fumant

définitions

fumant ​​​ , fumante ​​​ adjectif

Qui émet de la fumée, qui fume (1). Cendres encore fumantes.
Qui émet (ou semble émettre) de la vapeur. Soupe fumante. —  Chimie (substances volatiles) Qui s'hydrolyse au contact de la vapeur d'eau de l'air. Acide nitrique fumant.
familier Un coup fumant, admirablement réussi.

synonymes

fumant, fumante adjectif

bouillant, brûlant

[familier] sensationnel, extraordinaire, fantastique, formidable, cool (familier), dément (familier), du tonnerre (familier), épatant (familier), fabuleux (familier), géant (familier), génial (familier), sensass (familier), super (familier), écœurant (familier, Québec)

[familier] étonnant, formidable, prodigieux, renversant, stupéfiant, beau (familier), marrant (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pensais, en fumant, à une lettre d'invitation que j'ai reçue pour une soirée chez madame de ***, que je ne connais pas, ce qui m'a étonné.Alphonse Karr (1808-1890)
Le cratère fumant se présente à nos yeux comme une demi-sphère creuse, soufreuse, couverte de débris de ponces et de pierres, large d'environ 400 mètres et profonde de 100.Jules Verne (1828-1905)
L'argile se combine avec la potasse pour laquelle elle a beaucoup d'affinité : en même-tems il passe de l'acide nitrique très-légèrement fumant, & qui ne contient qu'une très-petite portion de gaz nitreux.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Il me prit de nouveau par les deux mains, et m'examina de l'air admirateur d'un propriétaire, en fumant tout le temps avec complaisance.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Enfin, j'accepte le fait que la dernière étude montre que les fumeurs compensent les niveaux plus faibles de goudron en fumant différemment les cigarettes légères.Europarl
Ainsi buvant, fumant et causant librement, fenêtres ouvertes, doucement caressés par la brise et par le bruit des vagues, les deux amis sentirent enfin leurs paupières s'appesantir.Alfred Assollant (1827-1886)
Vers onze heures du soir les femmes se retirèrent dans leurs chambres ; les hommes restèrent à fumer en buvant, ou à boire en fumant, si vous aimez mieux.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est dire si, en fumant, le fumeur paie le coût des soins de son cancer.Europarl
Si nous voulons atteindre notre objectif, les informations sur les dangers auxquels on s'expose en fumant devront être diffusées de manière plus efficace.Europarl
Il suffit de gratter ce crâne fumant, pour voir jaillir, aussitôt, un romancier-feuilletonniste de vingtième ordre.Léon Bloy (1846-1917)
Comme il se dirigeait vers la maison, fumant sa cigarette, deux jeunes gens en tenue de soirée passèrent près de lui.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Aussi ne se pressa-t-il pas, fumant des cigarettes, goûtant le froid vif de la matinée.Émile Zola (1840-1902)
Chaillan a passé, dimanche dernier, la journée entière avec moi ; nous avons déjeuné, soupé ensemble, causant de toi, fumant nos bouffardes.Émile Zola (1840-1902)
Il vit les billets de banque épars sur le berceau, le revolver encore fumant au pied d'un meuble.Oscar Méténier (1859-1913)
Tous, du reste, en blouse, buvant, fumant, crachant, dans la vapeur rousse des lampes, ne pouvaient parler sans crier ; et sa voix dominait encore les autres cuivrée, assourdissante.Émile Zola (1840-1902)
Ils chevauchaient tranquillement, botte à botte, en conversant de la corvée et en fumant enfin à leur aise l'inséparable bouffarde.Georges Eekhoud (1854-1927)
Van était donc assis, fumant son meerchaum, et il retirait par sa patte velue, hors de sa tasse de thé, un magnifique escarbot.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Elle avait l'impression de dominer un bain tout fumant de vie et, à chaque marche qu'elle descendait, d'entrer dans cette piscine aux ondes chaudes et courantes.Michel Corday (1869-1937)
Et, repliant la lettre qu'il lisait, il tendit sa tassé à la jeune fille qui y versa le thé fumant.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Il s'aperçut que je ne tenais pas à ce qu'il entrât dans la chambre, et nous nous promenâmes en fumant.Gérard de Nerval (1808-1855)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FUMANT, ANTE » part. & adj.

Qui fume encore. Ce tison est encore fumant. il vint l'espée à la main tout fumant de colere.