fréquenté

 

définitions

fréquenté ​​​ , fréquentée ​​​ adjectif

Où il y a habituellement du monde. Rue très fréquentée. ➙ passant.
Quartier mal fréquenté, mal famé.
 

synonymes

fréquenté, fréquentée adjectif

passant, animé, couru, encombré, populeux

battu, frayé (vieux)

suivi

mal fréquenté

mal famé, louche

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Colomba connaissait une traverse qui, disait-elle, abrégeait beaucoup le retour : et, quittant le sentier qu'elle suivait, elle en prit un autre en apparence beaucoup moins fréquenté.Prosper Mérimée (1803-1870)
N'avait-elle pas, pour prendre ces hautes leçons d'aristocratie, fréquenté tout le jour la fleur de la noblesse française ; une reine sans rivale ne l'avait-elle pas appelée ma chère comtesse ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Éloigne-toi ; car, bien que ce chemin paraisse peu fréquenté, chaque rocher, chaque buisson peut recéler un délateur.George Sand (1804-1876)
Albert trouva facilement quatre anciens militaires comprenant ces petites questions-là, et la rencontre eut lieu vers la fin du jour, derrière le grand mur du cimetière, endroit peu fréquenté.André Lemoyne (1822-1907)
Les diplômés de l'enseignement supérieur ont 40 % de chances en moins de se retrouver au chômage que les jeunes qui ont fréquenté uniquement l'enseignement secondaire.Europarl
L'année suivante, je parcourus avidement ces solitudes ; je m'y égarais à dessein, content lorsque j'avais perdu toute trace de ma route et que je n'apercevais aucun chemin fréquenté.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Autrefois, ils avaient fréquenté dans des salons amis, mais l'ennui de toute fatigue, depuis près de deux ans, restreignait leurs relations.Camille Lemonnier (1844-1913)
Quoique persuadé qu'il n'était pas fréquenté, je préférai attendre mon guide à environ une lieue de là.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Nous marchions tranquillement et lentement au bord d'un chemin peu fréquenté, sans faire attention à une voiture qui, depuis un quart d'heure, montait lentement le même chemin que nous.George Sand (1804-1876)
Son port franc fut fréquenté de nouveau, comme une foire perpétuelle ouverte à tous ces peuples.Émile Vincens (1764-1850)
Je m'étais assis au pied d'un arbre, dans le carrefour de la forêt de***, le moins fréquenté, et que cependant je connaissais.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Au surplus, il n'a pas fréquenté les coulisses, il ne s'est pas mêlé aux intrigues d'artistes, il ignore les ficelles, il croit que c'est arrivé.Charles Wagner (1852-1918)
J'avais d'abord pensé à la grotte en rocaille qui subsistait encore, quoique ruinée et abandonnée : mais le chemin en était encore trop connu et trop fréquenté.George Sand (1804-1876)
Un registre-journal contient, jour par jour, les noms des personnes qui ont fréquenté le département des médailles, avec l'indication des séries consultées par elles.Gabriel Richou (1852-1915)
Il soutenait cela ; et les démocrates approuvaient, – comme s'il avait fait partie de l'une et qu'ils eussent fréquenté l'autre.Gustave Flaubert (1821-1880)
C'est, en un mot, une sorte de caravansérail qui ne serait fréquenté que par de riches voyageurs.Jules Verne (1828-1905)
Il n'est pas possible qu'une femme qui a fréquenté les cours ait pu avaler des sabres.Eugène Chavette (1827-1902)
Le bruit des chutes d'eau ne me permit pas d'entendre si le plateau de rochers qui s'élevait au-dessus de moi était fréquenté.George Sand (1804-1876)
Je ne veux pas vous faire un discours pouf réhabiliter le vol, car vous avez assez fréquenté les honnêtes gens pour vous douter de ce que j'aurais à vous dire.Georges Darien (1862-1921)
Je l'ai connu, fréquenté à ce qu'il paraît, au moment de nos débuts littéraires, mais il m'était complètement sorti de la mémoire.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020