furieux

 

définitions

furieux ​​​ , furieuse ​​​ adjectif

En proie à la fureur (I, 1), au délire. Un fou furieux. ➙ forcené.
En proie à une folle colère. ➙ furibond. Être furieux contre qqn. Elle est furieuse qu'on l'ait dérangée. —  Un taureau furieux.
(choses) Dont la force va jusqu'à la violence. Vent, torrent furieux.
 

synonymes

furieux, furieuse

adjectif

en colère, enragé, furibond, en furie, hors de soi, hors de ses gonds, en rage, courroucé (littéraire), fumasse (familier), furax (familier), furibard (familier), en pétard (familier), remonté (familier), en rogne (familier), en diable (familier, Québec)

déchaîné, impétueux, violent

excessif, exacerbé, extraordinaire, extrême, fameux, fou, sacré (familier)

acharné, enragé, fanatique, forcené, frénétique

nom masculin

énergumène, possédé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tallien, dirent-ils, n'a pas abandonné la cause de la révolution ; cependant des furieux prétendent qu'il a passé aux modérés et aux aristocrates.Adolphe Thiers (1797-1877)
Tamango, que l'eau-de-vie avait rendu furieux, ne se posséda plus en voyant qu'on s'opposait à ses volontés.Prosper Mérimée (1803-1870)
Coconnas ébranlé vacilla sur sa colossale monture, son chapeau faillit tomber, il le retint et se retourna furieux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Alors, les chiens, rendus furieux, brisent leurs chaînes, s'échappent des fermes lointaines ; ils courent dans la campagne, çà et là, en proie à la folie.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Furieux d'être tenu en échec par celui qu'il avait regardé comme un enfant, il s'échauffa et commença à faire des fautes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le principal était furieux ; et, s'il ne me renvoya pas, je ne le dus qu'à la protection du recteur....Alphonse Daudet (1840-1897)
Voici que furieux d'avoir été vaincus une première fois, ils se décidaient à jouer leur dernière carte, le tout pour le tout !Oscar Méténier (1859-1913)
Puis, aussi rapidement qu'il était venu, il repartit en appuyant les deux éperons aux flancs du cheval furieux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Dès lors, pense-t-il, les crises effrayantes qui, à la moindre émotion, le jettent dans des délires tantôt furieux, tantôt désespérés, ces crises ne se renouvelleront plus.Michel Zévaco (1860-1918)
Ils restèrent ainsi, pendant quelques secondes, les yeux vagues, n'osant se regarder, les oreilles occupées du tumulte de l'orchestre qui déchaînait ses instruments dans un quadrille furieux.Georges Ohnet (1848-1918)
Les prisonniers accoururent avec joie pour voir arriver ces furieux qui les avaient tant effrayés en les menaçant d'un nouveau septembre.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les épis blancs de sa barbe étouffaient depuis longtemps les noirs, et cependant il sentait se lever en lui les aboiements furieux d'une passion de vingt ans !Hector France (1837-1908)
L'enfant courut vers sa mère, et le chien, soudain furieux, vint en trois bonds jusqu'au saut-de-loup, et aboya longuement après le sinistre voyageur.François Coppée (1842-1908)
Les spahis de garde se ruèrent furieux, quelques-uns le poing levé, mais, la voyant si belle, aucun ne frappa.Hector France (1837-1908)
L'air était souple et doux tantôt ; à présent, un vent furieux s'élève : c'est le vent d'ouest.George Sand (1804-1876)
Il sen allait ainsi, tour à tour apaisé ou furieux, à ce remous didées, de sentiments contraires.Alphonse Daudet (1840-1897)
Bonaparte chantonnait cet air inconnu dont nous avons parlé ; ce qui prouvait qu'il était furieux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une heure après, il rencontra dans un ravin un taureau furieux, les cornes en avant, et qui grattait le sable avec son pied.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il a d'abord été furieux ; et puis il est devenu jaloux ; il s'est imaginé que je le trompais.Guy de Maupassant (1850-1893)
De part et d'autre, on se portait des coups furieux, accompagnés d'injures, de vociférations, d'imprécations, de jurons intraduisibles.Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FURIEUX, EUSE » adj.

Qui est transporté de colere, de fureur, de furie. Cet yvrogne est furieux quand il a beu, il se choque de tout. un lyon, un taureau furieux.
 
En termes de Blason, on le dit particulierement du boeuf ou du taureau, quand il est rampant.
 
FURIEUX, se dit aussi de tout ce qui a de la violence, de l'impetuosité, de l'excés. Il y eut un furieux combat sur mer. il essuya une furieuse tempeste. il fait un furieux froid, ou une chaleur furieuse. c'est un furieux beuveur de rasades. un furieux torrent.
 
FURIEUX, se dit aussi de ce qui cause de l'admiration. Voilà une furieuse baleine, un furieux monstre, un furieux turbot. on a fait de furieux travaux, une furieuse despense pour fortifier cette place. On dit aussi, Cela est furieux, qu'on ne puisse vous corriger, pour dire, Cela est estonnant, extraordinaire.
 
FURIEUX. subst. en termes de Droit, signifie un fou, un prodigue, un insensé qui n'est pas capable de gouverner son bien, d'agir en Justice. On interdit les furieux, on leur donne un Curateur. un furieux peut tester, quand il a de bons intervalles.
 
On dit proverbialement, qu'il ne faut pas mettre les armes entre les mains d'un furieux, c'est à dire, d'un homme en colere. On le dit aussi figurément de ce qu'on peut fournir à quelqu'un qui luy peut aider à nuire aux autres. Louër un Satyrique, c'est mettre des armes entre les mains d'un furieux.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020