gabare

 

définitions

gabare ​​​ nom féminin

Marine Ancien bâtiment de charge dans la marine de guerre.
Embarcation, souvent plate, pour le transport des marchandises. ➙ allège.
Filet de pêche. ➙ seine.var. gabarre.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les huit avirons s'arrêtèrent, et, résistant à l'eau, imprimèrent un mouvement rétrograde à la gabare.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Fouquet monta dans cette gabare, qui partit aussitôt.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il achevait à peine, que l'on découvrit de loin, derrière un coude formé par le fleuve, la mâture d'une gabare importante qui descendait.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
À peine la gabare eut-elle fait cent brasses, que l'autre, celle aux douze rameurs, se remit en marche également.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le chiffre de huit rameurs, pour une gabare, n'avait jamais été dépassé, même pour le roi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et il lui tourna le dos, le laissant indécis de savoir réellement si toutes les tergiversations de la seconde gabare avaient échappé à la première.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GABARE » subst. fem.

Espece de nacelle ou bateau en usage sur les costes & les rivieres de Guyenne. Elle sert particulierement à lester ou delester les navires, & à la cargaison des vaisseaux. Ce bateau est plat & large, & va à voiles & à rames. Menage le derive du Latin carabus, ou du Grec carauion ; Borel du Grec camara. Estienne Guichart cité par Du Cange dit qu'il vient d'un mot Hebreu.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020