égarer

 

définitions

égarer ​​​ verbe transitif

Mettre hors du bon chemin. ➙ fourvoyer. Le guide nous a égarés. —  Mettre (une chose) à une place qu'on oublie ; perdre momentanément. Égarer ses clés.
(complément : personne) Mettre hors du droit chemin, écarter de la vérité, du bien. ➙ tromper. La colère t'égare.

s'égarer ​​​ verbe pronominal

(choses, personnes) Se perdre. La lettre a dû s'égarer.
au figuré Faire fausse route, sortir du sujet. La discussion s'égare.
Sortir du bon sens, divaguer. Sa raison s'égarait.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'égare

tu égares

il égare / elle égare

nous égarons

vous égarez

ils égarent / elles égarent

imparfait

j'égarais

tu égarais

il égarait / elle égarait

nous égarions

vous égariez

ils égaraient / elles égaraient

passé simple

j'égarai

tu égaras

il égara / elle égara

nous égarâmes

vous égarâtes

ils égarèrent / elles égarèrent

futur simple

j'égarerai

tu égareras

il égarera / elle égarera

nous égarerons

vous égarerez

ils égareront / elles égareront

 

synonymes

s'égarer verbe pronominal

se perdre, se fourvoyer, faire fausse route, se paumer (familier)

se disperser, errer, se noyer, aller dans tous les sens

divaguer, dérailler (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que j'eusse vécu dans le tumulte du monde, il est possible que je me fusse laissé égarer par les passions humaines et les maximes de l'impiété.George Sand (1804-1876)
Le style, chargé d'images tourmentées, emplit l'esprit de visions étranges et splendides, et le peuple aérien des sylphes vient égarer la comédie dans le monde fantastique d'où il est sorti.Hippolyte Taine (1828-1893)
Enfin, se tenant par la main pour ne point s'égarer, se soutenant, se relevant quand l'un d'eux buttait contre quelque obstacle, ils arrivèrent à la lisière opposée de la futaie.Jules Verne (1828-1905)
Cet officier pouvait s'égarer ; les règles de la guerre voulaient que vous en envoyassiez trois à demi-heure de distance les uns des autres.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Le mérite des émotions est de nous égarer, et le mérite de la science est de n'être pas émouvant.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Je fais transcrire ici une note toute entière de la main de mon père, dans la pensée qu'un volume a moins de chance de s'égarer qu'une feuille de papier.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Tel est l'expérimentateur qui ne doit jamais dans ses recherches aller au delà du fait, sans quoi il courrait le risque de s'égarer.Claude Bernard (1813-1878)
J'invite mes collègues à ne pas se laisser égarer par des arguments qui plaident pour une solution inverse.Europarl
Le peintre, le sculpteur et le mimique peuvent s'égarer mutuellement au point de tomber tous les trois à la fois.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Je pouvais m'égarer en y retournant ; je pensai qu'il était plus sage d'aller passer la nuit à la ville.Paul de Kock (1793-1871)
Il semblait que tous leurs efforts tendissent à perdre du temps ; leurs corps erraient à l'aventure, sans direction suivie, prenant toujours le plus long et mettant leurs soins à s'égarer.Albert Vandal (1853-1910)
Il y a bien de quoi égarer les cerveaux les plus solides, mais tâchons de nous défendre et de nous ressaisir.George Sand (1804-1876)
Pencroff, afin de ne pas s'égarer, résolut de suivre le cours d'eau qui le ramènerait toujours à son point de départ.Jules Verne (1828-1905)
Ses « premières » sont extrêmement houleuses et il n'est pas rare d'assister, si on a eu l'imprudence de s'y égarer, à un combat singulier entre le paradis et l'orchestre.Félix Galipaux (1860-1931)
Un instant, je le sais, j'avais cru que le flambeau de l'amour m'empêcherait de m'égarer ; mais cette idée n'était qu'un fruit de mon ivresse, que détruisait aussi-tôt la raison.Marquis de Sade (1740-1814)
L'inconscience, la hardiesse ou la rouerie de cette femme, car je ne savais à quoi m'en tenir, achevaient d'égarer tous mes sentiments, hors celui de la souffrance morale.Pierre Louÿs (1870-1925)
Ce ne seroient que des gens malintentionnés qui pourroient égarer mes peuples sur les vrais motifs des mesures de précaution que je prends.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Pour ceux-là, ils peuvent avec le temps, et sous le coup des infatigables éloges, s'égarer en des voies fantastiques qui les éloignent de leur simplicité naturelle.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Mais le poëte est fait pour s'égarer, son chemin, à lui, c'est l'absence de chemin.George Sand (1804-1876)
Le matérialisme, préconisé par les cent bouches d'une science qui se croit infaillible, acheva d'égarer les âmes.Adolphe Retté (1863-1930)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESGARER » v. act.

Perdre la route, la piste du grand chemin. Le guide nous a esgaré, il s'est esgaré luy-même dans la forest.
 
ESGARER, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Cet homme a l'esprit esgaré, il s'esgare souvent dans ses discours, dans ses raisonnements. Quand la fureur veut prendre à quelqu'un, sa veuë s'esgare, son visage s'altere. Ne suivez pas les advis de cet Auteur, il vous pourroit esgarer. Ce mot, selon Menage, vient du Latin varare, qui signifie passer, traverser. D'autres disent qu'il vient d'aguirer, vieux mot François qui s'est dit proprement des bestiaux qui s'éloignent des lieux où ils doivent paistre, & qui vont dans les terres labourées qu'on appelle guerets, & autrefois garets.
 
ESGARER, se dit aussi en parlant d'une chose qui est comme perduë, qu'on ne peut trouver quand on la cherche. J'ay esgaré cette clef, ce livre. Il y a dans l'Evangile une Parabole de la brebis esgarée & retrouvée.
 
ESGARÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020