gouvernail

 

définitions

gouvernail ​​​ nom masculin

Plan mince orientable que l'on manœuvre à l'aide de la barre, et qui sert à diriger un bateau. Des gouvernails.
(avions) Gouvernail de direction, de profondeur. ➙ gouverne.
au figuré Direction des affaires. Prendre, tenir, abandonner le gouvernail. ➙ barre.
 

synonymes

gouvernail nom masculin

barre, timon (vieux)

[Aviation] gouverne, manche à balai (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pencroff, inquiet au dernier degré, ne désespérait pas cependant, car il avait une âme fortement trempée, et, assis au gouvernail, il cherchait obstinément à percer cette ombre épaisse qui l'enveloppait.Jules Verne (1828-1905)
On s'aperçut, en la visitant, que le gouvernail ne tenait presque plus, et la moindre tempête l'aurait précipité dans les flots.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
En ce cas, pour ne pas s'élever, il faut qu'il réduise son angle d'attaque en faisant agir le gouvernail de profondeur, ou qu'il réduise sa vitesse.Louis Gastine (1858-1935)
La nouvelle disposition que nous avons adoptée mon frère et moi pour le gouvernail, nous paraît devoir être signalée, comme très favorable à la stabilité de route.Gaston Tissandier (1843-1899)
Quand je m'embarquois avec d'autres enfans, le gouvernail m'étoit ordinairement confié, sur-tout dans les occasions difficiles.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Tu veillais au gouvernail... nous dormions confiants et tranquilles... tu nous as conduits sur des écueils... et en un instant la mer nous a engloutis...Eugène Sue (1804-1857)
Un ingénieur américain, passager à bord, parvint à frapper des chaînes sur le safran du gouvernail.Jules Verne (1828-1905)
Le pilote légitime reprend le gouvernail ; il guide le navire de l'état à travers de paisibles mers.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Un mâtereau à l'avant servait à hisser le pavillon national, et, à la poupe, un gouvernail à large safran permettait au pilote de maintenir le bateau en bonne direction.Jules Verne (1828-1905)
Ils formaient, en outre, des courants si vifs que ni ancres, ni voiles, ni gouvernail n'étaient d'aucun effet.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Le patron et ses deux acolytes juraient, tempêtaient, s'arrachaient les écoutes et le gouvernail des mains.Théophile Gautier (1811-1872)
Dantès déclara que tout le monde pouvait se coucher et qu'il se chargeait du gouvernail.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
S'emparer à l'arrière de la roue du gouvernail et masquer les voiles ; à l'avant, se saisir de la mèche à feu et de la pièce à pivot.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Deux de ces trois hommes allaient se mettre aux rames, lorsque le troisième, qui était assis au gouvernail, leur fit signe de les laisser en repos.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je le vis courir lui-même à la petite roue de la passerelle, qui commandait les évolutions du gouvernail.Jules Verne (1828-1905)
Ainsi, dès le départ, une double préoccupation : celle de la vitesse et celle de la commande du gouvernail de profondeur absorbe le pilote.Louis Gastine (1858-1935)
Le bon pilote doit donc savoir quitter le sol et s'élever sans retard par une judicieuse manœuvre du moteur et du gouvernail de profondeur.Louis Gastine (1858-1935)
Les conducteurs y ajustaient un gouvernail, et y plaçaient quelques nattes, sur lesquelles ils s'établissaient.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Enfin, avec ce mélange de crainte et de confiance que l'ignorance donne, il imprima un violent mouvement à la roue du gouvernail.Prosper Mérimée (1803-1870)
Dès qu'il y eut pression suffisante, la vapeur fut envoyée dans les cylindres de la machine motrice du gouvernail, et les mécaniciens reconnurent que l'ingénieux appareil fonctionnait régulièrement.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GOUVERNAIL » s. m.

Timon qui sert à gouverner un navire, un bateau. C'est une longue piece de bois horisontale qui en fait mouvoir une autre qui est à plomb attachée à la pouppe d'un navire, dont le mouvement fait tourner le vaisseau de quel costé on veut. La force du gouvernail vient de la force du levier, comme monstre Aristote en ses Mechaniques. le gouvernail est de la hauteur de l'estambord, & un peu plus, auquel il est attaché estant garni de plusieurs pieces, comme safran, barre, traversin, gousset, &c. On appelle dans l'orgue gouvernail, un fil de fer qui sert à accorder les tuyaux d'anche, qu'on nomme autrement rasette.
 
GOUVERNAIL, se dit figurément en Morale. C'est ce Ministre qui tient le gouvernail du Royaume, qui tient le timon des affaires, pour dire, qu'il gouverne tout.
Drôles d'expressions Faire l'école buissonnière Faire l'école buissonnière

Faire l'école buissonnière : jouer, se promener au lieu d’aller en classe.

Alain Rey 18/02/2020