Email catcher

gaiement

définitions

gaiement ​​​ ou gaiment ​​​ adverbe

Avec gaieté. ➙ joyeusement. Allons-y gaiement !, de bon cœur. var. gaîment ​​​ .

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Élisa fit un petit paquet des effets qu'elles emportaient, et elles se remirent gaiement en route.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ils prendraient un petit déjeuner équilibré tout en discutant gaiement.Capital, 03/12/2018, « La perfection au boulot, c'est l'ennui »
Les voitures consommaient 10 à 15 litres d'essence aux 100 km et polluaient gaiement les campagnes et les villes.L'Économie Politique, 2012, Pierre Michel (Cairn.info)
Les arrieros chantaient gaiement, en s'occupant en bas des préparatifs de départ.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ce dimanche-là, les bénévoles devisaient gaiement en accueillant les visiteurs.Ouest-France, Isabelle MOREAU, 15/12/2020
Je pense également qu'il est judicieux de parler beaucoup de sport et de la possibilité que les enfants doivent avoir de jouer gaiement à l'extérieur.Europarl
Et, du bout de l'éventail, elle lui donna gaiement un léger coup au visage.Émile Zola (1840-1902)
Au début, nous les voyons marcher ou nager gaiement ensemble dans le lac.Revue de littérature comparée, 2015, Katia Légeret (Cairn.info)
Plus loin, des perforeuses de toutes tailles s'étalent gaiement sur un rayon, à proximité des pinceaux, de la peinture et des embosseurs.Ouest-France, 06/12/2013
Elle cousait et chantait mélancoliquement ou gaiement, elle attendait son premier enfant.Le Monde Juif, 1996, Jeanne List-Pakin (Cairn.info)
Pour finir, chacun a pris un pot de peinture de couleur vive pour en jeter gaiement sur la création.Ouest-France, Glen RECOURT, 11/07/2021
Il endosse gaiement son rôle de serviteur pour la quatrième saison des neiges.Ouest-France, 06/12/2016
Quoi de mieux, pour commencer l'année gaiement, qu'un rendez-vous avec la faucheuse ?Ouest-France, 10/01/2014
Selon le contexte, être heiter, c'est donc savourer le calme alcyonien ou affronter gaiement le risque d'embarquer pour prendre le large.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2006, Blaise Benoit (Cairn.info)
Depuis un siècle, les ombres de cette grande solitude n'avaient pas été si gaiement évoquées.Arsène Houssaye (1815-1896)
Elle marchait gaiement, en causant avec l'homme qui portait la malle ; elle franchit la planche et entra dans le bateau.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
De surcroît, l'année se termine gaiement avec le partage d'activités, comme la fabrication de bateaux et des grands jeux.Ouest-France, 07/07/2021
A droite, un poêle ronflant gaiement comme pour nous souhaiter la bienvenue.Le Monde Juif, 1984, Marcel Jablonowicz (Cairn.info)
Ces entretiens, commencés gaiement, finissaient en général d'une manière assez mélancolique.Théophile Gautier (1811-1872)
On les imagine chancelantes, mais pianotant, gaiement, pour conter au mieux d'indescriptibles vertiges.Medium, 2011, Monique Sicard (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAYEMENT » adv.

Alaigrement, d'une maniere gaye & joyeuse, de bon courage. Ces soldats alloient gayement à l'assaut comme à la nopce.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022