féérie

définitions

féérie ​​​ ou féerie ​​​ | ​​​ nom féminin

littéraire Univers fantastique où figurent des fées.
Spectacle splendide, merveilleux. Une féérie de couleurs.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle semble avoir vécu dans une féerie, et le monde ne lui est apparu qu'au travers d'un rêve.Paul Féval (1816-1887)
Il fit construire au milieu des paysages les plus magnifiques de son royaume de vrais châteaux de féerie.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'allure scénique d'une féerie est puérile, d'une naïveté cherchée, allant carrément au merveilleux ; et c'est par là que la pièce enchante les petits et les grands enfants.Émile Zola (1840-1902)
Si elle songeait à son départ, ce serait pour regretter de ne pas voir, le lendemain, les princes de féerie qui viendront faire cortège à sa petite-fille.Louis Ulbach (1822-1889)
Si bien que, de moment en moment, je voyais s'évanouir un monde et surgir un monde nouveau, comme les actes d'une féerie.George Sand (1804-1876)
Là, tout change brusquement, comme change un décor de féerie au coup de sifflet des machinistes.Pierre Loti (1850-1923)
Il est, d'ailleurs, énorme et somptueux ; il tient de la féerie et de la manœuvre militaire.Jules Lemaître (1853-1914)
Il n'avait désormais devant les yeux qu'une féerie pleine de jolis morceaux chantés, et des acteurs de talent dont il n'écoutait plus que la voix.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est un plaisir d'avoir affaire à ces heureuses cervelles de souveraines, qui changent subitement toutes leurs batteries et font, de leur existence accidentée, une féerie avec changements à vue.George Sand (1804-1876)
Son art seul pouvait la distraire, l'enlever, la transporter dans une féerie éblouissante, d'où elle retombait toute meurtrie, étonnée chaque fois de ce réveil qui ressemblait à une chute.Alphonse Daudet (1840-1897)
Et là-dessus règne une atmosphère inexprimable, une poussière on dirait d'or fluide et de pétales d'iris ; tous les jaunes et tous les bleus baignent ce décor de féerie.Jean Lorrain (1855-1906)
C'est comme une avenue très arrangée, pour des promenades de princesses de féerie ; une interminable avenue, entre des parois tapissées de fleurs à profusion.Pierre Loti (1850-1923)
On se croirait perdu, seul, tout seul, dans un pays magique, dans une ville de féerie...Jules Lemaître (1853-1914)
Le désir de faire représenter une féerie satirique et philosophique le hantait et il nous en parlait souvent.Judith Gautier (1845-1917)
Celui-là était un acte de féerie au milieu de ma vie, – mais il était fini sans retour !...Pierre Loti (1850-1923)
Et c'était un merveilleux spectacle, une sorte de féerie, que de contempler cette course folle des deux monarques du désert, franchissant les espaces avec une éblouissante célérité.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Je dis amusant parce que nous sommes dans une féerie, mais dans la réalité il y a un autre mot que celui-là.Hector Malot (1830-1907)
La nuit vint, une nuit de féerie ; les étoiles semblaient rire dans le ciel ; la lune chuchotait de mystérieuses harmonies.Louis Ulbach (1822-1889)
Il est certainement un des « compères » les plus originaux et les plus fins de l'éternelle féerie.Jules Lemaître (1853-1914)
Rien de ce que j'en avais lu, de ce qu'on m'en avait raconté n'aurait pu me donner l'idée d'une telle féerie ; l'imagination était restée au-dessous de la réalité.Astolphe de Custine (1790-1857)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 26/05/2021