éreintement

 

définitions

éreintement ​​​ nom masculin

Fatigue intense.
Critique malveillante, systématiquement sévère. ➙ éreintage.
 

synonymes

éreintement nom masculin

épuisement, exténuation, fatigue, harassement, lassitude

critique, éreintage, démolissage (familier), descente (en flammes) (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Votre point de vue de l'éreintement dans l'admiration me semble excellent, et soyez sûr que vous aurez bien des gens de votre côté.Edmond Biré (1829-1907)
Une fatigue de tête qui rêvasse, mêlée délicieusement à un éreintement du corps.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il préfère l'éreintement du travail à l'ennui, au vide...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Après un éreintement, il vous offre très bien, quoi ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Je tiens à être lu avant d'être jugé, préférant un éreintement sincère à quelques mots complaisants.Émile Zola (1840-1902)
Quant à l'éreintement, il est presque toujours l'effet de la passion.Émile Zola (1840-1902)
On attendait de vous un éreintement de première grandeur ; vous avez préféré un enterrement de première classe.Edmond Biré (1829-1907)
Le but poursuivi par cet éreintement tendancieux est transparent, mais il me répugnerait pour ma part, d'employer des procédés analogues, et c'est affaire d'éducation.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Je sais ce que vous m'allez dire : un éreintement du mariage ; ne le développez pas.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais non, c'est un éreintement sur toute la ligne.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le mot éreintement, dans la langue familière du journalisme, est synonyme de critique et ne veut rien dire de plus.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020