grandeur

 

définitions

grandeur ​​​ nom féminin

(sens absolu)
Caractère de ce qui est grand, important. ➙ étendue, importance. La grandeur d'un sacrifice.
Importance sociale, politique. ➙ gloire, pouvoir, puissance. Du temps de sa grandeur. —  au pluriel Avoir la folie des grandeurs. ➙ mégalomanie.
Élévation, noblesse. Grandeur et misère de l'homme selon Pascal. Grandeur d'âme.
(sens relatif)
Qualité de ce qui est plus ou moins grand. ➙ dimension, étendue, taille. De faible grandeur. Choses d'égale grandeur. Des livres de toutes les grandeurs.
Grandeur nature locution adjective invariable : qui est représenté selon ses dimensions réelles. Des portraits grandeur nature.
Unité de mesure de l'éclat des étoiles. ➙ magnitude. Les étoiles de première grandeur, les plus brillantes.
Sciences Ce qui est susceptible de mesure. ➙ quantité. Définition, mesure d'une grandeur.
 

synonymes

grandeurs pluriel

dignités, distinctions, gloire, honneurs, pompe

folie des grandeurs

mégalomanie

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Notre civilisation commune affirme sa grandeur par le respect des règles de la société ouverte, tolérante et libérale, par sa dynamique inclusive et multiculturelle.Europarl
Je ne sais pas encore si je me suis trompée, si cet homme est fort par sa grandeur ou par sa pauvreté.Albert le Roy (1856-1905)
La grandeur des anciens produit sur les esprits capables de la sentir une impression extraordinaire dans la solitude.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Athos prononça ces paroles avec tant de grandeur et de solennité que les trois officiers furent presque convaincus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est de la grandeur de l'homme de rechercher son bien intégral, et la recherche scientifique y concourt autant qu'elle doit s'y adapter.Europarl
Il n'y avait plus de bornes à son amour, à sa grandeur d'âme ni à ses résolutions.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Emilie resta, ainsi que lui, dans un profond silence ; mais après quelques lieues, son imagination, frappée de la grandeur des objets, céda aux impressions les plus délicieuses.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Aujourd'hui, nous avons une catastrophe sanitaire et économique de première grandeur et la panique chez l'ensemble des consommateurs.Europarl
Le droit statutaire a la grandeur, et en même temps la servitude, de réglementer le fonctionnement interne d'une institution.Europarl
Il trouve dans son âme les idées générales d'étendue, de grandeur, de figure, de situation, de mouvement, et une foule de perceptions particulières.René Descartes (1596-1650)
Tu suis ton chemin de la grandeur : il faut maintenant que ce soit ton meilleur courage de n'avoir plus de chemin derrière toi !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les explications physiologiques qu'il donne à plusieurs phénomènes sociaux, ôtent au système sa grandeur et sa poésie, sans l'appuyer sur une base plus solide.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Les cœurs des assistants éprouvaient les sensations les plus diverses, selon qu'ils s'arrêtaient à la grandeur de l'entreprise ou à la grandeur du héros.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Il regardait du haut de sa grandeur les jeunes lions de la société de son père et posait en héros parmi ces élégants de troisième ordre.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Mais tous ces restes d'une grandeur déchue étaient en ruines ; le temps, l'humidité et la pourriture avaient attaqué le parquet qui tremblait sous nos pas.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Voilà la grandeur du club européen ; c'est la grandeur, en résumé, d'une union de démocrates.Europarl
Quand elle fut un peu refroidie, je coupai mes carreaux de la grandeur désirée, et nous obtînmes des vitres transparentes.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous n'y trouvons pas deux personnes qui aient tout à fait la même forme et la même grandeur de nez, d'oreilles ou d'yeux.Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
La réalisation d'une stratégie intégrée de développement régionale, dans laquelle des mesures d'expansion de l'infrastructure, des ressources humaines et de l'économie sont liées, requiert toutefois un certain ordre de grandeur.Europarl
Je me trouvais impressionné par l'intelligence, par la grandeur, par l'évidente supériorité d'un être humain.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GRANDEUR » s. f.

Quantité estenduë selon ses diverses dimensions. Il n'y a point de grandeur infinie que celle de Dieu mesurer la grandeur d'une chambre, d'une forest. cette cour est d'une raisonnable grandeur.
 
GRANDEUR, se dit figurément des choses spirituelles & morales. Il est de la grandeur d'une ame de mespriser les injures. toutes les grandeurs de ce monde ne sont que foiblesse & que vanité.
 
GRANDEUR, se dit aussi des Puissances, & de ce qui a quelque chose de grand & de magnifique. Ce Prince a un certain air de grandeur & de majesté qui esblouït. les Courtisans flattent les grandeurs, les Ministres. il y a de la grandeur à faire une si haute entreprise.
 
On dit aussi comme un tiltre d'honneur, Vostre Grandeur, lors qu'on parle ou qu'on escrit à quelques Grands Seigneurs, qu'on ne traitte point d'Altesse, d'Excellence, ou d'autres qualitez qu'on donne à ceux qui ont caractere pour cela.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020