fourvoyer

 

définitions

fourvoyer ​​​ verbe transitif

littéraire
Mettre hors de la voie, détourner du bon chemin. ➙ égarer.
au figuré Tromper. Ces explications confuses l'ont fourvoyé.

se fourvoyer ​​​ verbe pronominal

Faire fausse route, se tromper. Ici, le traducteur s'est fourvoyé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fourvoie

tu fourvoies

il fourvoie / elle fourvoie

nous fourvoyons

vous fourvoyez

ils fourvoient / elles fourvoient

imparfait

je fourvoyais

tu fourvoyais

il fourvoyait / elle fourvoyait

nous fourvoyions

vous fourvoyiez

ils fourvoyaient / elles fourvoyaient

passé simple

je fourvoyai

tu fourvoyas

il fourvoya / elle fourvoya

nous fourvoyâmes

vous fourvoyâtes

ils fourvoyèrent / elles fourvoyèrent

futur simple

je fourvoierai

tu fourvoieras

il fourvoiera / elle fourvoiera

nous fourvoierons

vous fourvoierez

ils fourvoieront / elles fourvoieront

 

synonymes

fourvoyer verbe transitif

égarer, perdre

abuser, induire en erreur, tromper

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Faute du mieux, on dédaignerait le bien, et la science resterait en place dans la crainte de se fourvoyer en avançant.Charles Anglada (1806-?)
A eu grand tort de se fourvoyer parfois dans les rugissements dramatiques.Pierre Véron (1833-1900)
Le fait est que la constitution régnante, la saison, l'âge, le tempérament du sujet, etc., impriment souvent à la maladie une forme plus grave qui peut fourvoyer le diagnostic.Charles Anglada (1806-?)
Vous me demandez comment j'ai pu me fourvoyer dans un pareil milieu ?Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Une chose à bien garder à l'esprit est qu'il ne faut pas se laisser emporter par l'émotion ou fourvoyer les gens.Europarl
Il me semble que vous prenez à tâche de me fourvoyer.Denis Diderot (1713-1784)
Nous aimons à croire qu'elles hésiteront à se fourvoyer dans une impasse, où il y a moins d'argent à gagner que de risques à courir et de privations à endurer.Charles Turgeon (1855-1934)
La règle qui demande que les informations énergétiques figurent sur les appareils ne doit pas imposer de fardeau bureaucratique aux fabricants et les informations ne doivent pas fourvoyer les consommateurs.Europarl
Comment pourrais-je, étant ainsi au fond des choses, me fourvoyer, comme d'autres, et m'en aller prendre l'exception pour la règle, les monstruosités pour la nature.Jules Michelet (1798-1874)
Les électeurs ont toujours raison, mais ils peuvent se laisser fourvoyer par le populisme.Europarl
Ne sommes-nous pas en train de nous fourvoyer ?Europarl
L'homme était venu se fourvoyer parmi eux, et il l'enrôlait de force pour faire nombre en cas d'attaque des bandits.Eugène Chavette (1827-1902)
Nous causons sur l'importance de la presse et sur la grande responsabilité des journalistes : ils prêchent le peuple, et peuvent l'éclairer ou le fourvoyer.Ernest Michel (1837-1896)
Dans le bois, je sentais moins le vent, mais sur le grand lac, l'air était glacial, et c'en était fait de moi, si je venais à me fourvoyer.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Mais c'est là se fourvoyer sur la nature de la pollution par l'ozone.Europarl
J'attire l'attention sur le fait qu'il ne faut pas se fourvoyer.Europarl
Jean hésitait à entrer, craignant de fourvoyer sa fiancée dans une salle de spectacle trop populacière.Victor Tissot (1845-1917)
Ce qui a contribué à les fourvoyer, c'est que le fléau moderne est parti précisément des lieux où le choléra indien proprement dit a fixé sa résidence.Charles Anglada (1806-?)
Qu'avais-je besoin de me fourvoyer par sottise de cœur dans le dédale politique ; mais que je sache au moins pourquoi on me ferait l'honneur de me faire un mauvais parti.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FOURVOYER » v. act.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. S'egarer, sortir de son droit chemin, ne se pouvoir retrouver. il est aisé de se fourvoyer dans les forests. on doit prendre des guides pour empescher qu'on ne se fourvoye, quand on voyage de nuit, ou en pays inconnu. On le dit aussi au figuré. Il est aisé de se fourvoyer, de se perdre, quand on suit ses passions & la raison humaine. Ce mot vient de foras & via, c'est à dire, hors la voye. Nicod.
 
FOURVOYÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020