gent

définitions

gent ​​​ nom féminin

littéraire ou par plaisanterie Espèce, race. La gent canine.

synonymes

gent nom féminin

espèce, famille, race

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est à se demander comment la gent rongeuse peut pulluler ainsi au milieu d'entassements énormes de rochers nus, arides... la mer, sans doute, pourvoit à la difficulté.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
C'est ce que se demandent toutes nos jeunes demoiselles de la gent souricière, et les vieilles aussi.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il se piquait pourtant de ne pas faire œuvre de littérature, de n'être pas « gent de lettres ».Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Un poète d'un genre plus élevé appliqua sa petite malice voltairienne à la peinture et à la satire de la gent intolérante.Ida Saint-Elme (1776-1845)
La gent béate des mollusques, planorbes, physes, limnées, humait l'air à la surface des eaux.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Celle de la lune, pâle et douce, plaît à la gent timide ; elle est le rassurant fanal qui semble les enhardir à leur grande fête d'amour.Jules Michelet (1798-1874)
Gent attrapa le loup, lattela à sa charrue, et le fit labourer, sous le joug, avec lautre vache.Frédéric Mistral (1830-1914)
Demain, je saluerai le soleil, les oiseaux, les fleurs, la gent laitière et l'espèce emplumée : les belles poules aux œufs frais et les canards soyeux.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Vivant parmi la gent laborieuse, il en connaissait les besoins, les vœux, et compatissait de cœur et de corps à ses souffrances.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Il appela un ser-gent qui fit le ser-ment de s'avancerr, et de pas-ser son coupe-choux au travers du reptile...Eugène Le Roy (1836-1907)
C'est un charmant et étourdissant concert que celui de la gent granivore faisant tapage autour de ce mât pour picorer les épis de blé.Alphonse Chabot (?-1921)
J'ai du liquide à transvaser de mes tonnes dans le goulot de la gent soiffarde.Georges Eekhoud (1854-1927)
Qu'il y eût des représentants de la gent simienne à s'ébattre entre les branches, on ne pouvait s'en étonner.Jules Verne (1828-1905)
Les hennissements de notre éléphant se mêlent aux assourdissants concerts de la gent ailée et aux discordantes criailleries des tribus simiesques.Jules Verne (1828-1905)
On a dit gent, le corps gent : ce mot si facile non seulement est tombé, l'on voit même qu'il a entraîné gentil dans sa chute.Jean de La Bruyère (1645-1696)
D'autres attirent insidieusement la gent trotte-menue en des pièges d'où elle ne sort que pour être livrée au trépas.Alphonse Allais (1854-1905)
L'intempérance de la gent monacale, sa sensualité, son effronterie servaient de thème permanent aux fantaisies des artistes et aux épigrammes des poëtes.Paul Lacroix (1806-1884)
Autour de ces éléments principaux de la gent aristocratique se groupent deux ou trois vieilles filles de qualité qui ont résolu le problème de l'immobilisation de la créature humaine.Honoré de Balzac (1799-1850)
Depuis longtemps la gent bourdonnière aurait disparu, si la mère indifférente abandonnait ses œufs à la voracité de ses premiers-nés.Jean Pérez (1833-1914)
En elle, vous trouverez un défenseur officieux et un puissant auxiliaire pour repousser les invasions de la gent créancière.Émile Marco de Saint-Hilaire (1796-1877)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GENT, GENTE » adj.

Vieux mot qui signifioit autrefois gentil.
 
Lors ce dit la fille au corps gent. Salel.

Définition de « GENT » subst. fem.

Nation. On l'a dit cy-devant en Poësie. Ainsi Malherbe a dit :
 
O combien lors aura de veufves
 
La gent qui porte le turban.