furibond

 

définitions

furibond ​​​ , furibonde ​​​ adjectif

Qui ressent ou annonce une grande fureur, généralement disproportionnée à l'objet qui l'inspire, au point d'en être légèrement comique. ➙ furieux. Rouler des yeux furibonds.
 

synonymes

furibond, furibonde adjectif

furieux, courroucé (littéraire), fumasse (familier), furax (familier), furibard (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Rigobert, immobile, ne cherchant plus à taire son étonnement et son indignation, embrassait d'un regard furibond la procession sinistre qui défilait devant lui.Ernest Daudet (1837-1921)
Taxis jeta un regard furibond sur le zèbre et son cavalier.Pierre Louÿs (1870-1925)
On le voyait tourner au coin des rues en toute hâte, comme toujours pourchassé ; et son air furibond n'engageait point à lui adresser la parole.Gustave Coquiot (1865-1926)
Hector lança à la jeune femme un regard furibond.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les invités les plus rapprochés l'avaient vu pâlir et un geste furibond lui était échappé.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette nouvelle fit pâlir ce prince furibond, et porta la crainte dans ses esprits.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Le directeur, à côté d'eux, se levait parfois furibond, jetait un conseil menaçant à un acteur, et tempêtait contre les machinistes.Jules Claretie (1840-1913)
On voit tous les jours des femmes couvrir avec habileté les sottises d'un mari imbécile, ou apaiser les transports d'un furibond.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le militaire jeta sous son bras, d'un geste furibond, son portefeuille qu'il ouvrait pour en extraire des papiers, et se rassit.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Loiseau, furibond, voulait livrer « cette misérable » pieds et poings liés à l'ennemi.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un brouhaha furibond, déchaîné du bas de l'escalier opposé, interrompit cette conversation.Mademoiselle Mars (1779-1847)
Barbedor traversa les allées d'un pas furibond, essayant de boutonner du haut en bas sa houppelande trop étroite.Paul Féval (1816-1887)
Voilà qu'il se sentait envahi par une migraine à faire éclater le couvercle de son crâne, un mal de tête furibond, résultat de ses émotions du jour.Fernand Kolney (1868-1930)
Un de mes amis, furibond, me disait encore hier qu'il ne comprenait pas comment nous pouvions tolérer une pareille vexation.Émile Zola (1840-1902)
En outre, pas de mère éplorée, pas de père furibond venant te supplier ou te sommer de replâtrer l'honneur de sa fille.Albert Cim (1845-1924)
Loiseau, furibond, voulait livrer « cette misérable » pieds et poings liés, à l'ennemi.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je l'avais reçue dans mes bras, je n'osai l'y retenir : les fenêtres de la maison nous regardaient d'un air furibond.Henry Gréville (1842-1902)
Reine se redressa comme une guêpe en colère et lança à son frère un regard furibond.André Theuriet (1833-1907)
Le cri de la panthère ne m'est pas inconnu, je ne m'y trompe pas ; c'est un rauquement furibond : mais cette fois il n'y a rien de semblable.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FURIBOND, ONDE » adj. & subst.

Qui est en furie, sujet à entrer en furie. il faut éviter la colere des maistres furibonds.
 
Il se dit souvent d'un fanfaron qui n'est dangereux qu'en menaces. Il a beau faire le furibond, je me mocque de ses emportements.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020