exécuteur

définitions

exécuteur ​​​ , exécutrice ​​​ nom

Exécuteur, exécutrice testamentaire : personne qui assure l'exécution des dernières volontés de l'auteur d'un testament.
Personne qui exécute un condamné. ➙ bourreau. L'exécuteur des hautes œuvres.

synonymes

exécuteur nom masculin

bourreau

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'ai des ennemis, ils sont puissants, et à se faire l'exécuteur de leurs hautes œuvres, on gagne de l'avancement, des places, de l'argent, des croix...Émile Gaboriau (1832-1873)
L'infâme exécuteur montra la tête au peuple, comme il faisait toujours, après l'immolation d'une victime illustre.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il se retira derrière les marabouts, pour laisser saigner sa plaie, pendant que les autres jeunes gens allèrent se présenter successivement à l'exécuteur.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il brandissait son sabre d'exécuteur à lame courbe, surmonté d'un oiseau de métal, dont le poids rend la volte plus assurée.Jules Verne (1828-1905)
Je pense que s'ils me conduisent demain à la potence, ce qui pourrait bien m'arriver, j'essaierai l'efficacité de ces deux mots sur l'exécuteur de la sentence.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Dans ce cas, le magistrat a, comme exécuteur des lois, la puissance qu'il s'est donnée comme législateur.Montesquieu (1689-1755)
Dans les villes de province, le roi des ribauds était tantôt juge, tantôt exécuteur de la justice criminelle sur le fait de ribauderie.Paul Lacroix (1806-1884)
Pour y revenir, ce même devoir d'exécuteur testamentaire m'imposait simplement de savoir si mon ami eût jugé conforme à ses idées, vraies ou fausses, l'impression produite par son livre.Paul Bourget (1852-1935)
Ce terrible homme avait une grande figure et des yeux sinistres, et ressemblait fort à quoique exécuteur des hautes œuvres les plus secrètes.Jules Janin (1804-1874)
Il n'eut pas la force de se relever, et deux aides de l'exécuteur furent obligés de le soutenir pour monter sur l'échafaud.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Le peuple poussait des vivats frénétiques pendant que l'exécuteur parcourait l'écrit et vérifiait le sceau de cire jaune qui en affirmait l'exactitude.Octave Féré (1815-1875)
Soit barbarie, soit maladresse, l'exécuteur s'y prit si brusquement en enlevant l'appareil qui couvrait la blessure de la victime qu'il lui arracha, dit-on un cri déchirant.Ernest Hamel (1826-1898)
Alors les portes s'ouvrent et le condamné, appuyé sur le ministre ou le prêtre qui l'assiste, et sur le valet de l'exécuteur, s'achemine vers l'échafaud.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Prête bien attention à mes paroles : c'est mon testament que je vais dicter, et c'est toi, mon vieux camarade, qui en seras l'exécuteur.Louis Reybaud (1799-1879)
Comme chef d'orchestre, il est devenu également un excellent exécuteur de ses propres œuvres, ce que n'ont pas voulu ni pu comprendre, ni le public ni la critique.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Le musicien exécuteur est à peu près de même : l'acte de la volonté n'intervient que pour déterminer le choix de tel ou tel air.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Il est pénible de songer à la cruauté d'une sentence, dont le patient est lui-même l'exécuteur.Charles de Montblanc (1833-1894)
Il était comme un condamné mis en chapelle, et il n'avait plus qu'à attendre la venue de l'exécuteur.Edmond Biré (1829-1907)
Comment se fait-il qu'un peuple souvent ingrat, toujours oublieux, se fasse de soi-même l'exécuteur testamentaire d'un de ses plus pauvres citoyens perdus dans la foule ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On n'a pas de peine à croire que, dans une foule de cas, le juge ne dédaignait pas d'être lui-même l'exécuteur de ses arrêts.Paul Lacroix (1806-1884)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXECUTEUR » s. m.

Commissaire qui a ordre d'executer les ordres d'un Prince. Le Chancelier de l'Université est executeur des Rescrits & Bulles Apostoliques. Le Pape nomme dans ses Bulles trois executeurs pour les fulminer. Les Commissaires departis dans les Provinces sont les executeurs des ordres de la Cour.
 
EXECUTEUR, se dit aussi d'un moindre Officier ou Sergent qui execute un ordre de Justice. Le Sergent porteur & executeur de cette contrainte a fait une description des meubles.
 
EXECUTEUR, se dit absolument de celuy qui execute les sentences criminelles, qu'on appelle autrement le Maistre des hautes oeuvres, & en son vray nom le Bourreau, celuy qui pend, rouë, decolle les criminels condamnez.
 
EXECUTEUR, EXECUTRICE, se dit au masculin & au feminin de celuy ou celle qui sont nommez par un testateur pour avoir soin de faire executer son testament. Un executeur testamentaire doit estre saisi de tous les meubles du deffunt pendant un an, au bout duquel il est tenu d'en rendre compte.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 14/06/2021