pantin

 

définitions

pantin ​​​ nom masculin

Jouet d'enfant d'apparence humaine (d'abord figurine en carton dont on agite les membres en tirant un fil). ➙ fantoche.
Personne qui change d'opinions, d'attitudes sous l'influence d'autrui. ➙ girouette.
 

synonymes

pantin nom masculin

marionnette, fantoche, polichinelle

[péjoratif] bouffon, clown, girouette, guignol, charlot (familier)

esclave

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Hotei, pour amuser les enfants, faisant danser un pantin attaché par des fils à un écran.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Il a une mine de pain d'épice et des attitudes de pantin.Georges Darien (1862-1921)
C'était un pantin peint en vert, en jaune, en bleu et en rouge.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Ses gestes de pantin enchantaient par leur brusquerie comique.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Les deux jeunes gens passèrent à côté de ce pantin macabre, qui les dévisagea sans les reconnaître.Paul Bourget (1852-1935)
Puis, bientôt, le haut du corps, pantin du rire, s'efface.Gustave Coquiot (1865-1926)
Il racontait qu'ils achetaient des jouets d'enfants à tous les petits marchands des foires du voisinage, et que, lorsque ensuite un pauvre leur demandait l'aumône, ils lui donnaient un pantin.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Comme un pantin sorti d'une boîte ancienne, où il avait dormi pendant des ans et des ans, votre main m'a remis en action.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
On userait un pantin d'acier à tirer la ficelle du matin au soir et du soir au matin.Denis Diderot (1713-1784)
Tu es un pantin dont un spectre tient les fils.Victor Hugo (1802-1885)
Pantin épouvantable, ayant pour ficelle la chaîne d'un gibet.Victor Hugo (1802-1885)
Je me rappelle aussi qu'il faisait avec sa serviette nouée et roulée de diverses manières, des figures de moine, de lapin et de pantin, qui me faisaient beaucoup rire.George Sand (1804-1876)
Là, retrouvant le pantin accroché à la cheminée, il s'en approcha vivement et demanda à son hôte la grâce d'en tirer un moment la ficelle.Anatole France (1844-1924)
Une convulsion d'agonie, en recroquevillant les jambes du malheureux, l'avait laissé dans une position dansante, comme un pantin dont on aurait tiré la ficelle.Daniel Lesueur (1854-1921)
C'est un pantin colossal et qui ne fait plus peur.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Ne va-t-il pas suspecter mon indulgence, deviner le pacte criminel qui asservit ma volonté, et me rend le pantin de cette gueuse ?Hugues Rebell (1867-1905)
Afficher toutRéduire
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020