averse

 

définitions

averse ​​​ nom féminin

Pluie soudaine et abondante, de courte durée. ➙ grain, ondée ; familier saucée.
 

synonymes

averse nom féminin

pluie, précipitation, ondée, giboulée, grain, drache (Belgique), douche (familier), sauce (familier), saucée (familier)

multitude, avalanche, cascade, déferlement, déluge, flot, grêle, pluie, torrent, flopée (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles commencent à courber trop la tête ; et, si une fois elles se couchent dans la boue, une dernière averse perdra tout.George Sand (1804-1876)
Il marche sous l'averse, sans la sentir, n'entendant que sa faim, s'arrêtant pour arriver moins vite.Émile Zola (1840-1902)
Les voilà sans abri pour les malades qui frissonnent sous l'averse glacée, et se blottissent dans leurs sacs.Louis Boussenard (1847-1910)
Sous le hangar où nous nous étions abrités contre l'averse interminable, le vent nous glaçait, debout l'un près de l'autre, pensifs, devant le paysage noirci.Alain-Fournier (1886-1914)
Court, malingre, le nez déjà bourgeonnant, il grelottait avant d'avoir passé une nuit dehors et se plaignait de rhumatismes sans avoir essuyé la moindre averse.Amédée Delorme (1850-1936)
Si je reçois une averse, par hasard, en faisant des courses, je viendrai me sécher ici.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une nouvelle averse noya le soleil, il ne resta autour d'eux que l'infini blafard de la pluie, une poussière d'eau qui effaçait tout, les routes, les champs, les arbres.Émile Zola (1840-1902)
Au bout d'un quart d'heure, l'averse s'apaisa au point de permettre aux deux voyageurs de se remettre en route ; mais les sentiers détrempés étaient devenus presque impraticables pour une femme.George Sand (1804-1876)
La matinée avait été assez pure et les chemins praticables ; mais, pendant que nous courions par la ville, l'averse recommença de plus belle.George Sand (1804-1876)
Ils pressèrent le pas, car le vent avait faibli, un gros nuage noir venait de lâcher une première averse.Émile Zola (1840-1902)
Les hommes, debout devant la porte, contemplaient le voile gris de l'averse, les ruisseaux grossis, la poussière d'eau volante montant du clapotement des flaques.Émile Zola (1840-1902)
Celui qui n'a point de philosophie au milieu des misères d'ici-bas, c'est un homme qui va tête nue sous une averse.Claude Tillier (1801-1844)
Mais nous voici arrivés, et bien à temps, car l'averse recommence, et la rivière, comme elle gronde !Eugène Sue (1804-1857)
Pendant ce temps, des nuées passaient et la pluie fouettait les vitraux ; puis le soleil reparaissait pâle et oblique pour être éteint peu de minutes après par une nouvelle averse.George Sand (1804-1876)
Omer, un moment, craignit que l'averse ne gâtât son pantalon blanc, ses gilets à châle et son habit pincé.Paul Adam (1862-1920)
Quoique bien appauvri par mes profusions municipales, j'aurais donné dix écus d'une averse et dix louis d'une trombe.Armand de Pontmartin (1811-1890)
En haut, la débâcle devait continuer, on entendait une série de sourdes détonations, les bois qui se fendaient, qui éclataient dans le grondement continu et croissant de l'averse.Émile Zola (1840-1902)
Cette pensée me tient l'esprit en éveil pendant la course haletante que nous faisons, mon djin et moi, l'un roulant l'autre, sous l'averse inexorable....Pierre Loti (1850-1923)
J'avais beau lui lire les grands poëtes, m'adresser aux plus forts, aux plus tendres, les rimes d'or des poëmes d'amour tombaient devant elle avec l'ennui et la froideur d'une averse.Alphonse Daudet (1840-1897)
Après dîner, l'événement considérable de la soirée est une averse de déluge qui nous surprend au sortir des maisons de thé, au retour de notre promenade élégante.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots d’Halloween Top 10 des mots d’Halloween

Chaque année, le 31 octobre, des enfants de nombreux pays se déguisent en des personnages fantastiques et vont récolter des friandises de porte en porte tandis que des citrouilles sculptées arborent des sourires effrayants… C’est Halloween ! Cette fête païenne d’origine celte est répandue depuis longtemps dans les pays anglo-saxons. Popularisée par les films d’horreur, elle s’est propagée dans le courant des années 1990, assortie de toute son imagerie gentiment effrayante. Squelette, fantôme, lanterne, sorcière, autant de mots associés à cet évènement et dont je vous propose de découvrir l’origine. Tremblez !

Édouard Trouillez 20/10/2020