flammèche

définitions

flammèche ​​​ nom féminin

Parcelle enflammée qui se détache d'un brasier, d'un foyer.

synonymes

flammèche nom féminin

étincelle, brandon

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelquefois une flammèche des grands flambeaux, arrachée par le vent, traverse la nuit comme une étoile qui file.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ce cahier était comme une flammèche tombée de cette autre âme dans la sienne.Victor Hugo (1802-1885)
Qui nous dit qu'une flammèche emportée par le vent n'a pas mis le feu aux paillers !Émile Gaboriau (1832-1873)
Je suis née de la flamme, et j'y mourrai, une vraie flammèche de bûcher !George Sand (1804-1876)
Elle a cette unité magique qui fait que si on la divise, chaque flammèche est semblable à la flamme unique.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
L'homme s'arrêta pour regarder la fumée et les cendres, qui jetaient de-ci de-là une flammèche, puis il s'approcha à pas lents.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Les saints et les saintes font des gestes doux au gré des vacillations de la petite flammèche nageant sur l'huile bénite.Victor Tissot (1845-1917)
Soudain, entre deux tourbillons de fumée une flammèche envolée du brasier décroissant éclaira vivement le sommet du plateau et y fit saillir la silhouette vermeille d'une charrette.Victor Hugo (1802-1885)
Avec sa petite lampe agonisante, elle était allée leur porter secours, le secours d'une flammèche rieuse dans la nuit.Marcel Schwob (1867-1905)
La nuit était venue ; le vent soufflait ; des tourbillons de fumée enveloppaient la foule ; – une flammèche, de temps à autre, passait sur le ciel noir.Gustave Flaubert (1821-1880)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLAMMESCHE » subst. fem.

Petite estincele de feu qui s'éleve en l'air, & qui se convertit en suye. C'est la partie la plus oleagineuse & sulphurée du bois, qui est plus aisée à s'enflammer & à brusler. Quelques-uns ont derivé ce mot à falsis muscis, comme si c'estoit de fausses mousches ; & se sont fondez sur ce qu'ils ont trouvé qu'on les a appellées autrefois Falemouches. Le Bon dans son petit Etymologique.
Top 10 des mots Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020