Email catcher

énormité

Définition

Définition de énormité ​​​ nom féminin

Importance anormale ou très considérable. L'énormité de ses prétentions.
(Une, des énormités) Très grosse faute ou maladresse. ➙ impair. Dire des énormités, d'énormes sottises.

Synonymes

Synonymes de énormité nom féminin

grandeur, immensité

bêtise, bévue, gaffe, sottise

invraisemblance

Exemples

Phrases avec le mot énormité

C'est en ce point, où toute rationalité risque de s'effondrer devant l'énormité de l'évidence propagandiste, qu'il faut prendre soin des détails.Lignes, 2002, Alain Badiou (Cairn.info)
Toutes ces interrogations sont-elles vraiment de saison face à l'énormité de ce qui nous attend ?Ouest-France, Stéphane VERNAY, 09/09/2020
Alors, face à l'énormité du chantier, à l'ampleur du défi, y a-t-il là une espérance fondée ou un désir personnel et illusoire ?Ouest-France, François Régis Hutin, 03/09/2016
Ces déictiques traduisent tout autant l'illégalité de l'acte et la discrétion qu'il requiert que l'énormité de la décision des deux jeunes protagonistes.Africultures, 2018, Virginie Brinker (Cairn.info)
Je vous le dirai donc, bien que cela paraisse une énormité dans la bouche d'une femme parant à l'homme qui se méfie d'elle.George Sand (1804-1876)
De façon logique, ce qui s'opposait à sa crédibilité était l'énormité du chiffre annoncé par le prêtre.Diogène, 2006, Emilio de Ípola (Cairn.info)
Aussi reculait-il devant l'énormité du prix d'un piano, malgré son envie immodérée d'en avoir un.Charles Barbara (1817-1866)
Tout le monde se regarda avec un si profond étonnement, qu'il semblait que le roi venait de dire une énormité.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ces statistiques révèlent l'énormité du problème et la nature cachée d'une grande partie de la misère humaine induite par la traite.Travail, genre et sociétés, 2003, Chris Corrin, Hélène Le Doaré (Cairn.info)
À peine fus-je seul, que je compris l'énormité de ma faute ; mais il était trop tard...Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Effectivement, quelqu'un qui n'a pas un crédit particulier, qui vient vous sortir une énormité allant à l'encontre de toutes les normes, c'est une innovation.Bulletin de psychologie, 2016, Gilles Amado, Jean-Pierre Pétard (Cairn.info)
Il peut bien sûr aussi se tromper : les étudiants font peut-être la moue parce qu'il vient de dire une énormité ou qu'il est terriblement ennuyeux.Critique, 2015, Jean Grondin (Cairn.info)
C'est parce que l'énormité et l'horreur de la destruction massive posent les faits comme origine qu'elles limitent justement les processus imaginaires nécessaires pour savoir.Le Coq-Héron, 2015, Dori Laub, N. C. Auerhahn (Cairn.info)
Dans le délire d'énormité, nous ne sommes plus plongés dans un monde euclidien.Che vuoi ?, 2011, Olivier Douville (Cairn.info)
Tout à l'heure, j'ai entendu des énormités, par exemple que la libéralisation conduirait à des services de moindre qualité dans le domaine des télécommunications.Europarl
Et en effet cette énormité avec laquelle j'avais lutté n'était qu'un seul pied.Marcel Proust (1871-1922)
Le public devient hilare devant l'énormité ce qu'il distille à froid avec une logique imparable vers l'absurde.Ouest-France, 12/10/2019
Ne parlons donc pas des énormités qui t'irriteraient autant que moi et contre lesquelles nous ne pouvons pas même protester librement...Hector Berlioz (1803-1869)
Elle lui fait sentir l'énormité de la faute qu'il allait commettre.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Dès le premier gag, les rires fusent et s'amplifient progressivement à l'énormité et à l'invraisemblance de la situation puisqu'il s'agit de trouver le coupable de la destruction d'un pont.Ouest-France, 30/03/2014
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉNORMITÉ s. f.

Grandeur, excés. L'énormité de son crime, de son ambition, de cette lesion, de cette usure, &c.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.