enfantin

 

définitions

enfantin ​​​ , enfantine ​​​ adjectif

Qui est propre à l'enfant, a le caractère de l'enfance. Le langage enfantin. —  Littérature enfantine.
péjoratif Qui ne convient qu'à un enfant. ➙ infantile, puéril. Des remarques enfantines.
Très simple, très facile. Un problème enfantin. ➙ élémentaire.
 

synonymes

enfantin, enfantine adjectif

puéril, immature, infantile

naïf, ingénu

élémentaire, facile, simple (comme bonjour) , bête comme chou (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il eut son pacificateur, et je m'amusai en secret de mon rôle de grand citoyen avec un héroïsme enfantin.George Sand (1804-1876)
Le reproche était enfantin et ne tenait pas debout, puisqu'il n'avait parmi les femmes turques d'autres amies que ces trois-là.Pierre Loti (1850-1923)
Il a toujours été enfant, cherchant le roman dans ses combinaisons les plus sérieuses, et j'ajoute que ses combinaisons ont presque toujours réussi par leur côté enfantin.Paul Féval (1816-1887)
Ils étaient bien demeurés les mêmes, avec ce regard hardi et candide, profond et enfantin, que je lui avais toujours connu.Paul Bourget (1852-1935)
Des larmes lui montèrent aux yeux, en se souvenant de son air enfantin, de ses manières douces et capricieuses, de sa farouche et tremblante grâce.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mot poétique et enfantin qu'elle avait trouvé et qu'elle répétait les jours où sa surdité était complète.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
De la voir en larmes, il s'attendrit et, essayant de sourire, il lui prit les mains, honteux qu'elle eût assisté à cette preuve de faiblesse, ce désespoir enfantin.Paul Margueritte (1860-1918)
On exauça son désir ; et vraiment il tint parole, son courage enfantin dans un âge si tendre avait été pour tous une édifiante leçon.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
C'est moi, je te donne là un détail enfantin mais qui te fera tout comprendre, c'est moi qui lui ai montré ses lettres quand elle a appris à lire...Pierre Sales (1854-1914)
Il faisait comme partie de sa pudeur, il était de sa chair, si simple, si enfantin.Émile Zola (1840-1902)
Trouble-toi, trouble-toi, chérie, épuise-toi en des repentirs, en des souvenirs : notre amour en sera plus frais, plus tranquille, malgré tout, et plus enfantin.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Jamais je n'ai vu un homme si heureux, et parer ainsi une joie si médiocre des reflets de sa bonne nature et de son esprit un peu enfantin.Jean de la Brète (1858-1945)
On annonçait le dîner, comme la jeune femme résumait ainsi son emploi d'après-midi, – et quel joli sourire, si enfantin, si frais, qu'il semblait impossible qu'un mensonge pût l'accompagner !Paul Bourget (1852-1935)
Les paroles ne peuvent pas exprimer pour toi tout ce que cette horreur des gendarmes avait d'enfantin.Paul Féval (1816-1887)
La petite vaillante était épouvantée, comprenant bien qu'il ne tomberait pas dans ce piège enfantin.Jean Aicard (1848-1921)
Je vois très bien que le talent n'a de valeur que parce que le monde est enfantin.Ernest Renan (1823-1892)
Tout ceci est vrai, mais bien enfantin ; mais vous m'avez dit de mettre toutes mes bêtises, et je n'en chômerai pas, hélas !Mademoiselle George (1787-1867)
L'air délicat et tendre, enfantin presque, était comme une nourriture choisie que le ciel servait à notre amour.René Boylesve (1867-1926)
On ne rencontre jamais un morceau de bois travaillé, un bout de pierre sculptée, jamais le souvenir du goût enfantin ou raffiné des ancêtres pour les choses gracieuses et belles.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il y avait dans ce mouvement quelque chose d'enfantin, de gentil ; mais le mouchoir, qui est venu essuyer les yeux, a tout gâté.Marie Bashkirtseff (1858-1884)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFANTIN, INE » adj.

Qui appartient à l'enfant. Des jeux enfantins, des cris enfantins.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020