exténuation

 

définitions

exténuation ​​​ nom féminin

littéraire Action d'exténuer ; extrême fatigue.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'intensité d'existence de l'un d'entre eux, même momentanée, ne s'obtient qu'au prix de l'exténuation de tous les autres.Paul Bourget (1852-1935)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXTENUATION » s. f.

Diminution de force, de vigueur, d'embonpoint. L'âge apporte de l'extenuation dans la vigueur, dans la chaleur naturelle. Cette fievre lente luy a causé une grande extenuation ou maigreur.
 
EXTENUATION, est aussi une figure de Rhetorique opposée à l'hyperbole, par laquelle on diminuë, on amoindrit les choses. Au Palais en matiere criminelle on dit des deffenses par attenuation.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020