Email catcher

ennemi

définitions

ennemi ​​​ | ​​​ , ennemie ​​​ | ​​​ nom et adjectif

Personne qui est hostile et cherche à nuire (à qqn). C'est son ennemi juré*. Se faire des ennemis. —  Les ennemis du régime, l'opposition. ➙ adversaire. —  Ennemi public : personne qui présente un danger pour la communauté.
adjectif Des familles ennemies.
Personne qui a de l'aversion, de l'éloignement (pour qqch.). Les ennemis du progrès.
(choses) Ce qu'un homme ou un groupe juge contraire à son bien. Le bruit est notre ennemi.
Chose qui s'oppose à une autre et lui nuit. —  proverbe Le mieux est l'ennemi du bien.
au pluriel ou singulier collectif Ceux contre lesquels on est en guerre, leur nation ou leur armée. Tomber entre les mains de l'ennemi, être fait prisonnier. Passer à l'ennemi : trahir son camp. —  adjectif En territoire ennemi.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout d'abord, un grillage a été installé contre l'ennemi des berges, le ragondin.Ouest-France, 05/04/2021
De celui qui, infiltré, fournit aux états-majors ennemis les plans de défense, les renseignements de première importance pour la sécurité du pays.Ouest-France, Benoit ROBERT, 28/11/2019
Mugabe est devenu l'ennemi de son propre peuple.Europarl
Cela fait connaître à nos ennemis, qui ne sont pas si bien comme aucuns pensent, que nous n'avons pas le cœur qu'ils craignaient.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Projet qui n'enchante pas sa fantasque belle-mère, laquelle décide ce jour-là de passer à l'ennemi et d'occuper sa propre usine, en y invitant les grévistes.Ouest-France, 07/04/2014
Le plastique, qui se dégrade sous forme de microparticules, est devenu l'ennemi public n° 1 des océans.Ouest-France, Christelle GUIBERT, 15/04/2020
Un entêtement qui a pu surprendre, voire irriter quelques vieux habitants du village français, pas encore prêts à pardonner à l'ennemi d'hier.Ouest-France, Thierry RICHARD, 18/03/2019
En cas pareil, le mieux est ennemi du bien.Johannès Weber (1818-1902)
Nous passons des examens pour notre capacité à convaincre de la valeur des relations pacifiques entre des pays autrefois ennemis.Europarl
Comment vivre, survivre, dans cette permanence de l'horreur sans cesse rappelée, dans cette considération de l'autre, de tout autre, comme ennemi potentiel ?Ouest-France, Olivier CLERC, 02/10/2020
Après la guerre, les dirigeants des anciens pays ennemis ont choisi de bâtir un avenir commun.Ouest-France, François-Xavier LEFRANC, 02/10/2020
En attendant, les enseignants seront vaccinés à marche forcée, pour remplir au plus vite leur rôle de fantassins face au péril ennemi.Ouest-France, 20/04/2021
Mais il a mieux aimé s'entourer de mes ennemis.Adolphe Thiers (1797-1877)
Nous continuons à penser et à appliquer le principe selon lequel l'ennemi de nos ennemis est automatiquement notre ami.Europarl
Les ennemis pensent trop juste sur les événements pour penser de vouloir l'occuper.Robert Du Casse (1849-1922)
Il arriva au camp ennemi le jour même.Adolphe Thiers (1797-1877)
Une bonne réglementation n'est pas l'ennemie des marchés.Europarl
Aux fourneaux, la toque du chef doit se méfier autant de ses amis que de ses ennemis qui lui font passer les plats.Ouest-France, 02/01/2021
Le troisième sera consacré à l'occupation ennemie de 1942 à 1944.Ouest-France, 13/08/2016
Cet homme manquait de tout : il n'avait pas même d'ennemis.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENNEMI, IE » s. m. & f. & quelquefois adj.

Qui a de la haine contre quelqu'un. L'Evangile veut qu'on pardonne à ses ennemis. Il ne se faut point faire d'ennemis. Il s'est defait de son ennemi. C'est son ennemi mortel, son ennemi juré, capital. C'est un dangereux, un redoutable, un puissant ennemi. Il faut toûjours se deffier d'un ennemi reconcilié.
 
ENNEMI, se dit absolument au singulier, pour signifier une armée entiere, un parti contraire qui vient pour combattre. Voilà l'ennemi qui est aux portes. L'ennemi tient la campagne. Cette ville s'est renduë à l'ennemi, ce traistre l'a livrée à l'ennemi. C'est un nouveau Cavalier qui n'a jamais veu l'ennemi. On dit aussi, une ville, une terre ennemie, de celle qui est dans un parti different.
 
ENNEMI, se dit aussi des choses contraires qui se destruisent, qui se nuisent. Le feu & l'eau sont ennemis, le chaud & le froid, le sec & l'humide. Le vin est ennemi de la fievre, de la goutte. Les venins, les poisons sont ennemis des corps. La débauche est l'ennemie de la santé. En Poësie on dit la fortune ennemie, les destins ennemis, les vents ennemis, pour dire, contraires.
 
ENNEMI, se dit aussi de ce qui a une certaine antipathie contre quelque autre chose, soit qu'elle vienne par nature, soit par caprice. Il y a des gens qui sont ennemis des roses, qui ne les peuvent souffrir. Les autres sont ennemis des douceurs, des sucreries. On le dit aussi des animaux. Le chat est l'ennemi de la souris. Le hybou est ennemi de la lumiere. Le chou est ennemi de la vigne. Le bon goust du siecle est ennemi des mauvaises pointes, des turlupinades.
 
ENNEMI, se dit figurément en choses morales. Il faut estre ennemi du vice. Le pecheur est ennemi de Dieu, il est ennemi de son salut, de son repos. Il est ennemi de la joye, il est ennemi du bon sens, il est ennemi de nature, c'est à dire, il hait ce que tous les autres aiment, ou ce qui luy est propre ou avantageux. Le meilleur est l'ennemi du bon. On dit aussi dans le Catechisme, qu'il y a trois ennemis de l'homme, le monde, la chair, & le Diable. Souvent le plus grand ennemi que nous ayons, c'est nous-mêmes.
 
ENNEMI, se dit quelquefois en galanterie par antiphrase. Un amant appelle sa maistresse, sa douce ennemie ; & ses yeux, ses doux ennemis.
 
On dit proverbialement d'un homme qui a fait quelque méchante action, qu'il a bien été tenté de l'ennemi, c'est à dire, du Diable, qui est l'ennemi du genre humain. On dit aussi, Amis au prester, ennemis au rendre. On dit aussi, C'est autant de pris sur l'ennemi, quand on a attrapé quelque chose à celuy contre qui on a different. On dit aussi, Plus de morts, moins d'ennemis.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 15/09/2021