Email catcher

étuve

Définition

Définition de étuve ​​​ nom féminin

Endroit clos dont on élève la température pour provoquer la sudation (→ bain de vapeur). Une chaleur d'étuve, humide, pénible à supporter. Lieu où il fait très chaud. ➙ fournaise.
Appareil clos destiné à obtenir une température déterminée. Étuve à désinfection, à stérilisation. ➙ autoclave.

Synonymes

Synonymes de étuve nom féminin

bain de vapeur, caldarium (vieux)

fournaise, four

autoclave, stérilisateur

Exemples

Phrases avec le mot étuve

Ces parpaings remplis sont, eux aussi, placés en étuve pour 24 heures, avec un durcissement à froid.Ouest-France, 23/10/2020
Sous la neige de février comme dans l'étuve de juillet, il commet des miracles.Les cahiers de médiologie, 1998, François Cusset (Cairn.info)
À cette liste on peut ajouter les propriétaires d'étuves, les chirurgiens et les fabricants de hauberts.Histoire urbaine, 2006, Frédérique Lachaud (Cairn.info)
Certes, les prostibula ou grandes maisons et les étuves étaient nombreuses – maisons plus ouvertes que closes et vraisemblablement accessibles à un âge juvénile.La psychiatrie de l'enfant, 2001, Ilse Barande, Simone Daymas (Cairn.info)
Les tentes, de vraies étuves, étaient inhabitables ; et, aussitôt descendus de cheval, nous partîmes, pour chercher de l'ombre sous les arbres.Guy de Maupassant (1850-1893)
Derrière les scènes principales, la salle de presse ressemble à une étuve, le réseau est saturé.Ouest-France, Magali Grandet, 26/12/2016
Je vais vous prêter de quoi changer, quoiqu'il fasse une chaleur d'étuve, car ce n'est pas sain de laisser ses habits sécher sur son corps...Eugène Sue (1804-1857)
Les écorces passent dans des étuves pour être nettoyées des bactéries et des parasites qui provoquent le goût de bouchon.Ça m'intéresse, 24/09/2019, « Bouchon de liège : les secrets de son industrie ! »
L'étuve est remplie de laminaires vivantes, qui sont chauffées par l'action du soleil sur la vitre.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2020, Anne Forrer (Cairn.info)
Nous fûmes donc insensibles aux gémissemens qu'il poussait, et, la porte des étuves ouverte, nous nous précipitâmes dedans.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On enfermait les obstinés dans des étuves pleines de la fumée du bois vert.Jules Michelet (1798-1874)
Les étuves à hypocauste, comprendre avec un procédé de chauffage central par le sol, se dévoilent.Ouest-France, Donovan GOUGEON, 07/07/2020
Le goudronnage à la vapeur a permis de supprimer l'ancienne étuve de l'extrémité sud du rez-de-chaussée.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2020, Gérard Le Bouëdec (Cairn.info)
La vaisselle passe par les étuves et est ensuite rangée en fonction de sa taille.Ethnologie française, 2016, Jérôme Lamy, Sébastien Plutniak (Cairn.info)
Le grand risque pour nous, c'est que la planète devienne une étuve où la vie humaine ne sera pas possible.Ouest-France, 29/04/2020
Une nuit à chauffer dans une étuve, et ça y est, en voilà un.Ouest-France, Christophe PENOIGNON, 16/04/2021
En peu d'instants, la lampe, les haleines et la température naturelle des corps transforment la ruche de neige en étuve de bain turc.Pierre Duchaussois (1878-1940)
En temps normal, on y voyage dans une chaleur d'étuve.Ouest-France, Patrice MOYON, 23/04/2020
Il faut moins de carbone dans le ciel pour éviter l'étuve.Ouest-France, 11/10/2018
Cela tenait à la fois de la serre et de l'étuve.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTUVE s. f.

Lieu fermé qu'on eschauffe afin d'y faire suer, ou d'y faire chauffer quelque chose. Les gens propres vont aux bains & aux estuves pour se decrasser. Dans les sucreries, chez les Chapeliers, il y a des estuves pour y faire secher les pains de sucre, les chapeaux.
 
ESTUVE, se dit hyperboliquement d'une chambre chaude & bien fermée. Vous avez une bonne chambre pour l'hiver, c'est une estuve. On ne sçauroit durer en esté dans la grande sale du Palais, c'est une estuve. Ce mot vient de stubae ou stuffae, dont on s'est servi dans la basse Latinité en la même signification ; lequel mot est derivé par Lipse de tubus ou tuyau qui porte la chaleur ; par Saumaise du Grec typho, qui signifie eschauffer ; par Vossius de l'Alleman stuben ou stub, qui signifie estuve ; ou du Latin aestuo. Menage. Il vient plustost de stoufa, mot Celtique ou Bas-Breton qui signifie boucher, parce qu'une estuve doit estre bien bouchée. On les a nommées aussi vaporarium, hypocaustum.
 
En Medecine on distingue les estuves en seches & humides. Les seches sont faites avec une évaporation d'air chaud & sec, qui en eschauffant tout le corps, en ouvre les pores, & esmeut les sueurs ; ce qui se fait par des grés ou briques fort chauffées. Les estuves humides sont faites par une decoction & ébullition d'herbes, dont la vapeur est conduite par des canaux de fer blanc dans une cuve à deux fonds, où on a mis le malade pour luy provoquer la sueur. L'usage d'entretenir la santé par le moyen des estuves a esté inventé à Lacedemone.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année Top 10 des mots à connaître pour briller pendant les repas de fin d'année

Les conversations en famille ou entre amis vont toujours bon train pendant vos repas de fin d’année et vous tenez cette fois à faire étalage de votre...

Marjorie Jean 20/12/2023
sondage de la semaine