Email catcher

gaiement

définitions

gaiement ​​​ ou gaiment ​​​ adverbe

Avec gaieté. ➙ joyeusement. —  Allons-y gaiement !, de bon cœur. var. gaîment ​​​ .

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pas suffisant pour que la délégation française ne pioche gaiement dans le tas de breloques.Ouest-France, 08/08/2021
Plus loin, des perforeuses de toutes tailles s'étalent gaiement sur un rayon, à proximité des pinceaux, de la peinture et des embosseurs.Ouest-France, 06/12/2013
De surcroît, l'année se termine gaiement avec le partage d'activités, comme la fabrication de bateaux et des grands jeux.Ouest-France, 07/07/2021
Ces entretiens, commencés gaiement, finissaient en général d'une manière assez mélancolique.Théophile Gautier (1811-1872)
Il régnait un parfum festif qui a animé gaiement le centre-ville.Ouest-France, Stéphane BOIS, 11/09/2021
Je pense également qu'il est judicieux de parler beaucoup de sport et de la possibilité que les enfants doivent avoir de jouer gaiement à l'extérieur.Europarl
C'est vrai que si les enfants s'élancent gaiement, les parents, eux, semblent moins à l'aise.Ouest-France, Julie ECHARD, 18/01/2020
Depuis un siècle, les ombres de cette grande solitude n'avaient pas été si gaiement évoquées.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il est 16h30, une voiture entre dans la cour de la ferme, escortée gaiement par le chien qui garde habituellement les troupeaux.Ouest-France, Adrien MAUMY, 22/07/2021
Élisa fit un petit paquet des effets qu'elles emportaient, et elles se remirent gaiement en route.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il endosse gaiement son rôle de serviteur pour la quatrième saison des neiges.Ouest-France, 06/12/2016
Elle marchait gaiement, en causant avec l'homme qui portait la malle ; elle franchit la planche et entra dans le bateau.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il protesta, pour la forme, et partit gaiement, gosse au corps long et grand, tout en muscles.Ouest-France, 20/08/2021
Les plus jeunes ne s'y sont pas trompés, qui bavardaient gaiement en terrasse.Ouest-France, 21/09/2020
Et, du bout de l'éventail, elle lui donna gaiement un léger coup au visage.Émile Zola (1840-1902)
Les arrieros chantaient gaiement, en s'occupant en bas des préparatifs de départ.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Pour finir, chacun a pris un pot de peinture de couleur vive pour en jeter gaiement sur la création.Ouest-France, Glen RECOURT, 11/07/2021
Il conte gaiement les truculentes histoires de la région nantaise.Ouest-France, Emmanuelle LESCAUDRON, 18/08/2021
Ce dimanche-là, les bénévoles devisaient gaiement en accueillant les visiteurs.Ouest-France, Isabelle MOREAU, 15/12/2020
Quoi de mieux, pour commencer l'année gaiement, qu'un rendez-vous avec la faucheuse ?Ouest-France, 10/01/2014
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAYEMENT » adv.

Alaigrement, d'une maniere gaye & joyeuse, de bon courage. Ces soldats alloient gayement à l'assaut comme à la nopce.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021