sorcellerie

 

définitions

sorcellerie ​​​ nom féminin

Pratique des sorciers. Les anciens procès de sorcellerie. —  C'est de la sorcellerie : c'est inexplicable, extraordinaire.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je définirais le livre une œuvre de sorcellerie d'où s'échappent toutes sortes d'images qui troublent les esprits et changent les cœurs.Anatole France (1844-1924)
Dupeteau n'y comprenait rien et croyait à une sorcellerie quand il se rappela subitement qu'il n'avait oublié qu'une chose la veille, c'était de faire lever l'ancre !Alphonse Allais (1854-1905)
A cette date cependant, sous la pression des études scientifiques, la magie et la sorcellerie elle-même tentèrent de se manifester sous des formes nouvelles.Charles Louandre (1812-1882)
Mes yeux bruns et pailletés de cristal quand elle m'eut dévisagé quelques fois, lui continuèrent-ils la sorcellerie de ma musique ?Georges Eekhoud (1854-1927)
Lorsque je me la remémore, mon impression dominante est qu'une espèce de sorcellerie m'environna constamment.René Boylesve (1867-1926)
Les accusateurs des mages commettaient eux-mêmes les forfaits dont ils les accusaient, et s'abandonnaient à toutes les frénésies d'une sorcellerie dévergondée.Éliphas Lévi (1810-1875)
Le cas de sorcellerie était réservé pour l'interrogatoire du lendemain, devant être suivi, s'il y avait lieu, d'un nouveau jugement.Marcel Schwob (1867-1905)
De même que plusieurs autres gens de métiers, les tisserands touchaient parfois à la médecine et à la sorcellerie.Paul Sébillot (1843-1918)
On l'accusa de sorcellerie dans son temps : ce fut bien à tort, sans doute ; sous le rapport du talent d'écrire, du moins, nul ne fut moins sorcier.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Ils sont élevés dans les pratiques de la sorcellerie ; et, servant de sorciers au roi, ils l'accompagnent sans cesse.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Quelques-uns pensèrent même qu'il avait été jusqu'à se livrer à des pratiques de sorcellerie, et que le diable paru auprès de lui lorsqu'il expira.George Sand (1804-1876)
Il n'est nullement improbable qu'elle ait cherché, quand son crédit fut ébranlé, à retenir la reine par la sorcellerie.Jules Michelet (1798-1874)
Ses pratiques de sorcellerie, sa laideur, sa férocité avaient fait de ce peuple ou de cette réunion de peuples un épouvantail pour les autres.Amédée Thierry (1797-1873)
On en rapporta une lettre téméraire sur le pape et bien d'autres indices de sorcellerie, magie, hérésie et erreurs sur la foi.Anatole France (1844-1924)
La magie noire d'ailleurs était la folie générale de cette malheureuse époque : les juges, à force d'étudier les questions de sorcellerie finissaient quelquefois par se croire sorciers eux-mêmes.Éliphas Lévi (1810-1875)
Cette situation, outre son caractère criminel évident, est le signe d'une société attardée dans laquelle des pratiques de sorcellerie d'une brutalité écœurante restent monnaie courante.Europarl
La lumière, cependant, brillait d'un éclat trop vif pour que les ténèbres de la sorcellerie ne fussent point bientôt dissipées.Charles Louandre (1812-1882)
La plupart des recettes qui figurent en si grand nombre dans les livres de la sorcellerie moderne se retrouvent dans l'antiquité.Charles Louandre (1812-1882)
Le diable, évidemment, se mêle de mes amours et cette histoire de bouquets cache quelque sorcellerie.Paul Arène (1843-1896)
Des femmes, son regard se porta sur les hommes ; la contenance de ceux-ci était moins favorable à la sorcellerie.Jules Janin (1804-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SORCELERIE » s. f.

Art magique, qui emprunte le secours & le ministere du Diable. Les ignorants attribuent à sorcelerie tous les effets dont ils ne peuvent penetrer les causes. On dit proverbialement, Il n'y a non plus de sorcelerie à cela, qu'à manger un cent de prunes.
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020