Email catcher

giboulée

Définition

Définition de giboulée ​​​ nom féminin

Grosse averse parfois accompagnée de grêle, de neige. ➙ ondée.

Synonymes

Synonymes de giboulée nom féminin

averse, grain, ondée, pluie

Exemples

Phrases avec le mot giboulée

L'année suivante, les giboulées ont douché acteurs du défilé et spectateurs.Ouest-France, 05/04/2021
Du côté des enfants, l'enthousiasme était au rendez-vous, malgré les giboulées.Ouest-France, 17/03/2021
À l'heure du départ, une bonne giboulée fond sur la foule, qui se réfugie dans la salle.Ouest-France, Camille MORDELET, 08/03/2020
Affrontant ouragans et giboulées, il se promenait par tous les temps.Georges Eekhoud (1854-1927)
Entre averses, coups de vents, orages, giboulées et grêlons, les habitants n'ont point papoté de pelouse à pelouse.Ouest-France, Thomas HENG, 03/05/2020
Au petit jour, le temps s'est gâté, une bourrasque s'est élevée, accompagnée d'une violente giboulée.Marie Quinton (1854-1933)
Quelques bourgeons hâtifs pointaient sur le bois des branches ; et les rayons épandaient une tiédeur chaude, qui luisaient entre les giboulées.Henri Ardel (1863-1938)
Le rayon d'avril avait disparu, une giboulée battait furieusement les vitres.Henry Gréville (1842-1902)
À la moindre infraction, les coups pleuvaient avec un roulement de malédiction : on eût dit le tonnerre et la giboulée.Paul Sébillot (1843-1918)
Les premiers frimas de l'automne et les possibles giboulées n'ont pas entamé leur détermination.Ouest-France, Pierre-Emmanuel ERARD, 28/10/2018
Il fait aujourd'hui le même temps que j'ai eu pour ma route, un beau soleil et, de temps à autre, des giboulées.Albert Savine (1859-1927)
Il ventait sec par-dessus l'île et des nuages tassés roulaient bas, crevant parfois en giboulées.Marc Elder (1884-1933)
Les gelées blanches et les giboulées lui sont inconnues ; il laisse ces traîtrises à ses voisins.Charles le Goffic (1863-1932)
Il est vrai que le vent et les giboulées de saison n'incitent pas vraiment à pointer le bout de son nez dehors.Ouest-France, Pierre-Alexandre GOUYETTE, 24/03/2021
A la troisième giboulée, il frappa du pied et décida qu'il n'attendrait pas plus longtemps.Arsène Houssaye (1815-1896)
Car, dans la réalité, un spectacle de danse ne peut évidemment pas s'accommoder de bourrasques, ni de giboulées.Ouest-France, 22/05/2021
Et les informations préoccupantes se font giboulées de mars toute l'année.Journal du Droit des Jeunes, 2009, Guy Hardy, Thierry Darnaud, Patrick Entras (Cairn.info)
Comme les giboulées de mars, l'anniversaire de l'élection a grossi le flot.Études, 2014 (Cairn.info)
Toujours des giboulées, des nuages, ou un joli ciel gris comme en automne ; des soirées si froides, que j'ai remis tous les habits d'hiver.George Sand (1804-1876)
Ainsi, la météo est chaotique, car c'est le grand retour des fameuses giboulées de mars.Ça m'intéresse, 20/03/2021, « Pourquoi le mois de mars est le mois des fous ? »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GIBOULÉE s. f.

Petite pluye qui ne dure gueres, & qui vient à plusieurs reprises. Giboulées de Mars. Borel le derive du Grec giboli, qui signifie jaculatio subita.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine