marionnette

 

définitions

marionnette ​​​ nom féminin

Figurine représentant un être humain ou un animal, actionnée à la main par une personne cachée. Marionnettes à fils, à tige, à gaine. ➙ guignol. —  S'agiter comme une marionnette.
Personne qu'on manœuvre à son gré. ➙ pantin.
 

synonymes

marionnette nom féminin

fantoche, guignol, mannequin, pantin

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'ordinaire, quand une jeune fille essaye de me faire danser comme une marionnette au gré de sa fantaisie, je l'abandonne, je la proscris de ma mémoire !Hector Bernier (1886-1947)
Une idée véritablement artiste, une pensée élégante et noble, cela doit entrer dans la tête de bois d'une marionnette plus facilement que dans le cerveau d'une actrice à la mode.Anatole France (1844-1924)
Bianca était là comme une marionnette, qui ne se doutait nullement de mon âme, et qui, dans l'atmosphère d'une passion brûlante, n'était pas même susceptible de la moindre contagion.Madame de Krudener (1764-1824)
Il n'apprécie pas de se faire représenter à la télévision par une marionnette, et n'aime pas que l'on plaisante à ses dépens.Europarl
Et d'ailleurs, marionnette pour marionnette, j'ignore autant les raisons de mes gestes que les femmes que j'aime, quoique mon ignorance ne soit pas du même degré.Marcel Schwob (1867-1905)
En conséquence, le prince héréditaire frappa quelques petits coups respectueux ; les joueurs s'arrêtèrent, comme si un fil de marionnette les eût retenus brusquement par le bras.Louis Ulbach (1822-1889)
Il serait impossible de prendre un personnage et de l'analyser, sans voir tout de suite qu'on a une marionnette dans les mains.Émile Zola (1840-1902)
C'est curieux comme la marionnette, cet insenséisme de la mimique humaine, me produit une singulière impression.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La marionnette qui jouait l'impératrice exigea qu'on la considérât comme telle même en dehors de la scène pour mieux entrer dans la peau de son personnage.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Il la laissait agir avec sa curiosité malicieuse de spectateur suivant le jeu d'une marionnette.Paul Adam (1862-1920)
N'avez-vous pas été ma marionnette, et n'auriez-vous pas continué d'être mon polichinelle pendant un mois, si je me l'étais proposé ?Denis Diderot (1713-1784)
Il mettait à imiter la marionnette encore plus de fidélité que la marionnette n'en met à imiter l'homme.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Et c'est dans ces moments-là que leurs petits yeux bridés s'ouvrent, semblent révéler quelque chose comme une âme, sous ces enveloppes de marionnette.Pierre Loti (1850-1923)
Il laisse bien la vicomtesse s'agiter dans le vide, comme la marionnette au bout d'un fil, mais il tient ce fil d'une main ferme...Émile Gaboriau (1832-1873)
Je veux bien que la femme soit une marionnette ; j'admets qu'elle exécute des gestes sans éprouver d'émotions et qu'elle mime des sentiments qu'on lui a appris.Marcel Schwob (1867-1905)
Elle restait raide devant l'établi, trop haut pour elle, les coudes en l'air, poussant son fer avec des gestes cassés de marionnette.Émile Zola (1840-1902)
Ainsi, à force de secouer le fardeau des ans, cette marionnette ridée perd la dignité de la vieillesse : on se sent impitoyable pour la décrépitude agitée, parce qu'elle est ridicule.Astolphe de Custine (1790-1857)
L'enfant rejeta loin la marionnette détruite, tandis que sa figure joufflue marquait un dédain impérieux.Paul Adam (1862-1920)
Elle jouait habilement de celle-ci, charmante marionnette italienne, qui devint un moment une actrice héroïque et ravit la nation.Jules Michelet (1798-1874)
Pour la bonne et simple raison qu'il représente son peuple et n'est pas une marionnette !Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MARIONETTE » subst. fem.

Petite poupée qui se remuë par ressorts, & qui paroist animée, lorsqu'un Saltimbanque qui est derriere un petit theatre la fait parler, joüer & sauter pour donner du plaisir aux enfans & au peuple. On appelle aussi ironiquement une petite femme une marionnette. Descartes dit que les bestes n'agissent que comme des marionnettes, & que l'agitation de leur sang leur tient lieu de ressort ; qu'on ne doit pas plus admirer leurs petites adresses, que le ressort d'une horloge, qui sans ame marque mieux les heures qu'un homme ne pourroit faire.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020