Email catcher

ennemi implacable

Exemples

Phrases avec les mots ennemi implacable

Cardeuc se sentait aux mains d'un ennemi implacable, qui allait lui faire payer cher l'affront qu'il rappelait ; il attendit sans mot dire.Eugène Chavette (1827-1902)
Georges seul, par l'énergie de son courage, lui inspirait quelque intérêt ; mais il le regardait comme un ennemi implacable, qu'il fallait détruire pour assurer la tranquillité publique.Adolphe Thiers (1797-1877)
Or ce risque est absolument nécessaire, chacun regardant ainsi son camarade comme quelqu'un pouvant se retourner en ennemi implacable.Le débat, 2005, Philippe Moreau Defarges (Cairn.info)
Il estime que l'échec ne vaut pas condamnation de ses aptitudes personnelles : les circonstances, un ennemi implacable sont causes de sa chute.Revue Droit & Littérature, 2019, Thierry Favario (Cairn.info)
S'il s'y refuse, lorsque la bonté du roi l'attend et le prévient presque, je deviendrai son ennemi implacable.Ernest Daudet (1837-1921)
Elle n'était pas préparée à repousser les attaques d'un ennemi implacable, qui marchait précédé de la terreur.François-Xavier Garneau (1809-1866)
A la différence de l'ancienne, la nouvelle particularité serait l'ennemie implacable de l'universalité.TUMULTES, 2003, Zygmunt Bauman (Cairn.info)
Il se montrait par contre l'ennemi implacable de tous ceux qui dénigraient son activité, convoitaient des places sans son entremise ou même intriguaient contre lui.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Écoutez-moi ; je suis en votre pouvoir, je le sais ; rien ne peut m'en arracher... je le sais ; êtes-vous pour moi un ennemi implacable ?...Eugène Sue (1804-1857)
Le temps devient l'ennemi implacable, qui mène vers cette vieillesse destructrice de la beauté féminine, dans le mouvement incessant de la fuite des formes.Gérontologie et société, 2005, Claude Benoit (Cairn.info)
Son ennemi au contraire, son ennemi implacable.Hector Malot (1830-1907)
Dans la lutte contre l'ennemi implacable, il n'est pas suffisant d'avoir de notre côté le peuple français.Le monde juif, 1988, Annette Wieviorka (Cairn.info)
Garrotté comme je le suis, je me serais noyé, et il aurait un ennemi implacable de moins.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
L'âpreté du conflit et la profondeur de la division entre les deux camps étaient devenues telles que des amis de la veille se réveillaient ennemis implacables.Revue d'histoire de la Shoah, 2003, Abraham Frumkin, Nathan Weinstock (Cairn.info)
L'officier avait paru s'attendre à une confidence, mais son espoir fut trompé, et cette réserve, jointe à un autre désappointement de sa vanité, m'en fit un ennemi implacable.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Vous avez une ennemie implacable, à qui vous pouvez rendre blessure pour blessure, outrage pour outrage.George Sand (1804-1876)
Ils comprirent qu'ils allaient être coupés et cernés par un ennemi implacable.Camille Jullian (1859-1933)
Je m'en suis fait un ennemi implacable, et je me trouve sur le pavé...Eugène Sue (1804-1857)
Toute puissance établie, quelle qu'elle soit, l'a pour ennemi implacable.Jules Lemaître (1853-1914)
Si vous le faites en outre face à un ennemi implacable, les conséquences peuvent être désastreuses.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

ennemi nom et adjectif

implacable adjectif

Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine