faillir

définitions

faillir ​​​ verbe intransitif

littéraire Faillir à : manquer à, négliger.
vieilli Commettre une faute ; se tromper.
(+ infinitif) Indique que l'action était sur le point de se produire. J'ai failli tomber. allusion J'ai failli attendre*.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je faillis / je faux

tu faillis / tu faux

il faillit / il faut / elle faillit / elle faut

nous faillissons / nous faillons

vous faillissez / vous faillez

ils faillissent / ils faillent / elles faillissent / elles faillent

imparfait

je faillissais / je faillais

tu faillissais / tu faillais

il faillissait / il faillait / elle faillissait / elle faillait

nous faillissions / nous faillions

vous faillissiez / vous failliez

ils faillissaient / ils faillaient / elles faillissaient / elles faillaient

passé simple

je faillis

tu faillis

il faillit / elle faillit

nous faillîmes

vous faillîtes

ils faillirent / elles faillirent

futur simple

je faillirai / je faudrai

tu failliras / tu faudras

il faillira / il faudra / elle faillira / elle faudra

nous faillirons / nous faudrons

vous faillirez / vous faudrez

ils failliront / ils faudront / elles failliront / elles faudront

synonymes

faillir verbe intransitif

manquer

[littéraire] fauter, pécher, tomber

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsque j'y songe, au lieu de rêver, je ne vois que le côté matériel de cette intrigue ; j'y pense froidement et le courage de faillir me manque.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Vous concluez que vous ne sauriez pas faillir à suivre les sentiments de la confidente et que vous ne doutez pas que je l'approuve.Régis de Chantelauze (1821-1888)
Sûre de ne pas faillir, elle s'abandonnait à un sentiment qui lui semblait un droit conquis par ses chagrins.Gustave Flaubert (1821-1880)
L'œuvre pourra être longue, sans doute, mais quiconque a le cœur à sa place et le sentiment de l'honneur et du devoir n'y doit point faillir.Jules Lemaître (1853-1914) et François Coppée (1842-1908)
Et pour ne pas faillir à mon devoir de parlementaire, je ne peux me taire sur les moyens trop restreints consacrés à cette politique.Europarl
Toutefois, je ne pense pas, et c'est tout aussi vrai, que nous puissions faillir à nos responsabilités.Europarl
Il existe une probité de femme à laquelle nous ne devons pas plus manquer que vous ne devez faillir à l'honneur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il était bon, mais il avait affaire à tant de désastres et de misères qu'il ne pouvait que se résigner à voir faillir, souffrir ou mourir.George Sand (1804-1876)
Vous êtes séparée de lui par son amour pour moi... moi, je suis séparée de lui par un serment, serment solennel auquel il n'a pas le droit de faillir.Albert Delpit (1849-1893)
Quand partout l'âme est rappelée à sa destinée par des images, il est moins facile d'y faillir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Une voie salutaire vous est ouverte ; en la suivant vous traverserez, sans faillir, ces années d'épreuves si dangereuses pour les femmes, et surtout pour une femme douée comme vous l'êtes.Eugène Sue (1804-1857)
Elle n'était pas innocente à la manière des demoiselles, – les animaux l'avaient instruite ; – mais la raison et l'instinct de l'honneur l'empêchèrent de faillir.Gustave Flaubert (1821-1880)
Alors, je sentis le cœur me faillir, et c'est en fondant en larmes que je me jetai dans les bras de mon père.Émile Gaboriau (1832-1873)
O ma bienfaitrice vénérée, vous m'avez recommandé de ne pas faillir... certes, je ne tromperai pas votre attente !Henry Gréville (1842-1902)
Admis à écrire directement à leur souverain, ils le conjuraient, avec une ardeur mêlée d'angoisse, de ne pas faillir à une telle tâche.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Nous ne pouvons faillir à nos responsabilités en matière de paix, de stabilité, de liberté et de démocratie.Europarl
Sans faillir, il a relevé et gagné ces défis, avec une détermination à toute épreuve et en conservant toute sa dignité.Europarl
Point de mariage sans foi jurée ; et lorsqu'on s'est obligé réciproquement pour la vie, on ne peut reprendre sa liberté sans faillir à l'honneur.Charles Turgeon (1855-1934)
Ami, ami, deux êtres comme nous n'ont pas le droit de faillir au milieu du chemin tracé !Albert Delpit (1849-1893)
Il se trouva que sa femme était une vertu, « sorte de modèle » cité pour tel, « créature de la règle », correcte et sèche, incapable de faillir et de pardonner.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAILLIR » verbe neutre.

Pecher, manquer à son devoir. Le pecheur qui a failli a le remede de la penitence. Menage derive ce mot de faillire, qui se trouve en la Loy Salique, qui vient de l'Alleman faelen ou falieren, signifiant la même chose.
 
FAILLIR, a aussi toutes les autres significations de manquer. Le coeur luy faut, luy a failli, luy a manqué, c'est à dire, Il n'a pas eu assez de force ni de courage. sa memoire luy a failli, luy a manqué au besoin. il n'a pas failli d'un mot. ce mur a failli par le fondement, par le bas. il a failli ce marché, c'est à dire, il a manqué à le conclurre. cet Auteur a failli en beaucoup d'endroits, pour dire, il a manqué, il s'est trompé souvent. cet homme a failli son coup, pour dire, il a manqué à le faire. il ne s'en faut pas la queuë d'un, pour dire, il n'y manque rien, le nombre est complet. On dit aussi, Montereau Faut-Yonne, pour dire, que cette ville est proche de l'embouchure d'Yonne, où elle manque.
 
FAILLIR, parmi les Marchands signifie, Manquer à payer des lettres de change, les laisser venir à protest : ce qui est une espece de banqueroute, mais qui n'est pas si odieuse, quand elle arrive par impuissance. Ce Marchand a failli, a manqué.
 
On dit en proverbe, Au bout de l'aune faut le drap, pour dire, qu'il faut aller jusqu'à la fin d'une affaire. C'est une affaire faillie, pour dire, c'est une affaire manquée.
 
On dit ironiquement, Je ne manqueray pas d'y faillir, pour dire, Je ne feray rien de ce que vous desirez.
 
Tant s'en faut. Phrase adverbiale. Bien-loin. Elle est opposée à au contraire. Tant s'en faut qu'un Chrêtien doive haïr son ennemi, qu'au contraire il est obligé de le secourir.
 
Peu s'en faut. Autre phrase adverbiale. Il ne s'en manque gueres. Peu s'en faut que cet ouvrage ne soit achevé. peu s'en est fallu qu'un tel Cardinal n'ait esté Pape.
 
On dit aussi, C'est un faire le faut, pour dire. C'est une necessité absoluë de faire telle chose. En ce sens il vient d'un vieux mot failloir, qui est hors d'usage à l'infinitif, mais seulement dans quelques temps : comme, il faut faire le bien pour le mal. il faudra bien de l'argent pour faire ce bastiment. il a fallu bien du temps pour faire cet ouvrage.
 
FAILLI, IE. part. & adj. Il est arrivé à jour failli, pour dire, à la nuit.
So British... ou pas ! Cash Cash

Le petit mot anglais cash « espèces, argent liquide », que nos dictionnaires rangent dans le lexique familier, connaît de nombreux emplois en français.

Dr Orodru 12/05/2021