fourmillant

définitions

fourmillant ​​​ , fourmillante ​​​ adjectif

Qui s'agite, qui grouille. ➙ grouillant.

synonymes

fourmillant, fourmillante adjectif

grouillant, foisonnant

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Des moblots y apparaissaient en effet, non seulement fourmillant au ras du sol, mais encore allant chercher le repos sur les piles de sacs qui attendaient l'ouverture du marché.Amédée Delorme (1850-1936)
C'était comme un nouveau monde, inconnu, inouï, difforme, reptile, fourmillant, fantastique.Victor Hugo (1802-1885)
Je ne voyais que les flammes, l'épaisse fumée et les pauvres diables fourmillant sur le pont ou se jetant dans les vagues.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Mais le ciel fourmillant de grains de feu, semblait les semer dans la rivière, car l'eau sombre était sablée d'astres.Guy de Maupassant (1850-1893)
Dans le fond du ravin, le sol est labouré de coups, comblé d'épaves, fourmillant de corps couchés.Henri Barbusse (1873-1935)
Voilà l'immense panorama qu'animait l'aspect d'un peuple en fête fourmillant sur les places et parmi les campagnes voisines.Gérard de Nerval (1808-1855)
Le burin fourmillant a creusé partout mais jamais sa pointe ne fut rude ni acharnée.Émile Verhaeren (1855-1916)
Toute l'étendue de la sphère céleste, fourmillant d'étoiles et de constellations d'une pureté merveilleuse, à rendre fou un astronome.Jules Verne (1828-1905)
Ils voient une belle planète, fourmillant de vie, mais dont l'atmosphère est polluée et victime d'un réchauffement.Europarl
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020