Email catcher

faillir

Définition

Définition de faillir ​​​ verbe intransitif

littéraire Faillir à : manquer à, négliger.
vieilli Commettre une faute ; se tromper.
(+ infinitif) Indique que l'action était sur le point de se produire. J'ai failli tomber. allusion J'ai failli attendre*.

Conjugaison

Conjugaison du verbe faillir

actif

indicatif
présent

je faillis / je faux

tu faillis / tu faux

il faillit / il faut / elle faillit / elle faut

nous faillissons / nous faillons

vous faillissez / vous faillez

ils faillissent / ils faillent / elles faillissent / elles faillent

imparfait

je faillissais / je faillais

tu faillissais / tu faillais

il faillissait / il faillait / elle faillissait / elle faillait

nous faillissions / nous faillions

vous faillissiez / vous failliez

ils faillissaient / ils faillaient / elles faillissaient / elles faillaient

passé simple

je faillis

tu faillis

il faillit / elle faillit

nous faillîmes

vous faillîtes

ils faillirent / elles faillirent

futur simple

je faillirai / je faudrai

tu failliras / tu faudras

il faillira / il faudra / elle faillira / elle faudra

nous faillirons / nous faudrons

vous faillirez / vous faudrez

ils failliront / ils faudront / elles failliront / elles faudront

Synonymes

Synonymes de faillir verbe intransitif

manquer

[littéraire] fauter, pécher, tomber

Synonymes de faillir à

se dérober à, manquer à, négliger

Exemples

Phrases avec le mot faillir

En voyant toutes ces pauvres richesses étalées devant elles, les trois femmes faillirent devenir folles de joie.Henry Murger (1822-1861)
Comptez une par mois avec les moins performants et une par semestre avec ceux qui gèrent la même activité depuis plusieurs années et remplissent, sans faillir, leurs objectifs.Capital, 22/08/2011, « Managez vos équipes à distance »
Et elle n'a pas fait faillir la réputation gourmande de cette marche.Ouest-France, 01/06/2015
Il s'agit ainsi d'oser entreprendre de nouvelles choses, quitte à faillir puis recommencer.Constructif, 2019, Grégory Kron (Cairn.info)
Celui qui, à l'endroit de l'éthique, ne faillirait pas serait exactement traité comme celui qui est le produit d'une morale du service des biens.Journal Français de Psychiatrie, 2004, Marcel Czermak (Cairn.info)
Chaotique, incertaine, elle se déploiera par l'action d'équipes devant construire face aux défis du quotidien des dispositifs qui ne pouvaient faillir.Entreprises et histoire, 2010, Pascal Griset (Cairn.info)
Comment peut-on conduire sans faillir une guerre, non seulement fratricide, mais qui met en péril sa propre ville dans son entier ?Histoire urbaine, 2004, Violaine Sebillotte-Cuchet (Cairn.info)
Cette intégration peut réussir ou faillir aussi bien chez les célibataires que chez les mariés.Recherches de science religieuse, 2021, Luca Castiglioni (Cairn.info)
C'est au fond l'ambition profonde de l'esprit encyclopédiste, que l'école ne peut révoquer sans faillir à sa mission spécifique d'aide à la structuration des savoirs.La Pensée, 2018 (Cairn.info)
Dogmatisme qui ne saurait faillir et auquel tout individu, doté qu'il soit d'esprit critique, se trouve constamment exposé.Revue de Métaphysique et de Morale, 2014 (Cairn.info)
Ils considèrent probablement ne pas faillir s'ils observent une consigne du bailleur qui les mandate.Capital, 13/05/2019, « Discriminations à la location : les agents immobiliers doivent viser… »
C'était son devoir de mère, et elle n'y faillirait point, bien sûr !Albert Cim (1845-1924)
Il serait donc simpliste de limiter le courage militaire à l'image magnifiée du héros antique, affrontant sans faillir l'effroi et la peur.Inflexions, 2013, Thierry Marchand (Cairn.info)
Et pour ne pas faillir à mon devoir de parlementaire, je ne peux me taire sur les moyens trop restreints consacrés à cette politique.Europarl
C'est pourquoi les expatriés doivent toujours faire preuve de disponibilité et répondre sans faillir aux injonctions de leurs coordinateurs hiérarchiques.Critique internationale, 2018, Mamane Sani Souley Issoufou (Cairn.info)
Emilie s'empressa de prendre ce portrait ; à peine l'eut-elle regardé, que ses tremblantes mains faillirent le laisser échapper.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle se montre très contrôlée, toujours souriante et apparemment sereine, alors qu'elle est dévorée de la peur de faillir.Revue française de psychosomatique, 2004, Litza Guttieres-Green (Cairn.info)
C'est votre devoir de me faire respecter, et j'espère que vous n'y faillirez point.Alphonse Allais (1854-1905)
On croit soi-même qu'on ne faillira pas à le faire.Auguste Angellier (1848-1911)
Le laisser faillir à ses engagements extérieurs, qu'il s'agisse de dettes publiques ou privées ?Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de FAILLIR verbe neutre.

Pecher, manquer à son devoir. Le pecheur qui a failli a le remede de la penitence. Menage derive ce mot de faillire, qui se trouve en la Loy Salique, qui vient de l'Alleman faelen ou falieren, signifiant la même chose.
 
FAILLIR, a aussi toutes les autres significations de manquer. Le coeur luy faut, luy a failli, luy a manqué, c'est à dire, Il n'a pas eu assez de force ni de courage. sa memoire luy a failli, luy a manqué au besoin. il n'a pas failli d'un mot. ce mur a failli par le fondement, par le bas. il a failli ce marché, c'est à dire, il a manqué à le conclurre. cet Auteur a failli en beaucoup d'endroits, pour dire, il a manqué, il s'est trompé souvent. cet homme a failli son coup, pour dire, il a manqué à le faire. il ne s'en faut pas la queuë d'un, pour dire, il n'y manque rien, le nombre est complet. On dit aussi, Montereau Faut-Yonne, pour dire, que cette ville est proche de l'embouchure d'Yonne, où elle manque.
 
FAILLIR, parmi les Marchands signifie, Manquer à payer des lettres de change, les laisser venir à protest : ce qui est une espece de banqueroute, mais qui n'est pas si odieuse, quand elle arrive par impuissance. Ce Marchand a failli, a manqué.
 
On dit en proverbe, Au bout de l'aune faut le drap, pour dire, qu'il faut aller jusqu'à la fin d'une affaire. C'est une affaire faillie, pour dire, c'est une affaire manquée.
 
On dit ironiquement, Je ne manqueray pas d'y faillir, pour dire, Je ne feray rien de ce que vous desirez.
 
Tant s'en faut. Phrase adverbiale. Bien-loin. Elle est opposée à au contraire. Tant s'en faut qu'un Chrêtien doive haïr son ennemi, qu'au contraire il est obligé de le secourir.
 
Peu s'en faut. Autre phrase adverbiale. Il ne s'en manque gueres. Peu s'en faut que cet ouvrage ne soit achevé. peu s'en est fallu qu'un tel Cardinal n'ait esté Pape.
 
On dit aussi, C'est un faire le faut, pour dire. C'est une necessité absoluë de faire telle chose. En ce sens il vient d'un vieux mot failloir, qui est hors d'usage à l'infinitif, mais seulement dans quelques temps : comme, il faut faire le bien pour le mal. il faudra bien de l'argent pour faire ce bastiment. il a fallu bien du temps pour faire cet ouvrage.
 
FAILLI, IE. part. & adj. Il est arrivé à jour failli, pour dire, à la nuit.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022