fusiller

 

définitions

fusiller ​​​ verbe transitif

Tuer (un condamné) par une décharge de coups de fusil (→ passer par les armes).
au figuré, familier Fusiller du regard. ➙ foudroyer.
familier Abîmer, détériorer. Fusiller un moteur.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fusille

tu fusilles

il fusille / elle fusille

nous fusillons

vous fusillez

ils fusillent / elles fusillent

imparfait

je fusillais

tu fusillais

il fusillait / elle fusillait

nous fusillions

vous fusilliez

ils fusillaient / elles fusillaient

passé simple

je fusillai

tu fusillas

il fusilla / elle fusilla

nous fusillâmes

vous fusillâtes

ils fusillèrent / elles fusillèrent

futur simple

je fusillerai

tu fusilleras

il fusillera / elle fusillera

nous fusillerons

vous fusillerez

ils fusilleront / elles fusilleront

 

synonymes

fusiller verbe transitif

tuer, passer par les armes

[familier] abîmer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un général, à qui j'en rendis compte, me dit que j'aurais pu les faire fusiller, et qu'il m'y autorisait parfaitement à l'avenir.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Fais pas de bêtise surtout, vu qu'ils parlent de fusiller et de brûler tout si seulement il arrive la moindre chose.Guy de Maupassant (1850-1893)
En vain les officiers veulent les arrêter ; ils menacent de les fusiller, et continuent de fuir.Adolphe Thiers (1797-1877)
Vous avez bien fait, citoyen général, de faire fusiller cinq hommes des villages qui s'étaient révoltés : je désire fort apprendre que vous avez monté notre cavalerie.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
A peine dehors, malgré toutes les explications qu'il veut donner, il est saisi, garrotté, et on se dispose à l'entraîner pour le fusiller.Henri Durand-Brager (1814-1879)
Je ne sais ce qui me tient de l'emmener de force et, s'il résiste, de le fusiller comme un singe vert.Alphonse Daudet (1840-1897)
Les directeurs sont des camarades bien susceptibles ; car cette lettre que vous savez me donne l'ordre de vous fusiller.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et pourquoi venez-vous me fusiller, quand je ne demande qu'à vivre en paix avec vous et avec la terre entière ?Alfred Assollant (1827-1886)
J'ai cru qu'on allait vous condamner, j'ai cru qu'on allait vous fusiller, et je suis venue.Albert Delpit (1849-1893)
Si, à dix heures et demie, le miracle n'est point fait, à dix heures trente-cinq minutes, je vous fais tous fusiller, depuis le premier jusqu'au dernier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je ne pouvais qu'une chose : refuser mes hommes pour le faire fusiller, s'ils persistaient dans cette épouvantable menace, et à cela j'étais parfaitement décidé.Hector Malot (1830-1907)
Et malgré les supplications que lui adresse en faveur de son camarade celui qu'il vient de rendre à la vie, il le fait fusiller.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il faut les faire juger de nouveau par une commission militaire, et faire fusiller les coupables.Adolphe Thiers (1797-1877)
Un médecin français, fait lui-même prisonnier, a dit que ce qu'on pourrait faire de mieux serait de les fusiller.Ernest Daudet (1837-1921)
Il a débuté comme il faut commencer avec cette canaille, par pendre et fusiller tout ce qu'il attrapait.Prosper Mérimée (1803-1870)
Il faut bien qu'on le confesse puisqu'on va lu fusiller et n'est-il pas tout naturel qu'on le fusille, puisqu'il s'est laissé prendre et que s'il avait pris il fusillerait.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils donnent l'ordre aux propriétaires de prendre des lumières pour les éclairer, et nous cherchent pour nous fusiller.René Dagron (1819-1900)
Ainsi les hommes isolés devaient être arrêtés, et lorsque l'on en aurait réuni dix, les généraux les feraient tirer au sort pour en fusiller un en présence de la division.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
On a opéré plusieurs arrestations ; il faut choisir quelques-uns des individus arrêtés, les envoyer à une commission militaire, qui les condamnera, et ils parleront avant de se laisser fusiller.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le gouvernement m'ordonne de n'avoir aucune liaison avec vous, et je ferai fusiller le premier qui osera remuer.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020