goulée

 

définitions

goulée ​​​ nom féminin

familier Grande gorgée. Prendre, aspirer une goulée d'air frais.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils sont petits et bassets, mais si forts que, quand une fois ils tiennent une goulée, ils ne lâchent point, et ils se laisseraient plutôt couper par morceaux.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Par mananda, tu y es, & as bien fait de proférer cette goulée qui se trouve véritable : & à dire vrai, tu es le plus vénérable menteur de toute la compagnie.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Chacun des regardans avança sa goulée, & proféra la somme du prix des délices qu'il avoit imaginées.François Béroalde de Verville (1556-1626)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GOULÉE » s. f.

Grande bouchée, ce qu'on avale sans reprendre son haleine. Ce parasite ne fait qu'une goulée d'un pasté, il avale une chopine de vin tout d'une goulée.
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020