Email catcher

gorgée

Définition

Définition de gorgée ​​​ nom féminin

Quantité de liquide qu'on avale naturellement en une seule fois. ➙ lampée. Boire à petites gorgées.

Synonymes

Synonymes de gorgée nom féminin

trait, coup (familier), goulée (familier), lampée (familier)

bouffée

Exemples

Phrases avec le mot gorgée

En savourant chaque gorgée, vous obtiendrez une sensation de satiété.Ça m'intéresse, 29/03/2021, « Réussir sa détox de printemps »
Mais cela n'empêche en rien les laitues de pousser, leurs longues racines blanches se nourrissant d'une eau gorgée de nutriments et d'oxygène.Ouest-France, 12/04/2021
Sa chair fondante, gorgée de jus, est alors un délice.Ouest-France, Xavier BONNARDEL, 14/01/2020
C'est une boisson super agréable qui paraît très sucrée à la première gorgée mais qui devient beaucoup plus douce par la suite.Ouest-France, 19/06/2018
Installé à la table de sa cuisine, entre deux gorgées de café, l'homme au regard bleu qui vous transperce revient sur ce prix.Ouest-France, Véronique CONSTANCE, 16/08/2018
Au sortir, la feuille gorgée est tendue sur un châssis.Ouest-France, 02/04/2013
Selon lui, c'est par cet orifice minuscule que la statue est gorgée d'eau.Ça m'intéresse, 03/08/2021, « Le mystère des statues de la vierge qui pleurent »
Elle détourna légèrement la tête et but une gorgée de vin.Le genre humain, 2012, Luc Dardenne (Cairn.info)
On lui fit avaler quelques gorgées d'eau fraîche et d'arnica ; on lui frotta d'eau et de vinaigre les tempes, le front et le visage.Comtesse de Ségur (1799-1874)
A l'instant même où la gorgée de thé mêlée des miettes du gâteau touche son palais, il est inondé par une puissante joie.Poétique, 2004, Luzius Keller (Cairn.info)
Il était là seulement pour trinquer au départ, une gorgée pour la terre une gorgée pour la brise.Jacques Perret, 2013, Jacques Perret (Cairn.info)
Les chercheurs prennent une cuillerée de sucre de chacune des bouteilles et y ajoutent de l'eau afin que les étudiants puissent en boire quelques gorgées.Ça m'intéresse, 04/07/2020, « Pourquoi ne peut-on pas s’empêcher de toucher les produits en magasin ? »
Parce qu'elle est à l'origine des marées vertes dans plusieurs baies bretonnes, l'ulva armoricana en a fait oublier qu'elle était gorgée de talent.Ouest-France, Céline MARTIN, 01/02/2021
La matière des films en est gorgée puisque c'est un sujet qui fascine le spectateur, mais ce n'est pas la seule raison.Cairn
Il convient de lui faire boire de l'eau tiède, par petite gorgées.Ça m'intéresse, 06/04/2019, « Les dangers de l’été sur les côtes françaises »
La première gorgée révèle les tanins, puis des arômes de menthe et d'amande.Capital, 19/11/2010, « Seb réinvente ses grands classiques »
L'activité est, de ce fait, simultanément individuelle et collective, située et en devenir, et, nécessairement, gorgée de tensions.Annales des Mines - Gérer et comprendre, 2017, Damien Collard, Rachel Boichot (Cairn.info)
Comme une éponge gorgée de liquide, le sol est alors détrempé et l'eau ne peut plus s'infiltrer ou s'évacuer.Géo, 13/01/2017, « Les nappes phréatiques, réserves d’eau potable de notre planète »
Elle serait peut-être utile pour les boues séchées, mais certainement pas pour celles gorgées d’eau.Europarl
Alors, à l'aide de la main droite, la jeune femme se lava le visage avec l'eau du canal puis but trois petites gorgées d'eau.L'Autre, 2002, Laurence Tabuteau-Pourchez (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de GORGÉE subst. fem.

Ce qui peut tenir dans la bouche à une fois. Prenez une gorgée de vin, de bouillon.
 
On dit en Fauconnerie, qu'il faut donner bonne gorgée à l'oiseau, c'est à dire, bonne portion du gibier qu'il a pris, sur tout quand il commence à voler.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine