feston

 

définitions

feston ​​​ nom masculin

Guirlande de fleurs et de feuilles liées en cordon, que l'on suspend en forme d'arc. —  Ornement représentant un feston.
Bordure dentelée et brodée. Lingerie à festons.
 

synonymes

feston nom masculin

guirlande

[Architecture] dent

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Coiffé d'un bonnet de velours orné d'un feston d'or, il regardait avec mollesse, comme il faisait tout.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bord de la membrane interfémorale dépourvu de poils et sans aucun feston.René Martin (1846-1925)
Puis ils revinrent, en suivant la crête méridionale du plateau de granit, dessinée par un long feston de roches capricieuses, qui affectaient les formes les plus bizarres.Jules Verne (1828-1905)
Puis, tout à coup, ils repartaient en croassant affreusement et en déployant de nouveau au-dessus du bois le long feston sombre de leur vol.Guy de Maupassant (1850-1893)
Marianne, orgueilleuse de notre tenue, passait son temps à repasser les petites jupes de mousseline et à faire des points de feston tout autour des chaussons, pour les renforcer.Judith Gautier (1845-1917)
D'un côté seulement, au-dessus de ce désert d'herbages, une chaîne de montagnes très éloignées dessine comme un petit feston d'un bleu cru et glacé.Pierre Loti (1850-1923)
B... arrivait, souriant, pressé, avec ses favoris courts, son gilet bien tendu sur son ventre où la chaine d'or mettait un double feston.Judith Gautier (1845-1917)
Elles le sont, rageusement, par un triple feston, très appuyé, qui forme comme une suite d'e et d'l.Judith Gautier (1845-1917)
La petite marchande étoit payée par sa maman comme une ouvrière : un ourlet, deux liards ; une chemise d'enfant, six sous ; une aune de feston, quatre sous ; ainsi du reste.Sophie de Renneville (1772-1822)
C'est là qu'il fallait reprendre, après dix ans d'une existence privilégiée, le tablier du manœuvre, le hideux pot à colle, le feston classique, la peinture d'antichambre et de corridor.George Sand (1804-1876)
Le long feston du cipo, enroulé dans ses hautes branches, se raccordait ainsi d'une extrémité à l'autre de la clairière et se glissait de nouveau dans la forêt.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FESTON » s. m.

Ornement composé de fleurs, de fruits & de feuilles entremeslées ensemble, qu'on mettoit aux portes des temples ou des maisons où on faisoit quelque feste ou resjouïssance. On en mettoit aussi sur la teste des victimes aux sacrifices des Payens. On met encore des festons de lierre garnis d'oripeau aux portes des Eglises où il se fait quelque solemnité. Les Italiens ont des decorateurs qu'ils nomment Festaroli, qui sont des gens qui font des festons & autres ornements pour les festes.
 
FESTON, en termes d'Architecture, est un ornement dont les Architectes, les Peintres & les Menuisiers enrichissent leurs ouvrages, & qui represente les festons ou longs bouquets que les Anciens mettoient autrefois aux portes des temples ou des lieux où on faisoit quelque feste. Les festons se mettent ordinairement dans les frises le long des bordures, & aux autres lieux vuides qu'on veut orner.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020