Email catcher

évaporer

définitions

évaporer ​​​ verbe transitif

vieux ou littéraire Transformer en vapeur (➙ vaporiser).

s'évaporer ​​​ verbe pronominal

Se transformer lentement en vapeur par sa surface libre. La rosée s'évapore à la chaleur du soleil.
au figuré Disparaître, cesser d'exister.
familier Disparaître brusquement. ➙ s'éclipser, s'évanouir. Cet argent ne s'est tout de même pas évaporé !

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'évapore

tu évapores

il évapore / elle évapore

nous évaporons

vous évaporez

ils évaporent / elles évaporent

imparfait

j'évaporais

tu évaporais

il évaporait / elle évaporait

nous évaporions

vous évaporiez

ils évaporaient / elles évaporaient

passé simple

j'évaporai

tu évaporas

il évapora / elle évapora

nous évaporâmes

vous évaporâtes

ils évaporèrent / elles évaporèrent

futur simple

j'évaporerai

tu évaporeras

il évaporera / elle évaporera

nous évaporerons

vous évaporerez

ils évaporeront / elles évaporeront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une grande partie de cette énergie s'évapore dans la nature.Europarl
Idée, sentiment, volonté, tout a fui, tout s'est évaporé.Théophile Gautier (1811-1872)
Reste à savoir si les cryptomonnaies n'ont de virtuel que le nom, ou si leur valeur, elle aussi, pourrait s'évaporer dans les méandres du numérique.Ouest-France, Julia TOUSSAINT, 15/04/2021
Avec la fermeture des bars et l'annulation des festivals, ils avaient vu, les premières semaines, leurs commandes s'évaporer.Ouest-France, 01/07/2020
Le rêve s'évapore, la musique ouverte ralentit le tempo intérieur, et l'on se sent bien.Ouest-France, 09/07/2021
Les crédits doivent servir à renforcer la cohésion économique et sociale, et non s'évaporer vainement pour cause de gestion inefficace ou de fraude.Europarl
Je sentais s'évaporer ma fâcherie, pas très sérieuse, contre un personnage aussi singulier et qui m'était, au fond, très sympathique.Judith Gautier (1845-1917)
La plupart de ces promesses étaient vides et se sont évaporées dès que nous nous sommes penchés dessus.Europarl
Au bout de deux minutes, mélanger enfin et laisser l'eau des bardes cuire et s'évaporer.Ouest-France, 28/12/2020
Malgré les vins, malgré les sauces, malgré les parfums évaporés des peaux moites, l'odeur des fleurs fanées, et l'autre, s'acharnaient.Octave Mirbeau (1848-1917)
Certains rejets se sont avérés trop lourds pour s'évaporer et sont retombés à proximité de l'usine.Europarl
Rien au ventre, rien à la tête ; on dirait que ça s'évapore sur la langue.Guy de Maupassant (1850-1893)
Sa tête hébraïque fumait plus qu'à l'ordinaire de ce feu d'enthousiasme qui s'évapore perpétuellement du foyer sacré de son front.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La soie des cheveux et leur couleur pâle se devinaient à des nuances dans les boucles, comme effacées, comme évaporées, comme fanées.Paul Bourget (1852-1935)
Pour beaucoup, la sensation est fugace et s'évapore très vite.Ouest-France, Marie TOUMIT, 16/12/2020
Une timidité qui s'évapore presque instantanément lorsqu'elle évoque sa réinvention de la tarte au chocolat façon ice-cream sandwich.Ouest-France, Nicolas GUÉGAN, 29/03/2021
Les cinq rampent sur plus de 150 m, avant de s'évaporer dans les bois alentour.Ouest-France, 13/07/2020
Une fois l'eau de cuisson évaporée, ajouter de la crème et laisser réduire.Ouest-France, Nicolas GUÉGAN, 21/12/2020
Vous voyez ces mousses au chocolat qui s'évaporent dans la bouche ?Ouest-France, Bruno Alvarez, 07/06/2017
Ensuite, les organisateurs subissent également la situation, puisque les recettes billetterie s'évaporent alors qu'elles représentent 30 % du chiffre d'affaires.Ouest-France, Arthur SAUTREL, 27/11/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EVAPORER » v. neut.

Faire exhaler en vapeurs ce qu'il y a d'humide dans les corps, comme lors qu'on fait le sel des eaux des fonteines, on en fait evaporer tout l'humide, & le sel demeure au fond. Pour cuire le salpestre, il en faut evaporer toute la lescive qui s'est empreignée du sel de la terre.
 
EVAPORER, se dit aussi figurément en Morale. Son esprit s'evapore. Sa raison, son bon sens s'evaporent, pour dire, se perdent, il extravague.
 
EVAPORÉ, ÉE. part. pass. & adj. Il est aussi subst. & signifie, Estourdi, extravagant. C'est un evaporé qui ne sçait ce qu'il dit, qui ne fait rien par raison.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021