enchantera

nous enchanterons

vous enchanterez

ils enchanteront / elles enchanteront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot enchanter

Voilà une nouvelle qui ne devrait pas enchanter les professionnels du secteur des transports.Capital, 11/05/2018, « Des taxis amateurs à la campagne, le gouvernement y pense… »
Ne donnez pas trop d'informations, ne cherchez pas à démontrer ou convaincre, mais plutôt à enchanter et séduire.Capital, 22/09/2017, « Les conseils d’un expert pour un pitch parfait »
Puis, un feu d'artifice, le soir, enchantera petits et grands.Ouest-France, 23/08/2019
Est-ce lui qui s'intéresse en priorité aux légendes, au merveilleux, pour enchanter le lecteur ?Le Moyen Âge, 2016 (Cairn.info)
Même endroit, même activité, même heure : ils sont tous venus en montagne pour enchanter leur quotidien.Ça m'intéresse, 09/08/2020, « La microaventure, le voyage en bas de chez soi »
Ce type de théologie enchantera certains lecteurs rétifs à la théologie systématique.Nouvelle revue théologique, 2009 (Cairn.info)
Une (re) lecture qui ne peut qu'enchanter l'artiste, épris de nature et des plaisirs qu'elle procure comme la pêche, la cueillette des champignons.Ouest-France, 09/04/2016
Le week-end s'annonce animé pour les amateurs de danse : nous vous présentons un événement qui va vous enchanter.Ouest-France, 05/12/2019
D'accès agréable et facile, d'une capitale importance, ce précieux ouvrage continuera d'enchanter de nombreux lecteurs et leur apprendra à vivre en ressuscités, dès à présent.Nouvelle revue théologique, 2017 (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENCHANTER v. act.

User de magie, d'art diabolique, pour operer quelque merveille qui arreste le cours de la nature. Les Chevaliers errants étoient souvent enchantez dans les Romans fabuleux. Les Sirenes enchantoient par leurs chants. Ce mot vient de incantare, qu'on a dit pour le simple cantare, dont les Anciens se sont servis pour parler des charmes des Magiciens. Menage.
 
ENCHANTER, se dit figurément en Morale, de ceux qui se servent de paroles douces ou artificieuses pour plaire à quelqu'un, ou pour en tirer quelque avantage, ou pour se faire admirer. Cet Orateur nous enchanta par les belles choses qu'il nous dit. Cette femme a des beautez qui enchantent tout le monde. Cette musique est si belle, qu'elle enchante.
 
ENCHANTÉ, ÉE. part. pass. & adj. Des armes enchantées. Ce Poëte a fait un Ouvrage enchanté. Un palais enchanté.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022