feuilleter

 

définitions

feuilleter ​​​ verbe transitif

Tourner les pages de (un livre…), spécialement en regardant rapidement.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je feuillette / ro je feuillète

tu feuillettes / ro tu feuillètes

il feuillette / ro il feuillète / elle feuillette / ro elle feuillète

nous feuilletons

vous feuilletez

ils feuillettent / ro ils feuillètent / elles feuillettent / ro elles feuillètent

imparfait

je feuilletais

tu feuilletais

il feuilletait / elle feuilletait

nous feuilletions

vous feuilletiez

ils feuilletaient / elles feuilletaient

passé simple

je feuilletai

tu feuilletas

il feuilleta / elle feuilleta

nous feuilletâmes

vous feuilletâtes

ils feuilletèrent / elles feuilletèrent

futur simple

je feuilletterai / ro je feuillèterai

tu feuilletteras / ro tu feuillèteras

il feuillettera / ro il feuillètera / elle feuillettera / ro elle feuillètera

nous feuilletterons / ro nous feuillèterons

vous feuilletterez / ro vous feuillèterez

ils feuilletteront / ro ils feuillèteront / elles feuilletteront / ro elles feuillèteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous est-il arrivé, comme à moi, de tomber dans de grandes mélancolies, après avoir passé de longues heures à feuilleter des estampes libertines ?Charles Baudelaire (1821-1867)
Le personnage féminin qui occupe la première place dans le roman qu'on va feuilleter est une courtisane antique ; mais, que le lecteur se rassure : elle ne se convertira pas.Pierre Louÿs (1870-1925)
Alors, si le mari n'était pas là, on s'amusait à feuilleter ses papiers, les notes, les travaux en train.Alphonse Daudet (1840-1897)
Cependant, aux personnes qui voudraient se borner à feuilleter le volume, il est bon d'indiquer les nouvelles qui caractérisent le mieux le paysan russe.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Sa correspondance avec ses vignerons est curieuse à feuilleter : une fois de plus, elle confirme son esprit précis et méticuleux.Pierre de Lacretelle (1886-1969)
Il posait sa plume pour contempler quelques-unes des eaux-fortes qui tapissaient les murs ou pour feuilleter un livre.Paul Bourget (1852-1935)
Quelle volupté n'éprouve-t-on pas à feuilleter, si je puis dire, les vieilles rues comme à cheminer à travers un livre !Jules Claretie (1840-1913)
La jeune fille cessa de tourmenter son piano et se mit à feuilleter des cahiers de musique.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il aura à feuilleter les histoires du temps, les dépositions personnelles, les historiographes, les mémorialistes.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
L'idée de rentrer chez moi ne me vint même pas, et la pensée d'aller feuilleter des livres m'aurait rendu malade de dégoût.Eugène Fromentin (1820-1876)
Il courut à son bureau et sortit d'un tiroir un volumineux agenda qu'il se mit à feuilleter prestement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Même en ses plus vives ardeurs, il préférait feuilleter de vieux livres que caresser de frais appas.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Les garçons eux-mêmes sont si instruits qu'il est presque toujours inutile de déranger les employés et de feuilleter le catalogue.Gérard de Nerval (1808-1855)
Ce verbe et tous ceux qui sont terminés en eter à l'infinitif, comme fureter, feuilleter, souffleter, projeter, etc. ne doublent la consonne t que devant un e muet.Thomas Maguire (1776-1854)
Il faut croire que, très curieuse de médecine, elle aime à feuilleter ce gros dictionnaire.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Alors, fiévreux, je me mis à feuilleter des livres, comme un candidat paresseux qui se hâte, une heure avant un examen.Maurice Level (1875-1926)
Je suis né faible et malade, et je ressemble aux gens qui, ayant d'anciens procès de famille, passent leur vie à feuilleter des jurisconsultes, sans pouvoir finir leurs procès.Restif de La Bretonne (1734-1806)
Je n'ai pas besoin de les ouvrir et de les feuilleter : ils me racontent toutes leurs histoires et tous leurs secrets.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
C'est une œuvre étrange, on ne saurait la feuilleter sans pleurer, sans éprouver des frissons d'enthousiasme.Émile Zola (1840-1902)
Elle ouvrit aussitôt son secrétaire, en sortit le livre de police qu'elle posa sur la tablette, et commença à feuilleter.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FEUILLETER » v. act.

Manier un livre ou des papiers, & en tourner les feuillets. Il signifie quelquefois, Parcourir un livre ; & quelquefois, Sçavoir tout ce qu'il contient. Ce Docteur a bien feuilleté sa Bible, il la sçait par coeur.
 
On dit aussi, Feuilleter la paste, quand on la manie de telle sorte qu'elle se leve par feuillets.
 
On dit aussi au participe, Un gasteau feuilleté, qui est une espece de gasteau qui se leve par feuilles.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020