bouillant

 

définitions

bouillant ​​​ , bouillante ​​​ adjectif

Qui bout. Eau bouillante (➙ ébouillanter).
Très chaud, brûlant.
au figuré Ardent, emporté.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce liquide bouillant au fond de la cornue, il le soignait depuis deux ans, près de parfaire l'élixir qui rassemblait les principes organiques de la vie animale.Paul Adam (1862-1920)
Henri, son cousin, avait une bravoure héroïque et souvent emportée ; il était bouillant et généreux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il est bouillant et ne peut souffrir un affront ; mais sa colère n'est pas féroce : son ressentiment passe comme un éclair, et la moindre excuse suffit pour le désarmer.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Il joignait à un zèle ardent pour la bonne administration des finances, un caractère bouillant qu'un reproche injuste jetait hors de toutes les bornes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le bouillant jeune homme voulait le renversement de la puissance bourgeoise, et son idéal était de combattre pour en hâter la chute.George Sand (1804-1876)
Jean sortit en courant et ne tarda pas à rentrer avec un énorme bol de punch fumant et bouillant.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le bouillant jeune homme les traita de lâches et se lança, tête baissée, dans la ville dont les portes étaient ouvertes.Jules Michelet (1798-1874)
Souvent, le soir, il frappait à leur porte, et la veillée se prolongeait autour du samovar bouillant.Jules Verne (1828-1905)
Aujourd'hui on veut tout leur apprendre, et il y a peut-être dans ce zèle trop bouillant un instinct obscur des conditions nouvelles de la vie.Anatole France (1844-1924)
En cinq minutes je fus prêt, c'est-à-dire à moitié rasé, mal boutonné, et brûlé par le chocolat que j'avalai bouillant.Prosper Mérimée (1803-1870)
Vers le milieu de la nuit, on sert à chacun un bol de lait bouillant que l'on a préalablement fait tourner avec du cidre.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
De brusque et sec il était devenu impétueux, bouillant, quelquefois dur, quoique toujours calme dans le danger, et bon dès qu'il voyait souffrir.Adolphe Thiers (1797-1877)
Tellement vite que pour ne pas avoir bientôt à l'état de glaçons les deux plats de fondation, chacun est forcé d'incorporer à son thé bouillant l'un et l'autre aliment.Louis Boussenard (1847-1910)
Cette opération fut faite avec du vinaigre bouillant, très-imparfaitement à la vérité, car ni le père ni l'enfant n'en perdirent la vue.Pierre Daru (1767-1829)
Impétueux, bouillant, porté d'une même ardeur vers les plaisirs et les périls, il donnait dans les camps l'exemple de la gaieté.Anatole France (1844-1924)
Un tempérament sanguin et bouillant, une voix tonnante, une âme accessible à toutes les passions fortes, une énergie quelquefois brutale, voilà l'homme.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Puisque les extrêmes se cherchent, j'aime à babiller avec toi, et je veux de conter tout chaud, tout bouillant, mes plaisirs de ce soir.George Sand (1804-1876)
Les jours, les mois, s'écoulaient sans m'apporter la moindre de ces vives impressions nécessaires à mon bouillant caractère.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Ce fut alors que le jeune et bouillant officier eut besoin de toute sa force pour résister au désir de violer son serment.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je lui pris donc le poulet des mains le plus respectueusement que je pus, et j'allai l'enfoncer moi-même dans le liquide bouillant de son pot au feu.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUILLANT, ANTE » adj. & subst.

Qui bout. On faisoit mourir autrefois les faux-monnoyeurs dans de l'huile bouillante.
 
On dit aussi d'un bain, d'un breuvage chaud, ou même tiede, qu'il est bouillant. On boit le caffé tout bouillant. des petits pastez tout bouillants, pour dire, tout chauds.
 
BOUILLANT, se dit aussi au figuré. Un esprit bouillant. le sang est bouillant dans les veines. il faut laisser passer le bouillant de la jeunesse. On appelle St. Martin bouillant, la Feste de St. Martin qui vient en esté.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020