girouette

 

définitions

girouette ​​​ nom féminin

Plaque mobile autour d'un axe vertical, placée au sommet d'un édifice pour indiquer l'orientation du vent.
au figuré Personne qui change facilement d'avis.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pas un filet de fumée ne s'enroulait autour de l'extravagante girouette, rongée d'une rouille séculaire.Jules Verne (1828-1905)
Lui seul peut décliner avec dignité la girouette fatale que nous voyons voltiger sur tant de têtes.Stendhal (1783-1842)
Jamais le coq de girouette ne pondra un œuf et je n'en ai pas envie.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Je regrette pour elle qu'elle se soit laissée entraîner à la politique quotidienne et que sa pensée, sous le vent des partis, tourne, girouette lourde et grinçante.Han Ryner (1861-1938)
Mais parmi eux je vois un petit homme, le nez au vent, une vraie girouette.Jules Verne (1828-1905)
Un vent tiède et lourd grondait à travers les hangars vides ou faisait crier la girouette rouillée de la chapelle.Émile Souvestre (1806-1854)
Je pensais avec joie à ce quartier que je venais de quitter et duquel la girouette tournait à tous les vents.Marcel Proust (1871-1922)
Il s'asseyait sur son lit, prêtait l'oreille ; chaque fois il s'assura que tout se réduisait aux vocalises d'une girouette rouillée que le vent s'amusait à faire grincer.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Aussitôt elle entr'ouvrit sa maudite porte qui craquait comme des escarpins, et dont les gonds grinçaient comme une girouette.Pétrus Borel (1809-1859)
Il fut debout de bonne heure, sans savoir pourquoi, ni ce qu'il allait faire, agité par ses nerfs, irrésolu comme une girouette qui tourne.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle est donc bien entraînante, bien irrésistible, cette jeune personne qui fait de toi, l'homme fort, une girouette qui tourne, rien qu'en soufflant dessus ?Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il est autrement plus important que le coq de girouette qui est, il est vrai, très haut perché, mais ne sait même pas piailler et encore moins coqueriquer.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Les poules caquetèrent, les poussins piaillèrent pour que même le coq de girouette les entende.Hans Christian Andersen (1805-1875)
On dessinait, on coloriait, on ajoutait un détail à un autre ; un pigeonnier serait gracieux, une girouette ne ferait pas mal.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais ils sont gros et bêtes, né pensent qu'à s'empiffrer et sont très ennuyeux, disait le coq de girouette.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Sept cloches pendaient sur la porte, et vis-à-vis était un pilier de la hauteur d'un mât, au sommet duquel tournait une girouette.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
La hampe est encore droite, au bord du chemin, mais elle ne porte plus qu'un petit filet de fonte, un petit triangle nu, pareil à une girouette.René Bazin (1853-1932)
La ville était belle et spacieuse ; il y avait un square ouvert que la caravane traversa lentement ; au milieu, se trouvait l'hôtel de ville, avec un beffroi surmonté d'une girouette.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Au-dessus de cette façade, élevée d'un rez-de-chaussée et d'un premier étage, trois lucarnes de mansarde percent un toit couvert en ardoises, sur un des pignons duquel tourne une girouette neuve.Honoré de Balzac (1799-1850)
Au sommet de l'accent circonflexe formé par le toit, une girouette rouillée faisait tourner à tous les vents l'image d'un hibou.Octave Féré (1815-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GIROÜETTE » s. f.

Plaque de fer blanc qui est mobile sur une queuë ou pivot, qu'on met sur les tours & les pavillons pour connoistre de quel costé le vent souffle. Ce mot vient de gyrus ou de gyro. Nicod. Quelques Auteurs l'ont appellée ventilogium, quasi index venti.
 
GIROÜETTE, en termes de Marine, est une piece d'estoffe legere en guise de pavillon qu'on arbore sur le haut des masts, particulierement dans les petits bastiments.
 
GIROÜETTE, se dit figurément en Morale d'une personne qui a la teste legere, qui n'a point de fermeté ni de constance dans ses resolutions. Il va comme une giroüette, pour dire, Il tourne à tout vent.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020